.">

FUSION NOCTURNE

Offert par Erotica51


Assis, face à face, nous discutions avec animation. Qui aurait pu soupçonner toutes ces pensées, qui nous agitaient, en secret?

La nuit était déjà fort avancée quand nous décidâmes d'aller nous coucher. Il y avait un peu d'appréhension qui nous retenait. Tu m'as longuement regardée et vers toi, je me suis avancée, t'offrant mes lèvres, dans un premier baiser.

Il fut très doux et rassurant comme pour calmer mon appréhension et te donner le feu vert. Je fus étonnée par la douceur de tes lèvres qui me frôlaient, puis me caressaient et me mordillaient. Ton désir couvait, silencieusement et pourtant, tu le dévoilais dans la délicatesse de ce baiser.

Très vite, nos bouches se sont aimées, savourant en silence, ce délicieux baiser. Mon coeur s'est mis à tambouriner pendant que tu m'embrassais. Tout mon corps, soudain, exultait pendant que je te savourais.

Puis nos bouches se sont ouvertes. Nos langues se sont cherchées, attirées, l'une vers l'autre, mystérieusement. Leurs pointes se sont touchées, restant, un bref instant, étonnées, de s'être trouvées.

Nos langues dansaient, en silence, troublées par nos propres respirations, se goûtant, voluptueusement, ébranlées, par ce désir de s'emmêler, de se goûter, de se savourer, en fusionnant, vertigineusement, dans ce baiser.

Ce fut un moment émouvant, tant nous paraissions seuls, au monde. Nous avons basculé sur le lit, laissant nos mains courir, affamées d'impatience. J'ai aimé ce corps aussi massif qu'un chêne, solide sous ma paume, qui se laissait découvrir. Je voulais te connaître et partais à ta conquête, dans le silence de la chambre.

Nos corps se dévoilaient, sous la flamme dansante des bougies qui brûlaient. Un à un, nos vêtements nous quittaient. Nos corps se rapprochaient, attirés, l'un vers l'autre, irrésistiblement.

Je savourais tes mains qui glissaient, me caressaient, tout en me troublant, furieusement, comme une mer qui se déchaînait, intérieurement. C'était si bon, soudain, de se donner, de me perdre sous tes caresses et me laisser submergée dans ce plaisir affolant…



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés