AVEC TOI

par THEO





J'ai envie de te faire de petites misères !! C’est donc moi qui te les fait…

Il reprend son massage, délaissant mon entre-jambe à mon grand dépit pour s’attarder sur mon derrière. De ses mains, il écarte mes fesses. Tandis que ses pouces s’insèrent délicatement le long de ma raie, ils remontent jusqu’au creux de mes reins, redescendent encore plus lentement ; cm par cm

J’accompagne ce frottement par une ondulation du bassin, mon clito écrasé contre le drap lorsque sa main se plaque contre mon sexe épilé, caresse mes lèvres. Un réflexe me fait relever légèrement mon postérieur. Je gémis de plaisir lorsqu’un doigt se glisse dans ma vulve, qui perle déjà de cyprine

Un deuxième doigt se glisse dans ma fente pour en masser mon vagin, tandis que le pouce agace mon clito. De son autre main, il sillonne mon périnée, étalant la cyprine qui s’écoule de mon vagin, jusque vers mon soleil étoilé. Mes gémissements se font de plus en plus rapides, mon sexe se presse au-devant des va-et-vient de ses doigts, ma mouille ruisselle.

C’est alors qu’il enfonce son autre majeur dans mon petit soleil étoilé habilement lubrifié, puis son index suit. Et de sentir le mouvement de ses doigts qui frottent contre la membrane, les uns dans mon vagin, les autres dans mon soleil étoilé, telle une succession de vagues déferlantes me procure un orgasme foudroyant ;

Tu vois, ma petite Mauresque , ce que tu me fais faire… tu n’as pas pu t’empêcher de te trémousser

La bonne littérature nourrit à peine son homme, la littérature sexuelle est la providence des éditeurs. C’est ce que je pense.

Je ne t’ai pas trop perturbée ? Ce n’était pas mon intention !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Théo, qui ne sait pas quoi faire, t’aime toujours et pour la vie !

le 25/10/2009



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2016 - Tous Droits Réservés