.">

L'AMOUR UNE DERNIERE FOIS

Offert par Erotica51



Ces dernières semaines m'avaient laissée totalement désemparée. Nous avions pris la décision de divorcer. Je regardais brièvement ma montre, j'attendais que Jean-Michel arrive, venant chercher ses dernières affaires. Quand la voiture fit crisser les cailloux dans l'allée, je sentis mes genoux soudain se dérober d'appréhension.

Il arriva, plus beau que jamais, le visage et les avant bras bronzés, les cuisses enserrées dans un jean délavé. Il marchait l'air sur de lui, comme s'il était pressé d'en finir. Je me retenais à grand-peine de pleurer. Notre rupture prenait forme enfin dans mon esprit. Nous deux, dans quelques heures, ce serait fini....

Comment avais-je pu lui demander de partir ? Ma dernière nuit, sans lui, avait été d'une tristesse affligeante, me retournant vainement dans mon lit, le cherchant du bout des doigts, inconsciemment. Les heures s'étaient écoulées si lentement que j'avais envie de lancer au sol ce maudit réveil qui semblait me narguer.

Quand la sonnette retentit, j'étais déjà près de l'entrée, entrebâillant la porte aussi timidement qu'à notre premier rendez-vous. J'avais soigné ma toilette, ne voulant pas lui montrer combien je souffrais de le voir s'en aller. Par politesse, je lui proposais un café :

- D'accord, si tu en prends un toi aussi, me dit-il

Je versais lentement la boisson chaude dans les tasses, n'osant le regarder. Je lui tendis son café, puis saisissant ma tasse, m'installais dans le fauteuil en face de lui, tournant nerveusement ma tasse, sans rien dire. Le salon était immense mais bizarrement, j'avais l'impression que les murs s'étaient rapprochés, que l'espace était devenu exigu. Il se racla la gorge, puis murmura:

- Viens contre moi, une dernière fois, ma chérie...

J'acquiesçais d'un léger signe de tête, puis vint me blottir contre son épaule. Nos routes se séparaient. Je me retrouvais soudain terrifiée face à la solitude qui m'attendait....Serais-je assez forte pour en affronter les dangers ? Nos mains s'étaient instinctivement nouées, comme si chacun cherchait dans l'autre la force qui lui manquait...Les larmes se mirent en silence à couler sur mon visage...Il se pencha, les essuyant du bout des doigts, cherchant à me rassurer:

- Ca va aller...et si tu as besoin de moi, tu n'auras qu'à m'appeler...

Nous basculâmes tendrement sur le canapé où il s'était installé. Sa bouche effleurait mes yeux, mon nez, mes lèvres, me faisant tressaillir à chaque fois...Il me serra contre lui, me regardant soudain désemparé puis me chuchota :

- Juste une dernière fois...

Nos corps retrouvèrent les gestes qu'ils aimaient. Nos mains se mirent à se caresser, laissant la tendresse et l'amour se mélanger encore une fois...Je retrouvais la douceur de ses baisers...mon corps recommençait à frémir dans ses bras...Sa bouche descendit plus bas, taquinant mes seins puis se mit à les aspirer, me faisant m'arquer de plaisir...Mes yeux se fermèrent, savourant ses caresses une dernière fois...

Il se redressa, se déshabillant devant moi, fébrilement, me contemplant tendrement...Je tendis les bras pour m'occuper de son sexe, tendu, impatient. Puis il m'écarta les cuisses, plongeant sa tête au centre, me butinant avec douceur, m'arrachant de légers soupirs de plaisir...J'oubliais tout...laissant nos chairs se retrouver. Mes yeux s'ouvrirent :

- Prend moi ! Tout de suite !

- Je t'aime ma tigresse quand tu es ainsi...

Il souleva mes cuisses, guidant son sexe brûlant au fond de moi...dans un geste répéter des milliers de fois. Mais bizarrement, cette fois-ci, mon corps m'échappa, se cabrant, me faisant soudain crier de jouissance....

- Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhh !

- Hummmmmmmmm

Il s'écroula sur moi, restant un long moment blotti dans mes bras, puis il se releva, filant à la salle de bain se doucher. Quand il en sortit, il était rhabillé. Il se pencha sur moi avant de me quitter et murmura :

- Prend soin de toi !

Puis il s'en alla, sans se retourner. Interdite, je me rassis puis courus à la fenêtre le regarder une dernière fois. Dans la voiture, il pleurait.....


6/05/2007



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés