.">

UN SI DOUX BAISER

Offert par Erotica51



Assis, face à face, elle t'observe. Tu parais un peu pâle, tendu, même. Un charme étrange se dégage de son visage. Tu ne l'avais jamais rencontrée, juste quelques mots que tu avais lus, sur la toile du net. L'envie soudaine d'une rencontre, de ce baiser qui t'obsède.

Il la regarde, un peu intimidé par l'audace de sa requête. Ses cils battent, frémissent, nerveusement. Elle baisse son regard, sur sa tasse de café, intimidée, un mystérieux sourire étire ses lèvres. Ses lèvres dont il rêve, depuis tant de jours. Il devine sa main légère, tournant, délicatement, sa cuillère. Il pose, doucement, la sienne sur elle.

Elle ne dit rien, cherche quelque chose qui ne vient pas. Pourquoi est-elle venue ? Ceci n'a aucun sens. Que lui arrive-t-il? Cet appel dont elle n'avait su que dire. Cette voix troublante qui chuchotait à son oreille. Cette demande étrange, le désir de ce baiser dont il rêve. Elle avait accepté de le rencontrer, soudain, peu sûre d'elle, comme craignant de le blesser.

Tu l'observes, perçois sa nervosité qui grandit. Tu devines son impatience à s'enfuir, la supplies du regard, la vois prête à se lever. Soudain, tu entrouvres tes lèvres : reste ! as-tu murmuré, devenant blême, à l'idée de la voir disparaître. Que va-t-elle faire ? Tu attends, inquiet. Indécise, toutefois, elle s'est rassise, n'osant te regarder, déglutissant, avec peine. Elle n'ose te blesser. Elle ne sait même pas de quoi parler, devient étrangement muette, alors que tant de questions l'obsédent. Vous restez, face à face, comme deux étrangers. Puis, elle parait se décider, s'éclaircissant la voix, émue, malgré elle:

- Regardez moi

Il a levé les yeux, vers Elle et soudain, son regard a ébauché un sourire, quelque chose de doux. Comme une caresse, comme la douceur d'une main, glissant sur sa joue, au passage. Plus de crainte. Son lumineux sourire est apparu. Est-elle consciente de cette aura qui se dégage d'Elle?

Elle le sent, si ému, si doux, si tendre et du bout des doigts, elle caresse sa main immobile, qui tressaille, se crispe puis s'agrippe à elle.

- Viens! a-t-elle dit.

Il l'a suivi, sans rien dire, humant son parfum discret avec délice, suivant des yeux la ligne de ses jambes magnifiques. Ils ont marché, une centaine de mètres, en silence. Elle a sorti une minuscule clé. Une porte s'est ouverte, frappant ses narines d'effluves fleuries. Elle s'est retournée, vers lui, en silence.

Elle est proche, presque offerte. Il observe, affamé sa bouche entrouverte, imprimant dans sa mémoire, ses courbes sensuelles. Sa langue humecte ses lèvres, semble le narguer. Il ne voit qu'elles, s'en approche encore plus près, l'attire contre lui, sent sa taille fléchir, ses yeux paraissent, brusquement, s'agrandir. Ses mains fines et douces, viennent entourer, sa nuque, l'incitant à se pencher, vers Elle, posant sur sa bouche, ses lèvres douces et fraîches.

Il a fermé les yeux, savourant ce baiser délicieux, qu'un ange lui a offert.

Quand il les a rouvert, elle n'était plus auprès de lui.

Il a regardé, autour de lui, incrédule, mais elle avait, soudain, disparu, laissant sur ses lèvres, le goût sucré, de ce baiser, aussi doux qu'un rêve, déjà bien trop bref...



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés