ENTRE HOMMES

par TABE





Il s’est masturbé plusieurs fois en imaginant sucer le sexe d’un homme, jusqu’au jour où il a décidé d’arrêter de fantasmer et de sauter le pas !

Jean s’est mis sur un site gay pour réaliser son fantasme. Il a fait la connaissance d’un jeune homme de 25 ans, à qui il a confié son fantasme et rapidement ils se sont donné rendez-vous, une heure plus tard, chez lui Cet homme, qu’il connait à peine, habite à un quart d’heure de chez lui.

A 21h, il se gare sur le parking de son immeuble. Il hésite. Finalement, il se décide à l’appeler, et apprend qu’il habite au troisième étage, à gauche. Il prend l’ascenseur. Tout d’abord la porte du hall s’est ouverte.

Arrivé devant sa porte. Il prend son courage à deux mains et sonne. Marc lui ouvre la porte, vêtu juste d'un peignoir.

Il rentre et le suit dans le salon. Comme c’est la première fois pour lui, Marc lui sert un verre de whisky pour détendre l’atmosphère et s’assied à côté de lui dans le canapé. Jean il prend une bonne gorgée avant de lui demander s’il peut toucher sa queue.

Marc ouvre alors son peignoir et Jean prend son sexe en main. Il branle un autre sexe que le sien. Il se met à bander rapidement. Jean se penche pour le sucer. Il y prend rapidement goût, et il s’installe plus confortablement pour sucer. Mais Jean bande très dur aussi, qu’il faut qu’il ouvre son pantalon pour soulager sa verge.

Marc, en face de lui est super excité et alors qu’il s’arrête de le sucer, il se lève pour qu’ils aillent dans sa chambre. Jean se relève également, enlève son pantalon et le suit

Marc est déjà allongé et l’attend totalement nu. Il le rejoint, en boxer et tee-shirt, sans même prêter attention à la grande glace sur son armoire.

Jean monte sur le lit et s’approche, à genoux, pour reprendre là ou il en était.

Il recommence à le sucer, en le branlant, puis lèche toute sa colonne de chair et ensuite son gland. Soudain, il se rend compte que maintenant il est totalement à poil en train de sucer un mec sans aucune retenue. Il continue, Marc en profite pour changer de position et caresser son cul. Jean est toujours à quatre pattes en train de le sucer.

Sans se poser de question, Jean se met en levrette et découvre son image dans le miroir. La culpabilité ? Mais il est tellement excité qu’il décide de l’ignorer. IL pose donc sa tête sur le lit, il se cambre au maximum. Marc se positionne derrière et dépose une dose de gel sur son anus. Son gland rentre sans problème et il lui dit de continuer. Il s’enfonce doucement et il s’immobilise au fond de lui. Il lui dit que c’est bon qu’il peut continuer. Ce qu’il découvre est un plaisir indescriptible. Son érection ne se calme pas.

Jean lui demande d’arrêter et il se retire, discrètement il jette son préservatif et vient se glisser sous Jean pour qu’ils se fassent un 69.

Ils se sucent à fond mutuellement. Jean éjacule sur son visage en criant. Il reprend sa fellation, et malgré toute sa bonne volonté, Marc devra se branler pour jouir.

Jean fait un brin de toilette, puis se rhabille devant son amant. Ensuite, il le raccompagne à la porte. Celui-ci rejoint sa voiture sans se retourner.

Jean a commencé, il continuera : parce que c’est son plaisir le plus fort…


24.04.2014



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2016 - Tous Droits Réservés