BLAGUES SUR LE VIAGRA

par BRUNO


UNE BOITE DE VIAGRA SVP !

Un monsieur, d'un âge déjà bien avancé, entre dans une pharmacie.

- Bonjour, je voudraiS du Viagra.

- Oui monsieur. Combien en voulez-vous ?

- Oh... Très peu... 5 ou 6 comprimés me suffiront parce que je vais les couper en 4.

- Heu... Si je peux me permettre monsieur, j'ai bien peur qu'une si petite dose ne soit insuffisante pour maintenir une raideur acceptable durant assez longtemps...

- Oh lalala, je vous arrête ! Ça n'a rien à voir avec le sexe ! Moi, j'ai plus de 80 ans et tout ce que je veux, c'est arriver à pisser suffisamment loin pour ne pas mouiller mes pantoufles...

**************************************

LA TISANE ET LE VIAGRA :

Un monsieur rend visite à son papa âgé de 90 ans, à l'hôpital.
- Comment ça va, papa ?, demande-t-il
- Bah, pas trop mal. On s'occupe bien de moi ici
- Et la nourriture, ça va ?
- Oh excellent !, répond le vieillard
- Et les soins ? On te soigne bien ? renchérit le fils
- Ça ne pourrait pas être mieux. Ces jeunes infirmières sont vraiment très gentilles.
- Et pour dormir ? Tu arrives à bien dormir ?
- Aucun problème. Je fais mes neuf heures par nuit. A dix heures, on m'apporte un bol de tisane et un comprimé de Viagra, et c'est bon. Je tombe comme une souche.

Le fils se demande si il a bien compris, et il va voir l'infirmière pour en avoir le coeur net.

- Qu'est-ce que m'apprend mon père ? Vous lui donnez un comprimé de Viagra avant qu'il ne s'endorme ? Ça ne peut pas être vrai !
- Mais si, mais si. Votre papa vous a dit la vérité. Tous les soirs vers dix heures, on lui apporte une tisane et un comprimé de Viagra. Ça marche impeccablement bien : la tisane le fait dormir, et le Viagra l'empêche de rouler en bas du lit.

**************************************

PAPY ET SON VIAGRA :

Un papy s'est fait faire une ordonnance de Viagra par son médecin. Mais comme il connaît tout le monde dans l'unique pharmacie du pays, il a honte d'aller le chercher lui-même et il dit à son petit-fils :

- Si tu vas me chercher ce médicament, je mettrai cent francs sous ton oreiller cette nuit. Mais tu ne dis surtout pas que c'est pour moi.

Le gosse fonce à la pharmacie et ramène le Viagra. Le lendemain matin, il regarde sous son oreiller et trouve cinq cents francs. Comme il est honnête, il va voir son grand-père.

- Papy, tu t'es trompé. Tu m'avais promis cent francs et tu en as mis cinq cents.

- Non, mon petit, je ne me suis pas trompé, je t'ai bien donné cent francs. Les quatre cents, c'est ta grand-mère !

****************************************

LE VIEILLARD MOURANT QUI MEURT A L'HOPITAL :

C'est le vieillard qui meurt à l'hôpital d'une crise cardiaque, sauf qu'il est mort en érection.

Alors arrive trois infirmières. L'une d'elle dit aux deux autres;

"Ca fait trop longtemps que je n'ai pas eu de relation sexuelle, j'ai le goût de m'envoyer en l'air avec le vieux mort! Elle embarque sur le lit, et commence l'assouvissement de ses bas instincts, elle termine et la seconde infirmière embarque aussitôt dans le même dessein.

Lorsqu'arrive le tour de la troisième, cette dernière hésite et dit:

"Vous savez les filles, je suis dans ma période de menstruation".

"Voyons donc, c'est pas grave, on nettoiera le tout après !

Alors l'infirmière s'empale sur le vieux, et tandis qu'elle galope joyeusement, le vieux se réveille et la regarde en souriant, malicieusement!

L'infirmière stupéfaite lui dit :

- Vous n'êtes donc pas mort ?

Et le petit vieux de lui répondre:

- Vous savez, ma petite fille, deux pompages et une transfusion, ça remet quelqu'un en vie!

***************************************

LES EFFETS POSITIFS DU VIAGRA :

Dans une petite ville de province, un monsieur qui ne paie pas de mine, se présente à une pharmacie et demande du VIAGRA.

La pharmacienne lui en délivre une boîte. Le client sort sans payer, en disant :

- Le temps d'aller faire une course à la boucherie en face, de faire de la monnaie et je viens vous régler. D'accord ?

- Allez, d'accord!

La pharmacienne regarde par la vitrine, histoire de surveiller son gars.

Celui-ci entre à la boucherie.

- Mettez moi deux entrecôtes s'il vous plaît. Je vais à la boulangerie faire de la monnaie et je repasse vous payer. D'accord ?

Il emporte sa viande, s'en va à la boulangerie.

- Bonjour, je voudrais deux baguettes. Je fais un saut à l'épicerie et je reviens vous payer. D'accord ?

Même manège à l'épicerie, il sort, se précipite dans sa voiture et s'en va.

Entre, alors, dans la pharmacie un autre client qui demande :

- Je voudrais du VIAGRA mais, à votre avis, est-ce que ça marche vraiment ?

- Écoutez, dit ironiquement la pharmacienne, c'est garanti. Je viens d'en donner à un client et en moins de cinq minutes, il a baisé la bouchère, la boulangère, l'épicière et moi !

**************************************



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés