.">

TA VOIX

Offert par Erotica51



Une musique douce résonne, doucement, dans la chambre, moments de détente, de rêverie.



Je sais que, dans peu de temps, mes yeux vont se fermer et mes pensées m’échapper, s’envoler, vers Toi, tapi dans l’ombre de mes songes les plus secrets.



J’ai tressailli, en entendant le téléphone sonner puis décroché.



Cette voix, ce doux chuchotement, pareil à une vague naissante, faisant, soudain, trembler mon corps d’appréhension puis d’espoir.



Tendue, je le suis, n’osant plus dire un seul mot, faire un seul geste, comme si tu allais disparaître, soudainement.



Mais tu es là, calme, si mâle et exigeant, comme si tu me sentais me consumer, sous ta voix, lentement.



Je t’écoute puis souris, doucement. Tes questions fusent, impatientes, attendent mes réponses, me bousculent, deviennent exigeantes.



J’acquiesce en silence, à ton invitation.



J’ai fermé les yeux, laissé courir mes mains sur ma peau, imaginant les tiennes.



Les premières vagues viennent, une à une, puis plus nombreuses, s’élèvent, m’élèvent, m'emportent dans un tourbillon des sens.



Puis, mes sensations se déchaînent. Mes doigts s’activent comme s’activeraient les tiens, dans la brûlure de ma chair.



Je frémis, jubile, tente de me retenir. Mon ventre se crispe.



Mes lèvres laissent échapper, malgré elles, mes gémissements de bien être; mes soupirs de plaisir.



Ce plaisir solitaire a, parfois, bien des charmes secrets, que je savoure, silencieuse, en t’écoutant.



Tu me laisses entrevoir ce que tu me réserves...



Mes yeux se ferment, lentement, la nuit s’avance, me prend dans ses bras; je me détends.



Tout est redevenu sombre, sauf mon âme qui irradie, puisque je sais, dorénavant, que tu m’attends...



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés