COMMENT ROMPRE

Offert par Erotica51



Il arrive dans la vie qu'on veuille mettre fin à une relation. Et cela, qu'on soit homme ou femme.

LES RAISONS :

On prend conscience, un beau jour, qu'on joue la comédie de l'amour et qu'on n'éprouve plus aucun sentiment pour l'autre. On s'ennuie en sa compagnie. Ses bavardages, sa présence nous tapent sur les nerfs. On ne trouve plus rien à lui dire. Plus qu'une solution : rompre!

Autre bonne raison : on a quelqu'un d'autre dans sa vie, et on n'arrive plus à gérer les deux relations en même temps. Il faut donc faire un choix et assumer!

Dernière raison peu honorable : on veut simplement se débarrasser d'un (e) partenaire encombrant (e). Pourquoi? Parce que il ou elle ne correspond plus à nos attentes. On a une meilleure situation, on vise plus haut en matière de conjoint.

On se sent supérieur, on le trouve minable, on perd son temps avec lui. On a évolué, lui, non! Et puis on veut retrouver sa liberté, connaître autre chose. Ce cas de figure n'est pas si rare, croyez-en mon expérience.

Dans tous les cas, on n'est plus amoureux et on en est sûr! Méfiance tout de même : on peut se tromper et une fois la rupture "consommée", il ne vous restera alors plus que vos yeux pour pleurer!

COMMENT S'Y PRENDRE ?

Le moment le plus délicat et éprouvant : celui de la rupture! Comment casser sans passer pour un mufle, un salaud, un égoïste, un sale type? Voilà quelques méthodes. A vous de choisir la vôtre!

LA MANIERE DOUCE:

Oser lui parler les yeux dans les yeux. La préparer d'abord : "Patricia, j'ai quelque chose de pénible à t'annoncer", "ce sera dur pour tous les deux, mais nous devons nous séparer".

Et à partir de là, trouver des arguments hyper convaincants contre lesquels la dite Patricia ne trouvera rien à redire. "Je ne t'aime plus" est l'argument choc. Un bon mensonge peut également faire passer la pilule : "nous ne sommes pas faits l'un pour l'autre", "je dois quitter le pays, ma vie est ailleurs", "tu es trop bien pour moi".

Flatter peut contribuer à dissiper les derniers scrupules. Cette manière est la plus appropriée pour un couple de longue date. Il faut s'attendre à faire souffrir mais à souffrir aussi. En matière de sentiments, rien n'est simple.

L'INTERMEDIAIRE :

Charger quelqu'un de lui transmettre le message : "Patricia, Guillaume ne veut plus te voir, désolé".

Un copain (choisissez le célibataire!) est bien approprié pour ce rôle.

Il peut faire office de consolateur et vous remplacer dans le coeur de la belle.

Cela peut aussi arranger tout le monde.

LA MANIERE BRUTALE :

Lui envoyer un email ou une lettre par la poste, dans lequel, on lui annonce qu'on la (ou le) quitte. Sans explication.

Un peu moins brutale et plus courageuse: avec des explications franches sur ce qui n'allait plus.

LA MANIERE HYPOCRITE :

Faire comme si on avait perdu la mémoire (pour les couples ne vivant pas ensemble évidemment!). Ne plus lui dire bonjour,

Ne plus lui adresser la parole,

Eviter son regard quand on le (ou la) croise.

L'autre aura vite compris le message.

Il faut alors s'attendre soit à des réactions brutales (la scène de ménage dans la rue, l'agression, le harcèlement...!), soit à une indifférence apparente due à une fierté bafouée.

Dans tous les cas, cette attitude n'est pas sans risque.

Prudence, pourtant ! La vengeance est un plat qui se mange froid...

LA MANIERE LACHE :

Dans le style de "perdu de vue et disparaître, du jour au lendemain, de la circulation.

Eviter les endroits fréquentés par son ex.

Changer de quartier, voire de ville ou même de pays.

Donner pour consigne à sa famille de ne pas révéler sa nouvelle adresse.

En somme : faire le mort !

Le temps finira par faire son oeuvre : on vous oubliera...peut-être.

ATTENTION :

""N'oubliez pas, cependant, que de très jeunes gens et jeunes filles ""se suicident encore" par amour ! Comme cette jeune fille de 17ans...récemment.



RETOUR




www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.04.2016. Tous Droits Réservés