.">

DANS L'OR DE TES YEUX

Offert par Erotica51


Un bref coup de sonnette résonne et je me précipite en courant joyeusement pour t'accueillir. J'imagine ta tête en me découvrant aujourd'hui, courte vêtue d'une jolie robe fluide et de hauts talons aux fines lanières entrelacées. J'ai eu envie de te surprendre, laissant ma tenue de motarde, en attente, déposée sur le canapé.

Tu entres et déjà je perçois en frissonnant la douceur de ton sourire Ton regard appréciateur glisse, lentement, me dévore à chaque pas que je fais, te retenant à grand peine pour ne pas glisser tes mains sur mes jambes dénudées…Je devine qu'ainsi, je te plais…énormément. Tu tentes de te rapprocher et de me frôler. Soudain l'idée d'aller se promener semble s'évaporer. Mais il fait trop beau pour rester enfermés…

Installé devant mon ordi, tu vas découvrir les photos que j'ai faites la veille à cette fameuse journée médiévale, dans l'Aisne…Toi aussi, tu as beaucoup changé. Ton regard a perdu ce voile de tristesse et tes lèvres, ce pli amer qui semble aujourd'hui disparu

Amusée, je te laisse t'arrêter sur le portrait où j'ai capté ton regard…Ce sont bien " tes yeux ", mélange de gris et de vert, qui se tournent vers l'objectif, d'un air légèrement inquiet…J'aime tes petites rides au coin de tes yeux quand tu me souris qui me fascinent. Des paillettes brillent dans ton regard…

Le regard pensif, tu découvres dans ces photos, l'homme que j'ai remarqué, ce qui m'a plu en toi, tes lèvres que j'aime tant embrasser, toutes les émotions qui passent dans ton regard… Je te sens désarçonné, presque vulnérable. Tu sembles étonné et pourtant c'est toi, que l'amour aussi a transformé. Ma tête se pose sur ton épaule pendant que nous savourons un très doux baiser.

Puis je m'enfuis dans ma chambre, me déshabille en une seconde et revêt ma tenue de motarde, pressée de t'accompagner sur les routes. Je reviens alors, en te fixant au coin de la porte, effrontément, impudente, le visage resplendissant d'un merveilleux sourire que tu provoques en me contemplant…

Je prends ton visage au creux de mes mains et me dis pensivement :

- Voici l'Homme qui a changé le cours de ma vie.

27.4.08



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés