ATTENTION AU DON JUAN DES SUPERMARCHES

Offert par Erotica51


Elle remonte l'allée, en poussant son caddie. Elle vient faire ses courses habituelles au Supermarché habituel.

Un homme s'approche d'elle, lui murmure quelques banalités. Elle répond, brièvement, par une autre banalité. Chacun fait ses courses puis se retrouvent, comme par hasard, à la même caisse.



Un sourire passe entre eux, en se reconnaissant. D'autres banalités sont à nouveau échangées, le temps que la caissière s'occupe de l'encaissement des clients qui vous précèdent.

Galamment, l'homme se propose de l'aider à porter son sac en la voyant aussi chargée. Elle refuse. Il insiste. Elle accepte enfin. Après tout, celui-ci ne fera que l'accompagner à sa voiture, durant un bref instant.

Le long du chemin, il lui raconte quelques boutades, histoire de la faire rire. Elle rit de bon coeur de ses blagues ? Ca marche !

Elle se détend. Celui-ci chargera ses courses dans son coffre puis s'en ira, après un au-revoir poli, rejoignant son véhicule maintenant.



Dans le rétro, elle le voit lui faire un petit signe d'adieu. Elle lui répond, en souriant. Comme par hasard, les voitures suivent le même chemin. Enfin, elle se gare. Lui aussi. Il est presque à coté de sa voiture.

A nouveau, il se propose de l'aider à porter ses paquets. Il la sent hésiter. Il n'attend pas sa réponse puis décharge la voiture, en portant ses sacs de course. Elle lui montre le chemin.

Elle est seule depuis trop longtemps et éprouve le besoin d'un peude compagnie.

Devant la porte, elle lui propose d'entrer et lui offre un café. Il acquiesce d'un léger sourire, prétextant qu'il ne veut pas la déranger.

Durant quelques minutes, elle s'affaire dans la cuisine, en rangeant ses courses. Puis elle reviendra s'asseoir près de lui sur le canapé. Elle le sent si près d'elle. Son cœur se met à battre.

La discussion reprend sur un ton plus sérieux. Elle commence à parler d'elle. Il a l'air de la comprendre. Une femme seule a tellement besoin d'une épaule compatissante.



Elle ose enfin, vraiment le regarder. Il possède un certain charme auquel elle n'est pas indifférente.

La discussion change. Elle se détend, en riant. En moins d'une heure, elle se retrouvera à ses cotés, allongée, nue, dans le lit, sans avoir compris ce qui lui arrivait. Elle reste songeuse et stupéfaite de la rapidité avec laquelle ils sont devenus amants.

Cette aventure tombe à pic, elle qui n'avait plus personne, dans sa vie, depuis un moment.

Elle va se relever, lui proposant de partager avec elle son repas. Lui, lui parlera de sa voiture, lui ayant trouvé un bruit bizarre et désirant y regarder pendant ce temps où elle préparera leur repas...

Elle jettera, à un regard à la fenêtre, en lavant ses légumes, tout en le regardant faire tourner son moteur.

Tout à coup, la voiture se déplace, part en marche arrière, et s'en va ! L'homme vient de s'enfuir, une fois son affaire faite, n'ayant aucune envie de voir cette aventure aller plus loin.

Effondrée, honteuse, furieuse contre elle-même, elle restera longtemps assise devant sa table, en regardant désabusée, leurs deux couverts, qui attendent, soudain,inutiles. Elle a l'appétit soudain coupé !

Elle vient de réaliser qu'elle s'est fait berner et se sent encore plus humiliée.



L'homme s'est contenté de déclencher en elle, une émotion, pour la manipuler, en respectant sa promesse émotive.

Beaucoup d'hommes aimeraient connaître la recette de Don Juan. Il est facile de comprendre que celui-ci a réussi à leurrer la Femme, en lui servant en réalité ce qu'elle attendait : gaieté et légèreté.

Celui-ci a réussi à la séduire et à profiter de la situation parce qu'il a réussi à l'amuser, simplement, en lui faisant oublier qu'elle aurait du rester objective et prudente.


Cette leçon vaut bien un fromage, aurait dit Jean de la Fontaine...

Mis à jour le 25/04/2019



RETOUR




www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.04.2016. Tous Droits Réservés