.">

J'AVAIS AUTREFOIS UNE AMIE

Offert par Erotica51



Pourquoi tant de parents n'apprennent pas à leurs enfants à mieux choisir leurs amis dans la vie ? Pourquoi ne leur inculpe-ton plus ce que sont certaines qualités comme la fidélité, l’honneur, le sens de la parole, etc. Aujourd’hui, les parents sont démissionnaires et cèdent à tout, au moindre de leurs caprices. Les enseignants ne sont plus respectés et se désintéressent des enfants.

Très tôt, les enfants décident qui sera leurs amis à l'école, en pension, dans leur rue, dans la vie...Mais ce choix n'est pas toujours le meilleur pour eux et très vite, arrivent aussi parfois de nombreux soucis...

Un enfant veut se faire aimer de ses parents. Plus tard, il cherchera à se faire apprécier de ses amis, à s'en faire aimer. Pourquoi avons-nous ce besoin de reconnaissance ?

Il suffit que vous ayez un permis et une voiture et soudain, vous vous retrouvez entouré d'amis ! Mais cette amitié est-elle à double sens ? Non, il faut bien l'admettre.

En échange de cette amitié que l'on vous donne, vous devez une source d'intérêts pour vos amis, à qui de nombreux jeunes serviront de taxis au cours de leurs sorties nocturnes...

Dites un jour que vous n'avez plus de voiture, ou plus de permis et vous serez étonné de voir soudain vos amis disparaitre, de vous rendre compte du vide que cela a provoqué autour de vous. Pas un coup de fil ! Plus un ami ? C'est donc cela les amis ?

J'avais autrefois une amie...une de ces personnes que l'on croyait être vraiment une Amie...mais comme beaucoup de jeunes, e me suis laissée aveuglée. Je ne servais en réalité qu'à la transporter, à lui tenir compagnie, à l'écouter me raconter ses soucis, à être présente au moindre cout de fil, quelque soit l'heure.

Moi qui ne buvais pas une goutte d'alcool, j'ai pu assister impuissante à sa propre destruction. Combien il est facile quand une fille se met à boire à l'entrainer pour coucher avec...Il me fallut jouer à "l'arbitre" pour la défendre contre ses démons...

J'avais une amie, une de ces personnes que l'on croit être une Amie pour la vie. J'étais tombée amoureuse d'un homme...Cela faisait des années que je n'avais plus aimé...Elle connaissait tout de mes hésitations, de mes inquiétudes, de cet émerveillement que l'on ressent à nouveau quand le cœur se remet à battre à nouveau...Elle ne l'a pas supporté. Elle s'est mise à coucher avec lui, aussi.

Quand je l'ai appris, ce fut la pire des gifles que j'avais reçue ! Je les ai regardés, les yeux chargés de reproches douloureux et de mépris. C'est ce jour la que je décidais que sortir en discothèque ne m'apportait rien, en réalité. Que la femme que j'accompagnais même quand j'étais épuisée, âpres une journée de travail, ne faisait que m’envier, et était en réalité non pas une amie mais une profiteuse qui m'avait jalousée durant des années...

Depuis le mot "ami ou amie" a changé de sens profondément. Je n'accorde plus mon amitié sans réfléchir, me demandant ce que l'autre recherche, s'il ou elle est vraiment sincère...

Des années plus tard, je suis arrivée à cette conclusion : il vaut mieux n’avoir que quelques "rares vrais amis" qu'une foule d'amis intéressés mais inintéressants sur qui vous ne pourrez jamais compter...

10.11.2013



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés