.">

LA DECOUVERTE DU PLAISIR

Offert par Erotica51



Du plus loin que remontent mes souvenirs, mon premier plaisir, je l'ai découvert enfant. Vers huit ans environ, il me semble. Un soir où je n'arrivais pas à m'endormir, j'ai attrapé mon polochon contre moi, ma soeur étant absente chez ma tante dans les Ardennes. Comme celle-ci était âgée, nous y allions l'une après l'autre, pour ne pas la fatiguer. Je me sentais terriblement seule et apeurée par l’orange qui tonnait.

Les yeux fermés, le polochon serré contre moi, c'était comme si ma soeur était à nouveau auprès de moi. L'orage s'était mis à gronder et les volets en bois gémissaient sous les rafales de vent, en m'effrayant sans pourtant oser me relever et rejoindre mes parents.

Un coup de tonnerre plus violent que les autres me fit plonger la tête en avant dans le polochon pour ne plus rien entendre ni apercevoir les éclairs. L'oreiller était et rassurant. Je l'enjambais puis me frottais à lui, convulsément.

Une douce chaleur, peu à peu, envahit mon bas ventre. Quand j'accélérais les mouvements, l'excitation grimpait prodigieusement. Quand je ralentissais, mon plaisir redescendait et se calmait. Etait-je consciente de ce que je découvrais ? Je ne le pense pas. Très prude, ma mère d'adoption nous avait bien fait comprendre que le sexe était malsain et qu'il ne fallait pas se toucher surtout. D'ou ce besoin de me faire du bien qui grandissait entre mes jambes en accélérant mes coups de reins.

Ce fut quelque chose qui me surprit par sa violence. Comme des vagues qui soudain m'auraient emportée très haut, me laissant le souffle coupé. J'écarquillais les yeux dans le noir, effarée. Que venait-il de m'arriver ? Tout ce que je savais, c'est qu'en me frottant contre cet oreiller, cela m'avait fait terriblement du bien. Je venais de découvrir ma première jouissance !

11/01/2006



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés