.">

DOUCE ATTENTE

Offert par Erotica51



Tu es, ici et là, invisible à mon regard et pourtant je te perçois, près de moi.

Au travers de mes écrits, tu essaies de deviner la Femme réelle que je suis dans la réalité.

Mais le sais-je, moi même? Quelle femme faut-il être vraiment, aujourd'hui ?

Il y a si longtemps que j'ai oublié entre être et paraître que je ne m'interroge plus…

Je suis celle qui te fait rêver, que tu aimes lire, que tu désires approcher,

Celle que tu voudrais soumettre à ton plaisir ; qui acceptera de t'appartenir.

Mais suis-je vraiment prête à me laisser aimer par Toi ?

Tu aimes me retrouver, au travers de mes récits,

Cherchant la faille qui te permettra de m'approcher plus près;

Si près de moi, qu'à cette idée, mon coeur se serre, en t'imaginant, un jour, appaître devant moi.

Mais il y a tant d'appréhension au fond de moi.

Assise sur mon balcon, je sonde l'espace, en t'attendant, laissant la lumière disparaître.

Laissant bouillir à petit feu tous impatients mes espoirs.

Puis, je rentre dans ma chambre, me blottissant au creux de mes draps, attristée.

Quand le jour réapparaît, je suis là, à nouveau, souriante, qui t'attend, déjà impatiente.

Le Temps parfois me parait si long que j'ai envie de disparaître, de m'échapper,

En même temps, de m'en aller.

Combien de temps me reste-t-il, avant de te rencontrer ?

Peu de temps, si peu de temps.

Mon coeur se serre d'appréhension.

Tu as attendu, toi aussi, si longtemps, rongeant ton frein, souvent.

Tu as su laisser échapper quelques mots cinglants d'une ironie mordante.

Magnifique, je sais que tu le seras, ce jour là, même j'ai terriblement peur de cette rencontre,

Bien que je sois attirée, irrésistiblement par Toi.

Il y a si longtemps que tu m'attends et je t'accueille, en secret,

Dans ces rêves où tu me fais l'amour, voluptueusement.



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés