L'AMOUR A TROIS

par TABE




L’Amour à trois

Le soir venu, après le dîner, ils sont installés au salon. Nadine dit à Malicia:

--- Tu sais lorsque j’ai raconté à Thierry notre aventure en voiture, il a été très déçu de ne pas y avoir assisté.


— Sans compter que son sexe est toujours partant sur commande ---

Ils commencent à percevoir la soirée très intéressante. Nadine masse le sexe de Thierry d’un geste lent et lance à Malicia un regard de connivence .

— Attention Nadine, je crois que Thierry veut que nous allions jusqu’au bout.

— Ça te pose un problème ?

— Disons que je ne n’ai pas l’intention de me retrouver à tenir la chandelle…


Tandis qu’elle masse le sexe de Thierry, elle lit tout d’abord dans le regard de Malicia de la curiosité, puis ses dernières hésitations s’effacent lorsqu’elle y perçoit de la décontraction et de l’amusement.

Nadine se lève alors pour venir s’installer à califourchon sur les cuisses de Malicia qui reste confortablement installée dans son fauteuil.

Malicia regarde Nadine s’approcher et voit arriver le moment qu’elle attendait, depuis qu’elle a commencé à s’entendre sur les plans culs avec le couple. Pendant que Nadine glisse ses cuisses de part et d’autre des siennes, elle attend qu’elle prenne les initiatives elle regarde remonter la robe courte de Nadine, qui lui dit :

— Qu’est-ce qui te fait croire que tu vas tenir la chandelle ? Je suis convaincue que tu seras bien trop occupée et excitée pour cela.

— Venant de toi qui te promènes toute nue sous une robe aussi mini. Serais-tu en train de me faire une proposition qui inclut Thierry, sans restriction ?

— Aucune restriction, que ce soit avec lui ou avec moi, mais uniquement si tu te joins à mon désir d’offrir à Thierry une soirée de rêve.

— Ha, c’est ça ! Tu fais en sorte que je passe une bonne soirée avec vous. C’est ça ?

— Oui.

— Une pareille offre ne se refuse pas. Viens !

Malicia pose sur les lèvres de Nathalie un baiser doux et très appuyé pendant que ses mains glissent sous la robe. Rapidement, les lèvres s’ouvrent, animées par un plaisir d’une intensité troublante. Ressentir une sensation aussi forte avec Malicia est pour Nadine un réel plaisir, rien qu’en l’embrassant. Elle enfouit ses mains dans les cheveux de Malicia et l’embrasse à pleine bouche. Nadine prend conscience que la soirée est définitivement lancée et ses premières pensées sont pour Thierry.

Elle se redresse alors pour déboutonner lentement le chemisier de Malicia et regarder vers Thierry qui ne bouge pas, il les dévore des yeux avec un demi-sourire tandis que, sous les mains de Nadine, les pans du chemisier de Malicia glissent sur le côté et dévoilent sa poitrine mise en valeur par un soutien-gorge en dentelle légère laissant percevoir ses beaux tétins déjà érigés…

Le plaisir qui envahit progressivement Nadine et Malicia est maintenant palpable. Les gestes très sûrs de Malicia lorsqu’elle se lance pour caresser le corps de Nadine attestent que ce n’est pas la première fois qu’elle la caresse.

Nadine s’enflamme doucement et se laisse envahir par ce plaisir. Ses mains s’empressent de dénuder Malicia, de libérer ses épaules pour pouvoir retirer son chemisier et son soutien-gorge. Sa bouche embrasse les parties fraîchement dénudées et commence lentement à descendre.

Au fur et à mesure que ses baisers descendent, Nadine recule et se place entre les jambes de Malicia. Elle est maintenant à genoux devant elle. Sa langue joue avec son nombril.

— Descends plus bas, retire mon slip et donne-moi du plaisir !

— Tu as peur que je n’y vienne pas, tu es impatiente ?

— Je ne connais pas tes limites, je connais mes envies.

— Dans ce cas, rassure-toi, je sais satisfaire les désirs de mes partenaires. Si ce soir vous êtes tous les deux partants, ce n’est pas moi qui jouerai les trouble-fête.

— À la bonne heure ! Dans ce cas Nadine, je meurs d’envie de jouir sous ta langue. J’ai envie de te voir bien installée à quatre pattes entre mes jambes, avec la robe relevée pour offrir à Thierry ton petit cul pendant que tu t’occupes de moi.


Nadine ne répond pas et se contente de retirer lentement le slip de Malicia. Elle libère une seule jambe avant d’écarter largement ses cuisses d’un geste plus ferme. Elle se sent délicieusement indécente lorsqu’elle s’installe à quatre pattes, cuisses ouvertes, et qu’elle relève sa robe sur son dos pour exhiber ses fesses offertes. Son imagination renforce son excitation. La tête enfouie sous la jupe de Malicia, elle se cambre pour mettre en valeur son cul offert et embrasse le sexe impatient de son amie.

Elle imagine que Thierry se lève pour se placer derrière elle et enlever son pantalon. Elle voit qu'il s’agenouille, hésite entre les deux choix qui s’offrent à lui. Elle imagine sa queue qui s’active en elle pendant qu’elle donne du plaisir à son amie.

Au fur et à mesure que Malicia s’ouvre pleinement sous sa langue, Nadine espère plus qu’elle imagine. Pourtant la situation se prolonge sans que Thierry n'intervienne. Si Malicia se montre très réceptive et de plus en plus active du bassin, elle ne détecte aucun autre mouvement.

En fait, Malicia ferme les yeux pendant que ses mains caressent les seins de son amie. Elle ne fait rien d’autre qu’être à l’écoute de son propre plaisir. Quant à Thierry, toujours à la même place, confortablement installé au fond du canapé, il a son sexe à la main. Il n'est plus actif, ni plus bavard. IL se contente de regarder en se masturbant très légèrement.

La plus pressée et la plus active, c’est Nadine. Elle retrousse la jupe de Malicia pour continuer à lui donner du plaisir. En la regardant, léchant maintenant son amie, Thierry reste imperturbable, son sexe à la main.

Cet immobilisme décide Nadine à accélérer le mouvement. Et Malicia part dans les étoiles

Elle se lève pour rejoindre son mari s’installe dans une position quasi identique, mais cette fois-ci devant lui, elle commence à lécher son sexe et fixe Malicia du regard pour l’inviter à partager l' érection.

— Et toi Thierry, qu’est-ce qui te ferait plaisir ? lui dit Nadine.

— Continue déjà ce que tu viens de commencer. Vous connaissant, la rivalité va faire de vous deux suceuses exceptionnelles…

— Ah ! Je ne suis pas déjà une bonne suceuse ?

— Bien sûr que si ! Mais avec la concurrence de Malicia, j’espère que tu vas te surpasser et te montrer encore plus douée !

— Méfie-toi, je pourrais aimer jouer à ce jeu-là plus que tu ne le souhaites.


Pendant la discussion, Nadine a senti Malicia s’agenouiller à ses côtés et glisser sa tête pour gober le sexe de Thierry. Ce qu’elle remarque maintenant, c’est son mouvement rapide et profond. Elle le suce avidement pour le faire jouir dans sa bouche. Nadine l’attrape par les hanches pour l’arrêter et libérer la verge. Elle ralentit le rythme. Plus calmement, elle vient lécher la verge sous le visage de Malicia. Rapidement, la queue en érection ne devient qu’un prétexte à un petit jeu entre Malicia et Nadine. Les mains descendent et elles commencent à se doigter mutuellement pendant la fellation partagée.

Thierry est aux anges. Il a à ses pieds deux femmes qui se partagent son sexe en se doigtant. Il reste ainsi quelques instants à profiter de ces deux bouches qui de temps en temps s’alternent pour le sucer prodigieusement.

— OK ! Les filles, ne bougez surtout pas, vos deux petits culs côte à côte me font trop envie. Restez penchées à vous masturber et à vous rouler des pelles.

— Commence par moi, Thierry, lui dit sa femme, ainsi je pourrais m’installer dans le canapé pour que la langue de Malicia s’occupe de moi quand tu la prendras, je n’ai toujours pas eu droit à ses caresses intimes…


Nadine ahanait sous Thierry et se montrait encore plus demandeuse que Malicia… L’une léchant l’autre, ils ont inversé les positions plusieurs fois. Une nouvelle fois cela a été bon… très bon…les femmes ont eu plusieurs orgasmes.

À un moment, alors que Thierry se prépare à investir la chatte de Malicia elle lui dit :

— Prends-moi par derrière.


Elle lui présente son fessier relevé, cambré.

— Vite, je n’en puis plus, prends-moi, vite !

Il frotte son gland contre ses lèvres humides. Cet attouchement déclenche un râle de bonheur à Nadine. D’une poussée, il la pénètre jusqu’à la garde, en agrippant ses hanches, elle était remplie entièrement. Ensuite il introduisit un doigt dans son œillet, heureux de constater la dilatation de la petite rondelle. À nouveau, elle gémit d’aise. Cette pénétration de son doigt la rend folle de désir.

* — Oh ! oui, prends mon cul, oui…


En levrette, il continuait à la besogner pendant qu’elle broutait la chatte de Malicia. Chaque coup de boutoir la secoue, elle ahane de bonheur. Elle jouit enfin. Lorsqu’elle sent qu'il se retire, elle écarte ses fesses pour faciliter la pénétration anale qu’elle attend.

— Ouiii, j’ai envie de réaliser mon fantasme. Fais attention, vas-y doucement,

---- Comment se fait-il que tu veux que je rentre là, Tu n'as jamais voulu !

---- Eh bien !, aujourd’hui c'est spécial; rentre s'il te plait !

Enfin il était en elle, il possédait son joli cul, il en avait rêvé aussi. Nadine savourait ce moment si particulier, son fantasme se réalisait. Il jouit ainsi entre ses fesses, offrant sa première éjaculation dans le ventre de sa femme. Le plaisir déferla, ils ont crié leur joie ensemble dans un merveilleux orgasme rejoint par celui de Malicia. La succion ininterrompue de son clitoris entre les lèvres de Nadine, en même temps que sa main lui masturbait la chatte, l’ont elle aussi emmenée à une jouissance puissante.

Cette soirée est un de leur meilleur souvenir de leur aventure avec Malicia… Sachez tout de même qu’elle se termina tard dans la nuit, alors qu'ils étaient tous trois comblés et épuisés. Chacun eut l’occasion d’exprimer et de vivre ses envies.

C’est à regret qu’ils l'ont reconduite à l’aéroport, elle leur a promis de revenir…

Tabe



Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2016 - Tous Droits Réservés