.">

LE BOUQUET

Offert par Erotica51



La fleuriste vient d'arriver me posant dans les bras un superbe bouquet. Curieuse, j'ai immédiatement, cherché un mot, m'indiquant qui me l'avait adressé. Au fond de moi, j'espère qu'il me vienne de toi mais je n'en suis pas sure. Un ex amant m'avait laissé un message sur mon répondeur tentant de me rappeler, à son souvenir. Je n'avais pas rappelé, jugeant ce sujet clos, définitivement.

J'ai ouvert la carte: ces quelques mots bien alignés, choisis avec discernement; ces quelques points de suspension, j'ai compris qu'il me venait de Toi ! Un immense sourire a éclairé mon visage de bonheur! Je suis plus qu'émue par ton geste plein de délicatesse, toi qui ne cesse de m'étonner au fil du Temps.

J'ai fait couler de l'eau bien fraîche; mis le produit permettant de conserver ce bouquet, plus longtemps. Avec la lame fine d'un couteau, j'ai taillé les tiges légèrement en biseau puis j'ai assemblé les fleurs, une à une. Comment as tu pu deviner ces couleurs qui me plairaient? les roses saumon sont vraiment superbes, encore en boutons, à peine éclos. Il y a des tournesols comme ceux qui fleurissent dans les champs de ma région. Deux arums, d'une blancheur virginale, apportent leur note immaculée, en l'adoucissant. D'autres fleurs dont j'ignore le nom offrent un étrange contraste avec leur pétales violettes en s'ouvrant. Un feuillage luxuriant fait ressortir ce bouquet délicat, en apportant à ma pièce, une délicieuse touche de gaîté.

Une idée me traverse l'esprit en regardant ces fleurs magnifiques. Imaginez vous allongé, le corps caressé sensuellement, parcouru par moment de la caresse des pétales de ces fleurs, tous vos sens en éveil, en les sentant se poser, sur votre peau à la douceur étonnante.

Votre torse serait recouvert de pétales de roses dégageant des effluves tendres...votre bas ventre serait à peine caché de pétales de marguerites...votre sexe serait à demi recouvert de pétales mauves et blanches, offrant à mon regard, un étrange jardin que je vais, doucement, humer, savourer, déguster...en vous consommant, sensuellement.

Vous seriez, à un immense champ de printemps, odorant, frémissant sous mes savoureuses caresses, observant chaque frisson que la pose de ces pétales déclencheraient. Votre corps ressemblerait à un jardin, aux mille arômes secrets et moi , à un elfe léger, dégustant chaque parcelle de ce corps consentant, délicatement parfumé, tendu dans une suave attente, laissant, peu à peu, vos sens s'enflammer…et moi, vous déguster…



Retour




http://erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2018 - Tous Droits Réservés