LE JUGEMENT

par Erotica51


5.7.2003.

Neuf années viennent de passer, depuis ton absence. A qui ta mort a-t-elle profité ? Il nous a fallu attendre, trois longues années, pour connaître enfin ce jugement contre celui qui t'avait tuée, en conduisant. La Justice l'ayant, durant tout ce temps, laissé en liberté.

Chaque été, les souvenirs affluent, en silence, dans ma mémoire, ravivant tant de souvenirs. Je me rappelle de notre convocation au Tribunal. Nous avions rendez-vous à 9 heure précises et avions espoir en la Justice de ce pays. Personne ne nous avait avertis qu'avant de voir passer ce dossier, nous devrions supporter de voir juger toute la lie de ce pays. Le tribunal était rempli. Je notais, pour me faire patienter, les dossiers attendant d'être jugés :

- Un voleur de voitures agé de 16 ans, ayant provoqué un accident
- Un règlement de comptes à armes blanches entre toxicomanes ayant dégénéré
- Un alcoolique pris au volant, s'étant sauvé après avoir provoqué un accident
- Un homme BCBG à qui l'on donnerait le bon dieu sans confession, venant d'escroquer de petits épargnants de la Caisse d'Epargne de ma ville
- Des voleurs de carnets de chèques ayant acheté du matériel sur le compte d'une personne âgée
- Deux jeunes femmes à peine âgées de 20 ans ayant frappé une personne handicapée, pour tenter d'obtenir son code bancaire
- Un automobiliste pris en excès de vitesse, absent à l'audience
- Deux ivrognes ayant tout cassé dans un bar, à la suite d'un différent
- Une dizaine de prisonniers(toxicomanes, multirécidivistes en vols) que l'on a fait sortir de leur cellule, pour être jugés, avant tout le monde
- Un cycliste renversé demandant le remboursement de son vélo, dont les juges discuteront, une heure durant !
- Et enfin, ton procès qui commencera à 11h 30 seulement ! La justice ayant faim et pressée de partir manger ! Nous serons donc passés les derniers! Malgré l'opération récente de ton père à coeur ouvert et ma extrême fragilité. En un quart d'heure, l'affaire est jugée. Le Juge en oublie d'attribuer la mise en danger délibéré d'autrui contre le meurtrier, qui danse d'un pied sur l'autre.


Nous quitterons la salle, ivres de colère, totalement dégoûtés, par la sentence : 6 mois avec sursis ! 1500 F d'amende et retrait du permis durant deux ans!


Il aura fallu ""9 longues années"" pour que les Autorités se décident, à voter une loi, afin d'obtenir le dépistage de stupéfiants, en cas d'accident mortel. Pourquoi pas aussi en cas d'accident grave? Il me paraît important, de rappeler, que les victimes, tuées, elles, doivent subir, ce dépistage, par une prise de sang, post-mortem !!!

En quittant ce Tribunal, brusquement, j'ai envie de vomir, devant un tel laxisme et face à tant de comédie, en voyant ton meurtrier repartir, libre, le regard ironique!



Retour





Les Ballades en moto en France de Marie51

Les Poésies de Rêve51 et de ses Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003- 14.03.2017. Tous Droits Réservés