.">

EN REGARDANT LE JOUR SE LEVER

Offert par Erotica51



Il y a des matins ou le sommeil vient me quitter, sans que je ne sache pourquoi. La nuit m'a parue profonde et je me sens reposée. Je me suis levée, n'arrivant plus à sommeiller et me suis approchée de la porte-fenêtre.

La ville est encore endormie, silencieuse, comme par magie. Aucun véhicule ne circule plus comme s'ils étaient, soudain, disparus. Le silence règne en ouvrant ma fenêtre. Etrange impression, presque terrifiante, comme si la Vie, soudain, s'était arrêtée.

Je m'appuie contre la fenêtre, nue, comme pour laisser l'aurore m'envelopper. Mon corps a gardé ton odeur et j'en perçois les effluves, qui viennent, à nouveau, me troubler. Ou vont mes pensées en ce petit matin brumeux ? Je l'ignore. Elles vont et viennent, sans jamais s'arrêter.

Je repense à des amis que j'avais oubliés. A des remarques me faisant sourire. A des endroits que j'ai visités et qui me manquent, brusquement. Pas un bruit ne vient troubler mes pensées. Et c'est, comme si, brusquement, j'étais seule au monde, désorientée.

Tu viendras me rejoindre, en silence, me faisant sursauter, en sentant tes mains sur mes hanches, pressant ton bas ventre contre mes fesses dénudées. Ma tête sur ton torse viendra se poser. Et tes bras, doucement, viendront m'entourer, comme pour me protéger.

Nous regarderons, longtemps, la ville ensommeillée, chacun perdu, dans nos propres pensées. Quelque soit le temps qui nous est accordés, je sais que, cet instant là, ne cessera de me hanter. Il y a des matins où l'on n'aimerait pas se réveiller ; il y en a d'autres où voir le jour se lever, c'est découvrir, dans un éclat de lumière, la beauté d'une goutte de rosée



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés