BLAGUES SUR LES IVROGNES

par BRUNO


L IVROGNE ET LE CURE :

Un gars qui empeste l'alcool s'affale sur le siège d'un wagon de métro. A côté de lui, se tient un curé.

La tenue du gars qui a bu laisse vraiment à désirer :

* sa cravate est maculée de tâches, son visage et son col de chemise portent des empreintes de rouge à lèvres, et il y a même une bouteille de whisky qui dépasse de la poche de sa veste.

Le gars, qui n'est pas complètement bourré (mais pas loin de l'être), prend son journal et se met à lire.

Après une minute, il se tourne vers son voisin de fauteuil, le curé, etlui demande :

- Dites mon Père, de quoi ça vient l'arthrite ?

Le curé répond :

- Mon fils, je dirai que l'arthrite est due à une vie complètement dissolue, comme par exemple, sortir avec des filles de mauvaise vie, boire trop d'alcool, manger trop copieusement, fumer, se droguer !

Le gars répond :

- Bordel de Dieu ! Ben ça alors, c'est incroyable !

Et il se replonge dans son journal.

Un peu plus tard, le curé reprend la parole et lui dit, d'un ton plus aimable :

- Je suis désolé. Je ne voulais pas avoir des paroles si rudes envers vous. Depuis quand souffrez-vous d'arthrite ?

Et l'ivrogne lui répond:

- Ce n'est pas moi, mon Père. C'est le Pape ! En tout cas, c'est ce qu'ils disent dans le journal !

*****************************************

L'IVROGNE ET LE GYROPHARE :

Un homme, totalement bourré, se fait mettre à la porte d'un bar à la fermeture.

Il titube jusqu'au parking et s'arrête devant la 1ère voiture, tâte le toit pendant 30 secondes, déclare :

- Don, cé ba celle-là !

Il se traîne difficilement jusqu'à la suivante, tâte le toit pendant 30 secondes et dit

- Don plu, cé ba celle-là !

Il avance vers la troisième voiture et là, le barman qui l'observait, depuis un instant, lui demande :

- Comment faîtes-vous pour reconnaître votre voiture rien qu'en touchant le toit?

L'ivrogne lui répond :

- C'est fazil, la bienne, elle a un gyrophare bleu sur le toit !

*************************************

UN HOMME IVRE MAIS FIDELE :

Un gars se réveille à la maison avec une énorme gueule de bois. Il se force d'ouvrir ses yeux et la première chose qu'il voit est un tube d'aspirine et un verre d'eau sur la table de nuit. Il s'assied sur le bord du lit et voit ses vêtements devant lui, bien propres et bien pliés. Son regard fait ensuite le tour de la chambre et il voit que tout est dans un ordre parfait, impeccablement propre. Le gars prend une aspirine et remarque alors un Post-it sur la table: « Chéri, le petit-déjeuner t'attend à la cuisine. Je t'aime. »

Rempli de perplexité, il va à la cuisine et voit, qu'effectivement, son petit-déjeuner est préparé et le journal du matin est posé à côté de son bol.

Son fils aussi est à table, en train de prendre son petit déjeuner.

Le père lui demande :

« Dis moi fiston, qu'est-ce qui est arrivé hier ? »

Le fils:

« Oh, comme d'habitude. Tu es rentré à la maison fin saoul, sur le coup des 3 heures du mat'. Tu as cassé quelques meubles, puis tu as vomi dans le couloir d'entrée et collé un oeil au beurre noir à maman... »

Le père :

« Mais alors, pourquoi est-ce que mes vêtements et la maison sont si propres et si bien rangés, et pourquoi est-ce que mon déjeuner est prêt sur la table? »

Le fils:

« Eh bien, quand maman t'a traîné jusqu'à la chambre à coucher et qu'elle a essayé de te défaire ton pantalon, tu lui as crié :

« Laisse-moi tranquille, espèce de salope ! Je suis marié! »

******************************************



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés