HISTOIRES GORES

par DE GASTON DU M.D.P



C'est une sage femme qui se rend chez le boucher.

- Bonjour, Monsieur le Boucher, je voudrais 450 g de petites saucisses, SVP ».

Et le boucher coupe un morceau qui pèse pile poil 450g !

- Un coup de chance, constate la dame .

- Oh non juste 30 ans de métier madame. »

Elle se dit qu'elle va l'avoir et demande 225 g de pâté de foie.

Et le boucher lui coupe un morceau de 225 g .

- Vous voyez que ce n'est pas un coup de chance »

Quand tout à coup, on crie à l'aide car une femme est en train d'accoucher dans la rue, sur le trottoir.

La sage femme accourt et met au monde un petit bébé.

- 3,800 kg ! dit-elle.

- Ah non, 3,700 kg ! répond le boucher.

Pour être fixé, le boucher demande à son apprenti de prendre le bébé et d'aller le peser.

- 2,300 kg , clame l'apprenti depuis l'arrière boutique .

Le boucher et la sage femme sont vraiment surpris de se tromper d'autant.

- Tu es bien sûr ? » demande le boucher à son apprenti

- Ah oui 2,300 kg , vidé et désossé ! »


****************************
LE CHAT DU VOISIN ET LA PETITE NATHALIE :

La petite Nathalie (7 ans) est dans le jardin en train de remplir un trou.

Lorsque le voisin l'aperçoit par-dessus la clôture :

- Que fais-tu là Nathalie ?

Elle lui répond, sans lever la tête, que son poisson d'aquarium est mort et qu'elle l'enterre.

Le voisin quelque peu curieux lui dit :

- « C'est un très gros trou pour un petit poisson ne crois-tu pas ? »

A ce moment, Nathalie termine la dernière pelletée en la tapant délicatement et lui répond :

- C'est parce qu'il est à l'intérieur de ton putain de chat.

**************************************
ARTHUR ET LA MAITRESSE D ECOLE :

A l'école, la maîtresse demande aux élèves de raconter un événement inhabituel qui leur est arrivé récemment.

Plus tard elle demande à quelques élèves de lire leur texte.

Arthur se lève et commence :

- La semaine dernière, papa est tombé dans le puits au fond du jardin.

- Doux Jésus, s'exclame le maîtresse, il va bien au moins ?

- Je suppose, répond Arthur. Il a arrêté d'appeler à l'aide hier !

**********************************************

LA PHOTO D'ECOLE :

Quelques jours après la rentrée des classes, on procède à la traditionnelle photo.

La semaine suivante, Mme Planchon, l'institutrice essaie évidemment de persuader les enfants d'en acheter une chacun.

- Pensez à l'avenir, vous serez bien contents dans quelques années, quand vous serez grands, de vous dire en regardant la photo :

- Tiens , là c'est Julie, elle est médecin maintenant ou encore là c'est Kévin, il est ingénieur et là c'est Amélie, elle est manucure... »

A ce moment une petite voix se fait entendre du fond de la classe :

- Et là, c'est la maîtresse Mme Planchon , elle est morte ! »

***********************************************



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés