LE BONHEUR

par Theo





Nous sommes toujours en attente d'un événement, d'autre chose de mieux. Et les années passent, et nous n'arrivons pas à savourer la vie, telle qu'elle nous est offerte, à chaque instant, le chant des oiseaux, la beauté d'une rose, les yeux doux de notre chien si fidèle, le ciel nocturne parsemé de milliers d'étoiles.

Ce n'est pas, parce que nous avons subi, quelques échecs, que nous sommes des ratés, malheureux; Le Temps est un allié précieux, en nous apportant le succès, souvent, quand nous nous y attendons, le moins.

Attention! Le succès nous incite à ne rien changer, à notre comportement, alors que l'échec peut être une source de renouvellement pour nous obliger à trouver des voies nouvelles et une bonne orientation, et si nous arrivons à atteindre notre objectif, c'est le bonheur .

La vie sera toujours pleine de défis à vaincre et de projets à terminer. Il est préférable de l'admettre et de décider d'être heureux, à l'instant même. Il faut se rappeler que le temps file et n'attend pas. Alors, il faut arrêter d'attendre le Printemps, l'Eté, les vacances, Noël ou la Trinité pour essayer d'être heureux.

Beaucoup de gens sont malheureux de voir des cheveux blancs, une ride sur le front, les années passer, sans possibilité de retour. Alors pourquoi ne pas se nourrir d'un solide savoir, aimer les fleurs, devenir doux, parer son âme et aimer les malheureux et les jeunes. C'est ça aussi le bonheur !

On n'en finirait jamais de parler du bonheur. Chacun le perçoit avec ses "glandes", avec son foie, son cerveau, quand nous avons la certitude, ou plutôt l'illusion d'être libres pour agir. Quand nous vivons, à peine, le présent dans l'attente et dans l'espérance de l'avenir. Même la Terre a espéré la Vie, et la Vie a espéré "l'Homme": Nous !!!

Et nous attendons tout, de demain, en dépit des chagrins, des souffrances, des leçons du passé. C'est ça qu'on appelle l'Espérance. N'est-ce pas un pas vers le bonheur? Si l'avenir n'était pas espérance, ce monde serait un enfer, l'humanité entière serait malheureuse. Je ne vois pas, alors, comment je ferais pour être heureux !!

L'imagination est aussi un pouvoir merveilleux, qui peut, à la façon de l'espérance, nous réserver du bonheur. Mais aussi, nous faire du tort, pour la simple raison, que le monde, où nous vivons, est ce qu'il est, et le seul qui existe. Alors, l'imagination peut tromper ou séduire.

L'amour! Quand l'amour fond, sur nous, le monde flamboie et l'amour est un miracle.

De Dante:
L'amor che muove il sole e l'altre stelle.

Aragon disait:
Oui, je n'ai pas honte de l'avouer, je ne pense à rien si ce n'est à l'Amour. Je suis plein du silence assourdissant d'aimer.

Vigny:
Que m'importe le jour? Que m'importe le monde? Je dirai qu'ils sont beaux quand tes yeux l'auront dit.


L'amour engendre les passions. La haine est une passion; l'ambition du pouvoir, de la conquête est une passion. Presque n'importe quoi peut déclencher des passions, mais aucune n'est aussi universelle ni aussi violente que l'amour d'un être, pour un autre être.

Toutes les amours ne sont pas des passions: l'estime, l'amitié, l'inclination peuvent rendre aussi heureux, et durer, plus longtemps que la passion.

La grande passion, qui sublime tout, peut tourner le dos, au bonheur, en exaltant celui ou celle qu'elle frappe.

Finalement, que savons-nous sur le Bonheur? Que c'est un terme général qui marque un état de satisfaction intérieur ou ce qui en est la cause: Il est compatible avec toutes les situations et toutes les formes de l'activité. Il exprime, particulièrement, l'état du coeur et de l'âme qui ont tout ce qu'ils désirent, mais il est "personnel" et différemment, perçu par chacun d'entre nous.

A maintes reprises, j'ai connu le bonheur. Chaque fois que j'ai aimé. Aussi devant la beauté de la Nature: un coucher de soleil somptueux, la grâce d'une biche, le chant d'un rossignol, l'éclat de Vénus.

Je connais le bonheur quand je reçois un message de mes amis. J'en ai connu bien d'autres très fugaces.

Mais, comme tout le monde, j'ai connu des malheurs, sans lesquels, je n'aurais peut-être pas su ce qu'était le bonheur.

Le bonheur est un sujet inépuisable. Il faut savoir s'arrêter. C'est ce que je vais faire.

Théo



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2016 - Tous Droits Réservés