LA RENCONTRE

par Erotica51





Dimanche matin: Il est 9h 54 et ton train entre en gare. Je t'attends, impatiente. Un an passé que nous correspondons.

Que de sourires malicieux, de sagesse que je perçois derrière tes propos. Que de tristesse, aujourd'hui, il y a dans ton coeur. Te voici si seul. Je suis contente que tu aies accepté de venir te changer les idées.

Je te cherche dans la foule; des gens qui marchent rapidement, le nez baissé, d'autres courent, éternels gens pressés. Alana, ma petite filleule, du haut de ses 5 ans, t'attend, elle aussi, avec la rose qu'elle t'a choisie.

J'imagine ton sourire heureux en la découvrant. Je tourne la tête, la foule s'estompe; où es-tu ?

Tout à coup, un regard appuyé dans ma direction puis, mue par un pressentiment, je me dirige, en souriant, vers toi:

- Théo?
- Marie?

Emus, nous nous étreignons avec tendresse, en oubliant l'enfant qui attend, près de nous, sagement.

Puis une petite voix flutée se fait entendre :

- Bonjour Théo; c'est pour toi la rose!

Et du haut de tes longues années, tu te penches, embrassant avec tendresse cette fillette inconnue qui te sourit, timidement...

Nous passerons deux jours ensemble...Pour certains, le temps peut paraitre long; Pour nous, il fut trop court mais je sais déjà que nous nous reverrons...

Il y a des rencontres magiques, grace au Net, puis dans la Vie, qui restent très belles...La notre le fut et pour la première fois, les mots me manquent. Les adieux dans une gare me donnent envie de pleurer mais je te souris puis craque en voyant tes yeux s'embuer de larmes...

Nous nous reverrons, Théo car ce n'était qu'un au-revoir...

Marie



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2016 - Tous Droits Réservés