.">

LA PORTE DES ETOILES

Offert par Erotica51



Un ciel constellé d'étoiles d'or semble éclairer le chemin. Je marche, d'un pas vif, tout en te regardant, venir à ma rencontre. Je sens ton inquiétude, au travers de ton regard confiant. Saurai-je apaiser ton appréhension? Rien n'est sur. Mais le fait d'être venu me confirme que tu me fais confiance.

Tu avances, observant d'un air étonné, ce paysage, qui change, peu à peu. Le chemin s'élargit, au fur et à mesure, que nous progressons. Tu ignores tout de notre destination, acceptant, tacitement, de me suivre, aveuglément.

Je tourne la tête et te souris, tendrement. Ta main vient chercher la mienne, me communiquant ta chaleur. Tes yeux s'éclairent de douceur. Ton sourire vient de toucher mon coeur, le laissant palpitant de bonheur. J'ai envie de partager avec toi, tout ce que j'aime; ce monde que tu ne connais pas et vers lequel, je t'entraîne.

Nous avons gravi, une longue cote, laissant les cailloux, sous nos pieds, rouler, plus que quelques pas et nous serons, bientôt, arrivés. Ta main m'agrippe, solidement, quand je peine à avancer. Parfois, la mienne vient te frôler et ton regard semble, soudain, me caresser, tendrement, me laissant, le souffle coupé, par l'émotion.

Enfin, nous sommes arrivés, tout en haut de la colline et j'observe ton regard étonné, en train de contempler, le village, à tes pieds puis, revenir dans ma direction. Une immense frondaison de roses semble nous attendre. Nous avançons, en silence, humant l'air parfumé. Leur voûte odorante s'estompe et tu contemples, surpris, l'immensité du ciel, qui parait irradié.

D'un sourire, je t'ai pris la main, te faisant partager ce lieu secret, que j'ai découvert, il y a très longtemps. Mon regard s'est porté, vers le tien, approchant ma bouche, tendrement, déposant un doux baiser sur tes lèvres, t'encourageant à avancer.

Le paysage est fantastique. Nous semblons transportés hors du temps, dans un étrange monde que nous sommes seuls à admirer, laissant le ciel illuminer nos silhouettes, étroitement, enlacées.

Nous avançons, lentement, quittant la voûte des rosiers, apparaissant en ombres chinoises dans le ciel scintillant. Emu, ta main enserre, tendrement, mon épaule. Tu ne dis pas un mot, mais ton sourire émerveillé, en dit plus long que tes pensées.

Pour la première fois, ensemble, nous franchirons, la Porte des Etoiles, en contemplant, le monde illuminé, éblouis, à nos pieds.



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés