NE JAMAIS PRENDRE LE NOM DE SON POTE

par Guy le belge


Jack et Bob décident d'aller skier pour le week-end.

Après quelques heures de conduite, ils se font surprendre par une grosse tempête de neige. Au travers du blizzard, ils aperçoivent une ferme et demandent à la très jolie dame qui leur a ouvert, s'ils ne pourraient pas y passer la nuit.

- Je réalise que c'est une terrible tempête et que je vis seule dans cette énorme maison mais mon mari étant décédé depuis peu, j'ai peur que les voisins médisent si je vous héberge dans la maison.

- Soyez tranquille ma chère dame dit Bob, nous dormirons dans la grange et serons parti au lever du jour.

La dame étant d'accord, ils s'installent dans la grange et au lever du jour, ils reprennent la route.Ils eurent un très beau week-end de ski.

Mais neuf mois plus tard, Bob reçoit une très surprenante lettre d'un avocat. Ça lui prend quelques minutes pour comprendre que cette lettre vient de l'avocat de la dame veuve rencontrée neuf mois plus tôt.Il se rend chez son ami Jack et lui demande s'il se souvient de la jolie veuve rencontrée neuf mois plus tôt lors de leur week-end de ski.

- Oui je m'en souviens dit Jack.

- Se pourrait-il que tu te sois réveillé au milieu de la nuit. que tu te sois rendu à sa maison et que tu te sois permis de la visiter?

- ouais, hum, oui, dit Jack un peu embarrassé que l'histoire se sache.

- Et est-ce que tu te serais servi de mon nom au lieu du tien??

Jack devient rouge de gêne et dit "Yeah, écoute, je m'excuse, c'est vraiment vrai que je l'ai fait mais pourquoi me demandes-tu tout cela?

- J'ai reçu une lettre de son avocat, elle est décédée et j'hérite de tout.

LE SITE DE gUY : http://www.fiction2010.com



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés