REALISER DES ECONOMIES EN VOITURE

par Erotica51


Les clés de l’éco-conduite
1. Avant tout, il faut choisir le modèle de voiture adapté à vos besoins. Pensez à sa taille, sa puissance,…
2. Roulez doucement quand le moteur est froid, pendant au moins 5 km, car la consommation instantanée peut dans ce cas dépasser 30 litres aux 100 km. Ne pas faire chauffer le moteur en le laissant tourner au ralenti.
3. Accélérez toujours en douceur, sans à-coups, conduisez fluide. Et contrôlez votre vitesse : 10 km/h de plus représentent une surconsommation moyenne de 1 litre aux 100 km.
4. Gardez une vitesse constante et conservez le rapport le plus élevé possible (couple maximal). Avec un diesel, passez la vitesse à partir de 2000 tours par minute. Avec une essence, passez-la à 2500 trs/min. D’une manière générale, accélérez franchement à bas régime et passez rapidement la vitesse supérieure.
5. Anticipez les freinages et ralentir doucement en relâchant l’accélérateur. Utilisez le frein moteur, surtout en descente, mais jamais le point mort (en plus, c’est dangereux).
6. Pour les arrêts prolongés, n’hésitez pas à couper le contact. Même après 20 secondes de pause, car l’arrêt/redémarrage du véhicule consomme moins que de le laisser tourner au-delà de 20 secondes.
7. N’abusez pas de la climatisation. Elle pompe le carburant : 3 à 5 % de consommation en plus (20 % à pleine puissance), sans compter les effets nocifs des fuites de fluide frigorigène (puissant gaz à effet de serre). Ne dépassez pas 4 à 5 °C de différence entre l’extérieur et l’intérieur. Et autant que possible, ouvrez vos fenêtres et garez-vous à l’ombre.
8. Le poids d’une voiture agit beaucoup sur sa consommation. 100 kilos en moins peuvent faire économiser jusqu’à 0,3 litre tous les 100 km. Alors ne vous gênez pas pour retirer tous les objets et accessoires inutiles.
9. Un bon entretien de son véhicule, régulier, est un facteur très important pour réduire la pollution. Une voiture négligée, c’est jusqu’à 25 % de carburant consommé en plus.
10. Vérifiez le plus souvent possible la pression des pneus (quand ils sont froids. Après 3 kilomètres de conduite, c’est trop tard). L’idéal étant tous les deux mois. Le faire également si vous prenez la route pour une longue distance, ou en cas de changement brusque de température. Des pneus sous-gonflés occasionnent une surconsommation qui peut aller jusqu’à 5 %. Sans parler des risques pour la sécurité.
11. Evitez les galeries placées sur le pavillon. Chargées ou non, elles sont responsables d’un surcroît de consommation de 10 à 20 %. Pour transporter des vélos, par exemple, choisissez plutôt un arrimage à l’arrière du véhicule.
12. L’utilisation d’appareils électriques augmente la consommation. Utilisez votre autoradio, mais n’abusez pas de la sono. Et éteignez les phares en plein jour.


Pour suivre une formation à l’éco-conduite auprès de l’Institut national de sécurité routière et de recherches : www.inserr.org/formations/descriptifs/ecoconduite.htm

Pour calculer les économies que vous pourriez faire sur un an avec l’éco-conduite :
ecoconduite.fr/

ou

www2.ademe.fr/calculette-eco-deplacements/

19 octobre 2009



Retour





Les Ballades en moto en France de Marie51

Les Poésies de Rêve51 et de ses Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003- 14.03.2017. Tous Droits Réservés