JESSICA
Album Photo



L'ENFANCE



TU AS 3 ANS.
Tu deviens une enfant espiègle et oh combien, attachante.
Chaque journée est ponctuée de tes bisous, que tu déposes, sur mes joues, allègrement, en rentrant à la maison.



TU AS 4 ANS.
Tu t'assagis, doucement.
Mais tu demeures un petit démon, malgré tes grands yeux innocents.
Si je t'avais écouté, tu aurais rammassé toutes les marguerites qui poussaient sur les pelouses, que l'on traversait, pour rentrer à la maison.


L'ADOLESCENTE



Te voici à 15 ans.
Quelle belle adolescente tu fais!
Tu as l'apparence calme de ton père mais je sais que ce n'est qu'un mirage.
Ton caractère, devient changeant, tantot, exubérante, tantot, silencieuse, plongée dans tes pensées, que tu gardes, secrètes, maintenant.
Tu as quitté l'Enfance et aborde la période difficile de l'Adolescence.



On dit souvent que, lorsque l'on est amoureuse, cela se voit et ressent. Je l'ai ressenti, ce jour-là, en te regardant, à ce mariage.Tu resplendissais, littéralement.
Curieuse, je me suis retournée, dans la foule. Qui était ce garçon qui faisait battre, ainsi, ton coeur? Il s'appelait Alan.
Tu venais d'avoir 17 ans. Il te rejoindra, trois mois, plus tard, dans l'haut-delà, terrassé de chagrin. Alan n'a pas survécu, à ton depart.
Puisse ce garçon, qui t'aimait, sincèrement, aujourd'hui, se trouver auprès de Toi et te tenir la main. Qu'il te rassure, dans ce monde d'où l'on ne revient pas.


AMOUREUSE







17 ANS : PREMIER DEFILE












Sur ton estrade illuminée,
Tu apparais, en pleine beauté.
Dans la salle, tous se sont tus,
Soudain, quand tu es apparue.
Tu avances, délicatement,
Comme un nuage, te transportant.
Les yeux fixés, dans le lointain,
Tu me parais, pourtant, si loin.
Est-ce là, ma petite fille,
Qui vient de fêter ses 17 ans?
Qui parait, dans cette jeune fille,
Au pas royal et conquérant.
Surprise, j'ai découvert,
La Femme que tu seras, un peu plus tard.
Et soudain, j’ai la gorge, nouée,
Par l’émotion et la fierté.
Par ce spectacle de qualité,
Grâce à toi, je suis repartie,
Emerveillée, ayant rêvé,
Pour Toi, d’une grande destinée.



Retour


Erotica51 © 2003-2013 - Tout droits réservés

16927 visiteurs