.">

LE PARADIS PERDU

Offert par Erotica51



Qu'il est loin le paradis perdu de mes rêves de jeune fille. Quand le soir arrivait, accoudée à la fenêtre de ma chambre, j'écoutais les derniers oiseaux chanter; je humais les dernières senteurs parfumées des fleurs du jardin, me promettant le lendemain d'en faire un nouveau bouquet pour embaumer ma chambrée.

J'écoutais, les derniers pépiements des oiseaux s'apprêtant à s'endormir. Le bruit des voitures avait disparu miraculeusement.

L'odeur de la terre remontait dans l'air mystérieusement. Je retrouvais mon paradis et son silence.

Je rêvais d'un autre monde, béatement. A un prince mystérieux sur sa monture arrivant dans ma direction, en souriant, de ma fenêtre.

Je rêvais à un monde irréel. Mais il me reste mes souvenirs et sa douceur d'antan...

Depuis la maison a été vendue. Mes parents nouriciers ont disparu de ce monde.

Les lys ont quitté à jamais ce jardin que j'aimais tant.

Le puit entouré de glycine n'existe plus.

Mais parfois, je ressens un manque : celui de mon paradis perdu ...



le 30/4/2007



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés