LES BLAGUES DES SAPEURS-POMPIERS

par Forget67


Les plus belles perles entendues par les sapeurs pompiers :

Un ex-sapeur pompier volontaire a décidé de compiler les plus belles anecdotes qu’il a entendues dans son activité.

Gilles Daïd, ex-sapeur-pompier volontaire, s’est très vite rendu compte que ses collègues et lui-même étaient confrontés au quotidien à des appels saugrenus, voire carrément loufoques. "J’ai tout de suite eu l’idée d’en faire quelque chose", confie-t-il vendredi à Europe 1. Ce qui donne un livre intitulé Les perles du 18 (aux éditions Tut-Tut).

Voici les plus belles anecdotes compilées dans ce livre :

"Mon mari est sous respirateur artificiel. Comme il est devenu très bruyant, je voulais savoir si je pouvais le débrancher pour la nuit ?"

"Un monsieur qui nous appelle en pleine nuit, très inquiet d’avoir avalé 12 paquets de chips. Il s’alarmait parce qu’il avait des ballonnements. Il venait juste de voir une émission à la télévision qui indiquait que les ‘gaz de chips’ étaient très dangereux pour l’homme.

"Vous imaginez ? C'est le deuxième accident mortel que je subis en moins d'un an !"

"Je vous téléphone pour avoir des nouvelles de mon voisin. Vous l'avez transporté à la morgue hier soir... alors, dites-moi, c'est grave ce qu'il a ?".

"Allo les pompiers, nous sommes une famille de quatre personnes, tous non fumeurs. Est-ce qu'on doit quand même installer un détecteur de fumée ?".

"Une grand-mère avait appelé un jour les sapeurs-pompiers parce qu’elle venait de découvrir deux obus de la Seconde guerre mondiale dans sa grange. Elle les avait mis dans son coffre et elle nous avait ensuite demandé où elle pouvait nous les déposer".

"Bonjour, c'est le collège Jules Ferry. On a un gamin qui est tombé au gymnase. Apparemment, il s'est lustré l'épaule."

"Combien ça coûterait pour qu'une ambulance de chez vous, vienne nous chercher dimanche matin, vers 7 heures, à la sortie du Macumba ?"

"Mon père se déplace avec difficulté depuis qu'il s'est cassé le col de l'utérus, l'année dernière".


******************************

LA SIRENE D'ALARME :

Un soir, un pompier rentrant du boulot dit à sa femme :

- Tu sais, à la caserne, on a un système efficace.

- A la première sirène, on s'équipe ;

- à la deuxième sirène, on se laisse glisser le long du mat ;

- à la troisième, faut qu'on soit prêts à partir dans les camions."

Alors voilà, à partir de maintenant, on va faire pareil à la maison :

Quand je te dirai "première sirène', tu te déshabilles ;

Quand je dis 'deuxième sirène', tu sautes dans le lit ;

Et quand je dis 'troisième sirène', on s'y met pour la nuit...

Le soir suivant, le pompier rentre de la caserne et hurle :

- Première sirène !", et sa femme se déshabille en vitesse

- Deuxième sirène !", et sa femme plonge sous les couvertures

- Troisième sirène !", et ils commencent à faire l'amour.

Après deux minutes d'activité, sa femme hurle :

- Quatrième sirène !"

- C'est quoi quatrième sirène ?????".

- Rajoute du tuyau, t'es trop loin du feu !!!

*******************************************



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés