LES AVENTURES D UNE CYCLISTE

par Erotica51



Dans de nombreuses villes, la guerre continue de régner entre automobilistes et cyclistes. Les Reproches fusent de part et d’autres, dans une violente cacophonie de coups de klaxon rageurs et de noms d’oiseaux échangés avec aménité.

Il fut pourtant reconnaître que bien des villes devraient revoir leur façon d’organiser les routes. Jamais nous n’avons eu droit à autant de ronds points qui fleurissent tous les cent mètres, de feux rouges aussi, de panneaux d’interdiction en tous genres.

Des avenues où il y avait quatre voies se voient soudain réduites à deux voies occasionnant, aux heures de pointes, de véritables engorgements et bouchons inextinguibles. La raison est simple : les bus sont devenus prioritaires et ont leur propre voie un peu comme à Paris ! Là où il reste un peu de place encore, on dégage cinquante centimètres de bitume pour tracer une longue ligne, dorénavant réservée aux cyclistes.

J’ai donc voulu tester ces espaces dans ma ville, me disant qu’un peu d’exercice ne pourrait me faire de mal et allégerait la pollution. Las ! Pédaler dans une ville ressort vite d’une opération kamikaze !

- La bordure droite dirigée vers le caniveau est en pente et souvent dans un état lamentable !

- Des trous dans la chaussée, ici et là, non rebouchés par les services de la voierie, me font vite regretter le bon siège de ma voiture.

- Des voitures passent près de moi à une vitesse incroyable, me rasant à un point que je me retrouve vite déséquilibrée !

- Arrivée presque en haut d’une cote, j’aperçois le feu rouge qui, me dis-je en soufflant, va me permettre de me remettre de mes émotions. Hélas, un conducteur irascible vient soudain se planter droit devant moi, me faisant freiner désespérément pour éviter l’accrochage ! Quel c… ! voila à mon tour, mon langage qui s’échappe en le maudissant !

- Je reprends mon chemin, malgré tout accrochée à ma bonne humeur, sursautant brusquement quand un quidam vient me klaxonner rageusement ! Ce monsieur au volant d’un véritable mastodonte exige pour lui seul toue la place ! Allons bon ! Mieux vaut s’écarter puisque je ne fais pas le poids…

- Hé !!!! mais ça ne va pas ! un peu plus cet idiot devant moi a failli m’envoyer paître tout en téléphoner au volant ! Et les lois ?!!! Elles servent à quoi ? Mais que fait donc la police ?????

- Devant les écoles, des grilles ont été installées pour empêcher les enfants de traverser hors les passages protégés et interdire aux voitures de stationner ; aucune importance ; nos braves mères de famille ont décidé de braver cette décision et s’arrête en une longue file de 7 voitures, juste devant l’école pour éviter à leurs petits chéris de gosses de faire un peu d’exercice ! Même ce brave conducteur de bus, pas loin de la retraite, en perd son flegme et tempête en actionnant son klaxon ! Rien à faire ! Il faut attendre que ces braves dames veuillent se déplacer, ignorant apparemment qu’elles sont devenues une véritable gêne pour la circulation !

- Quand à traverser les villages, bigre ! ça devient dangereux de nos jours ! le malheureux panneau indiquant 50Km ne sert à rien à l’entrée des agglomérations pour certains.

- Il me reste encore cinq cent mètres pour renter chez moi saine et sauve. Un charmant garçon, venant dans l’autre sens, m’adresse un sourire engageant ; mal lui en prend ! un bruit de tôle froissée soudain éclate ! Le pauvre ! Il vient de rentrer dans la voiture qui le précédait ! Le voila qui sort comme une furie de son habitacle en invectivant le conducteur maladroit qui a eu la fameuse idée de se trouver devant lui !

Houla ! Mieux vaut rentrer à la maison ! La route, finalement, ça craint et je me dis que finalement je reviens de loin d’être encore vivante !



Retour





Les Ballades en moto en France de Marie51

Les Poésies de Rêve51 et de ses Amis


http://www.erotica51.com © 14.03.2003- 14.03.2017. Tous Droits Réservés