LA DANAIDE

Offert par Erotica51



Elle était agenouillée, indifférente, aux passants qui la regardaient, son avant-bras posé en avant, l'autre appuyé sur un rocher, le corps en torsion, légèrement tourné.

On découvrait, dans cette étrange position, la délicatesse de son cou, ainsi que l'auréole délicat de son oreille que sa masse de cheveux dévoilait.

Sa longue chevelure était rejetée, en avant, comme un ruisseau soyeux éparpillé sur la pierre, dans un total abandon.

L'émouvante fragilité de son corps qui se dégageait, dénotait une jeune fille, aux charmes printaniers, ayant accepté de poser, volontairement.

Dans un doux relâchement de son corps, elle dévoilait l'ossature fine de son dos et la vision troublante de ses fesses, charmant les regards qui s'y attardaient, longuement.

La douceur de ses hanches était, aux regards qui glissaient, sur elle, gourmands, pareille à une tendre invitation.

Elle était telle une offrande, avec sa fraîcheur innocente, comme une vierge qui s'offre, sans même se rebeller.

Elle s'offrait, fragile et tendre, à tous les regards et mains des passants, tentant de la caresser, perdue dans un demi-sommeil, vers lequel, pudiquement, pour ne pas les voir, elle s'était, doucement, échappée.



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003-14.03.2016-Tous Droits Réservés