HISTOIRE DE PLAISIR

par TABE




Claire à 25 ans, elle est célibataire et travaille dans la pharmacie. Elle habite un joli petit appartement, dans lequel elle passe beaucoup de temps à s'occuper d'elle, de son corps et à lui donner du plaisir.

Elle est une passionnée de la masturbation. Son premier amant était imaginaire. Très souvent, dans son lit, le soir elle callait un cousin entre ses cuisses, sur lequel elle frottait son sexe, jusqu'à ce déclic qui faisait tordre son ventre et qui la libérait. Dans les magazines la seule vue d'hommes en slip suffisait à alimenter ses fantasmes.

Et puis elle a eu son premier amant, le vrai. Un flirt de collège. La chose s'est passé une nuit, au retour d'une soirée, dans son auto- elle n'a pratiquement rien senti, mais elle n'était plus vierge.

C'est à partir de ce jour que sa technique d'onanisme a changé. Ses doigts sont entrés en action. Elle a découvert vraiment son sexe, son clitoris et son vagin. Son premier orgasme obtenu de cette manière l'a bouleversée. Quelque semaine après, elle a gravi un nouvel échelon dans la manière de se faire jouir. Elle était dans la baignoire, au moment de jouir, elle pouvait laisser son corps se libérer sans salir les draps.

Ce jour là elle a commencé à se caresser, ses doigts la rendaient folle, son regard s'est posé sur sa brosse à cheveux dont le manche l'a fait penser à une verge. D'une main, elle assurait le va-et-vient, et de l'autre, elle caressait son bouton, l'eau mousseuse facilitait la pénétration. Pendant les mois qui ont suivi, sa brosse l'a servi tant à se coiffer qu'à lui donner des orgasmes quotidiens.

Puis elle a eu son deuxième amant. Un médecin client de son laboratoire. La cinquantaine, un bel homme. Un jour elle était debout à ses côtés, dans son cabinet, occupée à lui présenter les nouveaux produits. Soudain, elle sentit sa main glisser entre ses cuisses, remonter jusqu'à son slip. Pendant de longues minutes, il a caresse son sexe à travers son slip. Il savait déjà qu'il avait gagné. Ses baisers la rendirent folle. Il a dégrafé sa robe, en quelques secondes, elle était nue, étendue sur la table d'examen. Nu lui aussi. Il a ramené ses fesses sur le bord de la table. Bien vite, sa bouche, sa langue et ses doigts qui la branlaient lui ont fait perdre la tête.

C'était la première fois qu'on la caressait ainsi. Quand il a senti qu'elle allait jouir, il a malaxé ses fesses. Et elle jouit très fort. Il s'est redressé et la prise debout. Sa queue la frottait avec force. Il a pris encore ses chevilles et les a posées sur ses épaules. La pénétration était ainsi plus profonde. Une de ses mains caressait son clito, l'autre ses seins. Mais les coups de boutoir ont continué. Elle a joui encore une fois avant qu'il éjacule sur son ventre en gémissant.

Leur liaison a duré quelques mois. Elle était folle de lui, car il la comblait à chaque fois. Puis il est parti aux Etats Unis. Puis Marcel est arrivé et lui a apporté le bonheur.

TABE



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2016 - Tous Droits Réservés