.">

UNE RUPTURE FRACASSANTE

Offert par Erotica51



Trois jours seulement...

Il n'aura attendu que 3 jours pour me relancer...A quoi bon?! Moi qui venait de retrouver un peu de sérénité, en reconnaissant sa voix, toute ma colère a soudain remonté et explosé...Heureusement qu'il n'était pas derrière la porte car je crois qu'il l'aurait pris en plein visage ! Je comprends mieux pourquoi nos grands mères attendaient leurs bonhommes avec une poêle à frire ou un rouleau à pâtisserie derrière la porte !

Même la plus patiente des femmes finit par en avoir marre de se voir ignorée....jamais un geste de douceur, jamais un mot tendre...C'est le moment de lui donner une médaille pour le complimenter, finalement : Tu es le roi des EGOISTES !

S'aimer, c'est aussi se le dire de temps en temps mais il ne le disait plus jamais !

Aimer, c'est aider l'autre à porter des courses trop lourdes, mais pas de danger, pour lui, il préférait rentrer comme s'il n'y avait pas pensé et s'installer devant sa télé, comme si de rien n'était ! Résultat, j'ai le dos fracassé !

Vous pouvez passer des heures à cuisiner, jamais un mot pour vous complimenter si c'est bon ! Pas un mot, malgré une journée ou nous ne nous étions pas vus !Il engloutissait tout comme s'il n'avait rien à manger depuis des jours, puis se réinstallait devant cette fichu télé, sans se rappeler que j'existais !

Si je regardais un programme à la tel, exceptionnellement, vingt minutes plus tard, ce zappeur de mes fesses changeait le programme sans même me consulter...puis une demi heure plus tard, allait sans rien dire se coucher ! C'est quoi cette éducation de plouc ?

Je ne parle pas du reste...devenu aussi insignifiant que s'il cherchait à se refaire une virginité ! Il oublie que par ce froid, ça risque de geler ! Alors, vous vous dites : grrr et moi, je fais quoi avec mes envies ? Je vais essayer de compter les moutons...Pfff mais on ne calme pas son corps aussi facilement...et des moutons, j'en ai compté, compté, compté au point que j'en suis si dégoutée que je n'ai même plus envie d'en manger !

J'ai dit que cette fois-ci, c'était le grand ménage dans ma vie :

- J'ai trop donné, alors, Monsieur le Roi des égoïstes, houst! Zou ! du balai ! à jamais !

le 13.01.2013



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés