.">

MANGEZ-MOI

Offert par Erotica51



Qui n'a pas rêvé, un jour, d'être lapée, goûtée, savourée, goûtée ? Toute une heure, une matinée, ou bien toute une soirée ? Ce plaisir souvent est recherchée par les femmes qui adorent ces caresses fabuleuses de la langue et d'une bouche, sans brutalité.

Elle fermait les yeux, laissant son corps se détendre, ses émotions se réveiller, ses sens s'enflammer. Un étrange bien-être doucement l'envahissait.

Elle percevait un léger clapotement, discret, pendant que cette langue la fouillait, s'en délectait. Une douce chaleur lui irradiait le ventre. Comme une vague chaude qui, peu à peu, prenait plus d'ampleur. Tout son corps devenait incandescent.

Elle tendit la main, appuyant sur la tête de l'inconnu en train de la lêcher, lui imposant un rythme connu d'elle seule. Celui-ci accéléra ses coups de langue, fouillant chaque recoin de sa chair engorgée de désir. Elle gardait les yeux clos, se laissant envahir par ce plaisir sensuel.

Un plaisir fou l'envahissait, la galvanisait, faisant cambrer son corps pour mieux être mangée par cet homme, dont la tête apparaissait enfouie entre ses cuisses. Elle haletait, bousculée,emportée par ce plaisirqui grandissait, la bouleversait, l'emportant vers des cimes jusqu'alors inaccessibles.

Une premier gémissement lui échappa. Un second suivit tout aussi vite. Elle serra ses cuisses sur les oreilles de l'homme, crispée dans l'atteinte du plaisir. Une nouvelle vague plus forte arriva, plus virulente aussi...Elle laissa échappa un cri, venu de ses entrailles, montant du fond de son antre comme le premier cri que l'on pousse au moment de jouïr...Elle ne pouvait plus se retenir...

Elle partait siloin, si haut, grimpait, montait vertigineusement au coeur de la nuit, escaladant seule ce chemin fabuleux du plaisir. une larme perla au coin de ses yeux. C'était inimaginable, infini, fantastique...Des spasmes la secouèrent, pareilles à des secousses électriques. Elle ne pensaitt plus à rien, ne réfléchissait plus, emportée par cette langue salvatrice qui la mangeait avec tant de gourmandise...Elle s'arc-bouta, libérant soudain un long cri de plaisir, dans un flot de cyprine :

- Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh ! Hummmmmmm !



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés