.">

MON DOUX REVE

Offert par Erotica51



Tu es reparti et je me suis glissée, dans mes draps, étonnée, soudain, de ce froid qui m'engourdissait.

Tu es à nouveau si loin ; la chaleur de tes bras me manque comme ton épaule où j'aimais me reposer.

J'ai regardé l'oreiller qui porte encore l'empreinte de ta tête, où tu dormais hier encore.

Le tissu a conservé ton l'odeur de ton corps mais le lit est inhospitalier, sans toi.

Comme ta main glissant, sur ma peau, soudain me manque.

Comme me blottir contre toi me paraît loin, un peu comme si je t'avais rêvé….

Une nouvelle année commence et j'ai encore, dans les oreilles, ton rire moqueur.

En fermant les yeux, j'ai en mémoire, ton regard pétillant de malice en t'approchant de moi.

Que de joie tu as su m'apporter. Que de tendresse, tu as su m'entourer.

Que d'amour spontané, tu viens de donner…

J'ai encore ton regard si grave posé, sur moi, en te laissant photographier.

Un regard doux et voilé, comme si tu savais déjà qu'il nous faudrait se quitter.

Ce jour est arrivé. Les heures, à nouveau, se sont trop vite écoulées.

Nous avons du renoncer à ce paradis, dans lequel nous étions plongés…

La nuit est arrivée et je laisse errer mon regard dans la pénombre de ma chambre, à la recherche de ton corps…

Mais tu es reparti et je reste, seule avec mon rêve, jusqu'à ce que tu reviennes.

Il n'y a, que quelques heures, à peine que nous sommes séparés et déjà, j'ai l'impression qu'un siècle s'est s'écoulé.

Alors, je m'allonge, attristée, pensive, regrettant ta tendresse, face à ces heures enfuies, à jamais.

Malgré mon désir de garder mon regard ouvert, mes yeux d'épuisement se referment.

Mon souffle s'apaise car je vais te retrouver dans mes rêves, où notre rencontre va continuer...



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés