QUELS RISQUES DE METTRE SES PHOTOS SUR LE NET

Offert par Erotica51


Attention aux photos de soi sur le Net
jeudi 13 décembre 2012

Plus de 300 millions de clichés sont mis en ligne chaque jour en France. Avec beaucoup de naïveté mais aussi un vrai sentiment d'insécurité, selon une enquête de la Cnil.

Plus de 300 millions de clichés sont mis en ligne chaque jour en France. Avec beaucoup de naïveté mais aussi un vrai sentiment d'insécurité, selon une enquête de la Cnil.

« On les publie, on les partage, on les commente... Les photos et les vidéos occupent aujourd'hui une place centrale dans l'activité numérique des internautes », détaille Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Cnil.

La Commission nationale de l'informatique et des libertés a interrogé les internautes. Objectif : mieux connaître et comprendre ces nouvelles habitudes.

Premier constat du sondage réalisé par TNS Sofres auprès de 1 554 internautes de plus de 13 ans : « 58 % déclarent publier des photos d'eux-mêmes sur des sites, des blogs et les réseaux sociaux. » Le pourcentage grimpe à « 86 % chez les 18-24 ans ». Pour les plus jeunes, il s'agit de se montrer et de montrer une image valorisante de soi. Les plus âgés ont davantage envie de partager des photos de vacances, de fêtes, de voyage...

« Pour se moquer gentiment »

Deuxième constat : « 74 % des internautes interrogés déclarent demander l'avis des personnes photographiées avant de les publier. » Mais, dans les faits, ils sont seulement « 44 % à le faire systématiquement ». Un quart d'entre eux avoue avoir déjà publié une photo de quelqu'un « pour se moquer gentiment » de lui. Cela va jusqu'à 40 % pour les 18-24 ans.

Troisième constat : « 43 % des sondés disent avoir été gênés par une photo d'eux sur Internet. Ce taux atteint 61 % pour les plus jeunes. » Sachant qu'une photo ou une vidéo peut circuler, être réutilisée, voire détournée... L'inquiétude est réelle pour 73 % des internautes.

La Cnil s'appuie sur ces déclarations pour demander aux sites de partage de photos et autres réseaux sociaux « d'offrir des paramètres simples, visibles et accessibles qui répondent aux attentes des utilisateurs ». On en est loin !

Les informations données sur ces sites sont confuses, rédigées dans un langage très codé ou, pire, inexistantes. Après coup, c'est un parcours du combattant pour réussir à supprimer une photo ou une vidéo mises en lignes.

Conseil donné aux internautes : « Bien définir dans les paramètres de confidentialité quel groupe d'amis a accès à quelle photo et quel album photo ». Et, surtout, de « demander l'autorisation avant de publier une photo de quelqu'un ».

Pour mieux se connaître en tant qu'internaute et photographe, la Cnil vous invite à répondre à un quizz sur le

Leur site : Le Quiz des Photos sur la CNIL



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés