BLAGUES SUR LES ENFANTS

par MICHEL



THEO ET LA MAITRESSE :

Théo, 5ans, demande :

- Maitresse, pourquoi quand il y a une bêtise de faite dans la classe, tu me demandes toujours si c'est moi? Je fais peut-être des bêtises mais je ne le suis pas le seul, les autres, ils m'aident aussi !

*******************************************

LES PARENTS DE DEMAIN :

Mathilde, 6 ans, revient de l'école.

Elle a eu sa première leçon sur les bébés.

Sa mère, très intéressée, lui demande

- « Comment cette leçon s'est-elle passée? ».

Mathilde répond :

- Paul a dit que son papa l'a acheté à l'orphelinat.

- Amine dit que ses parents sont allés l'acheter à l'étranger.

- Christine, elle a été faite dans un laboratoire.

- Pour Jean, ses papas ont payé le ventre d'une Dame.

Sa mère répond en riant :

- « Et toi, qu'as tu dit »

« Rien, je n'ai pas osé leur dire que mon papa et ma maman sont tellement pauvres qu'ils ont dû me faire eux-mêmes ».

Blague de Gaston

*********************************************

PIERRE ET LA NOUVELLE INSTITUTRICE :

La nouvelle institutrice a envie d'inculquer des notions de psychologie à ses élèves. Elle s'adresse à la classe en ces termes :

- Que celui qui a l'impression d'être stupide par moment se lève !

Après une bonne dizaine de secondes, Pierre ( encore lui!! ) se lève... de mauvaise grâce.

L'institutrice étonnée lui demande :

- Alors comme ça, Pierre, tu penses que de temps en temps tu peux être stupide ?

- Oh non, Madame, mais ça me faisait de la peine de vous voir toute seule debout.


********************************************

QUE FAIT UN MARI QUAND SA FEME S'ABSENTE :

C’est une femme qui revient d’avoir été rendre visite à une amie malade. Elle était partie pendant deux jours.

Lorsqu’elle rentre dans l’appartement, son petit garçon tout énervé, l’accueille, en lui disant :

- Maman, maman, devine quoi : Hier pendant que jouais dans le placard de votre chambre, papa est rentré dans la pièce avec la voisine, et ils se sont déshabillés, et ils ont été sur le lit et papa il s’est mis sur elle, et il a fait des pompes avec elle !

La maman prend la main de son fils et lui dit :

- Plus un mot ! On va attendre que ton père rentre du travail et tu lui répétera exactement ce que tu viens de me dire !

Le père revient du travail. Sa femme lui saute dessus en disant :

- Je te quitte ! Je fais mes valises et je me tire !

Le mari, interloqué :

- Mais enfin, pourquoi ? Qu'est-ce que j'ai fait ?

La mère s'adresse au petit garçon :

- Vas-y ! Jojo, raconte à ton père encore ce que tu m’as dit tout à l’heure !

Le petit garçon :

- Et bien, hier, alors que je jouais dans l’armoire de votre chambre, papa est rentré avec la voisine, et ils se sont déshabillés, et ils ont été sur le lit et papa est monté sur la voisine,
et ils ont fait exactement ce que tu avais fait, avec l’oncle Fernand quand papa était parti, l’été dernier!

*****************************************
Lettre au Père Noël

Un enfant écrit une lettre au Père Noël lui demandant 100 euros pour faire un cadeau à ses parents.
Les postiers émus par cette lettre font une collecte et récoltent 50 euros qu'ils font parvenir à l'enfant.
Ce dernier envoie une lettre de remerciement au Père Noël :

"Cher Père Noël, je te remercie pour l'argent. Mais la prochaine fois, apporte-le toi-même car ces enfoirés de postiers m'ont piqué tes 50 euros".

********************************************
SOPHIE SAIT COMMENT ON FAIT LES BEBES :

La petit Sophie arrive de l'école, toute enthousiasmée et dit à sa mère:

- Maman, maman, je sais maintenant comment on fait pour avoir un bébé !

Sa mère lui répond:

- Ha oui ? ma chérie. Et comment fait-on ?

- Le papa et la maman se mettent tout nus. La maman prend le pénis du papa et le met dans sa bouche. Là, le papa explose et la maman va avoir un bébé.

Sa mère lui répond candidement:

- Mais non, ma chérie, ça, c'est pas pour avoir des bébés, c'est pour avoir des bijoux !


************************************************

L'AMANT, l'ENFANT ET LE BALLON :

Une femme reçoit souvent son amant pendant que son mari est au travail.

Un jour, son fils de 8 ans se cache dans l'armoire pour voir ce que sa mère fait avec cet homme-là.
Un moment plus tard, le mari rentre à l'improviste.
Paniquée, la femme cache son amant, dans la même armoire.

- le fils : fait sombre ici.
- l'amant : ouais c'est vrai
- le fils : j'ai un ballon de foot
- l'homme : content pour toi
- le fils : tu veux l'acheter ?
- l'homme : non merci
- le fils : mon père est là dehors
- l'homme : ok, combien
- le fils : 250 euros

Quelques jours plus tard, le fils se retrouve à nouveau dans l'armoire en compagnie de l'amant de sa mère

- le fils : fait sombre ici
- l'homme : ouais c'est vrai
- le fils : j'ai des super baskets
- l'homme se rappelant la dernière fois, grimace : combien ?
- le fils : 500 euros

Quelques jours plus tard, le père dit à son fils : mets tes baskets et prends ton ballon, on va faire une partie.

- le fils : je peux pas, j'ai tout vendu
- le père : pour combien
- le fils : 750 euros
- le père : c'est inadmissible d'arnaquer les gens comme ça. Ces affaires n'ont jamais côté ce prix là. Je t'amène à l'église pour te confesser.

Le père amène son fils à l'église, le pousse dans le confessionnal et ferme la porte.

- le fils : fait sombre ici
- le curé : merde, maintenant t'arrête tes conneries !

******************************************

MAITRE ZEN ET SON ELEVE :

L'élève s'adresser à Maître Zen :

- Maître, quelle différence y a-t-il entre une perle et une femme ?

- La perle peut s'enfiler par les deux bouts

- Mais Maître, une femme aussi, parfois

- Oui, mais une femme comme celle-là, c'est une perle !

**********************************************

L'ENFANT ET LE VIRUS :

Un beau matin, un enfant demande à son père :

- Papa, comment suis-je né ?

- Très bien, mon fils, il fallait bien que l'on en parle un jour. Les abeilles, les fleurs, les choux, les petites graines...Tout cela est complètement dépassé ! Soyons modernes .

Voici donc ce qu'il faut que tu saches :

* Papa et Maman se sont connectés sur Facebook.

* Papa a envoyé un e-mail à Maman, afin de lui fixer rendez-vous dans un cybercafé. Ils ont découvert qu'ils étaient compatibles, en ayant beaucoup de choses en commun.

* Papa et Maman ont alors décidé de faire un partage de leurs fichiers. Ils se sont dissimulés dans les toilettes, et Papa a introduit son disque dur dans le port USB de Maman.

* Lorsque Papa fut prêt pour le téléchargement, Papa et Maman réalisèrent qu'ils n'avaient pas mis de coupe-feu [Firewall].

* Hélas, il était trop tard pour annuler le transfert et il était impossible d'effacer les données.

* C'est ainsi que, neuf mois plus tard, notre petit virus est apparu...

*************************************************

TRISTE FIN :

Deux policiers avise un très jeune garçon qui traîne dans la rue, à plus d'une heure du matin.

Ils l'interpellent en se rendant compte que le garçon a quelques problèmes de comportement.

Les policiers l'interpellent : Comment tu t'appelles mon petit ?

l'enfant demeure muet: ...

Les policiers: Où habites tu?

L'enfant reste silencieux : ...

Les policiers: Où sont ton père et ta mère?

l'enfant: ...

Les policiers: Comment? tu ne sais pas où tu habites, tu ne sais pas ton nom, tu ne sais pas où sont tes parents! t'as pas de famille?

L'enfant: Si, j'ai un frère!

Les policiers: Ah bon! Tu parles! C'est bien ! Et où est-il ton frère?

L'enfant: Au CNRS!

Les policiers ébahis: Au CNRS? Et où ça?

L'enfant: Dans un bocal !

*******************************************
LA GRENOUILLE ET LE GAMIN :

Il était une fois un petit garçon de douze ans qui se promenait;sur le trottoir en tirant une grenouille aplatie au bout d'une corde.

Il arriva devant un bordel et cogna à la porte.

La tenancière répondit et demanda au petit garçon ce qu'il voulait.

"Je veux une relation sexuelle avec une de vos filles. J'ai de l'argent pour payer et je ne partirai pas sans l'avoir fait".

La dame se dit : pourquoi pas et le fit entrer.

Il demanda :

"Avez-vous des filles avec des maladies ?"

"Bien sûr que non", répondit la dame.

"J'ai entendu les hommes dire qu'il fallait recevoir une injection après avoir couché avec Irma. C'est elle que je veux."

Puisque le garçon y tenait tant et avait de l'argent, la dame lui dit d'aller dans la première chambre à droite.

Le garçon se dirigea vers la chambre en traînant derrière lui, au bout de sa ficelle, sa grenouille aplatie.

Il ressortit dix minutes plus tard en traînant toujours derrière lui sa grenouille et paya la dame.

"Pourquoi as-tu choisi la seule des filles qui a une maladie?"

"Ce soir, mes parents vont dîner au restaurant et me laisseront seul, à la maison, avec la baby-sitter. Après qu'ils seront partis, la baby-sitter va me faire l'amour parce qu'elle aime les petits garçons mignons.

Elle va attraper la maladie que je viens d'attraper. Quand mes parents reviendront, papa va aller reconduire la baby-sitter, puis il va la sauter dans la bagnole et il va attraper la maladie à son tour.Quand papa va revenir, il va faire l'amour à maman et elle va l'attraper aussi ! Demain matin, quand tout le monde sera parti, le laitier va venir à la maison baiser ma mère, il va attraper la maladie ..."

"Et c'est lui, l'enculé qui a écrasé ma grenouille !!"

*********************************************************

LA PETITE CURIEUSE :

Une petite fille de 9 ans demande à sa maman :

- Quel âge as-tu, maman ?

- Cela ne se demande pas, ma chérie, lui répond sa mère

- Combien tu mesures, maman ?

- Cela n'est pas important, ma chérie, reprend la mère

- Maman, pourquoi toi et papa, vous avez divorcé ? Redemande la petite fille

- Cela ne te regarde pas, ma chérie, dit la mère, en cloturant la discussion

La petite fille demanda à sa meilleure copine pourquoi les adultes ne parlent pas de ces choses-là.

Sa copine lui répondit :

- C'est vraiment simple, toutes les réponses à nos questions sont sur leur carte d'identité.

Le lendemain la petite fille fouilla dans le sac à mains de sa mère et trouva sa carte d'identité.

La petite fille fut ravie de voir que son amie disait vrai, car toutes les réponses à ses questions s'y trouvaient !

Elle alla rejoindre sa mère et lui dit :

- Maman, je sais ton âge !

- Ah oui ? Et j'ai quel âge ?

- 36 ans. Et je sais combien tu mesures

- Ah oui ? Combien ?
- 1 mètre 71. Et je sais même pourquoi, toi et papa, vous avez divorcé !

- Et bien, cela m'étonnerait fort ! répondit sa mère, un peu inquiète de la réponse...

- Tu as eu un F en sexe... et çà, ce n'est vraiment pas une bonne note !!!

**************************************


QUE MANGENT LES OURS ?

Une institutrice veut tester les connaissances de ses jeunes élèves:

- Qui peut me dire ce que mangent les vaches?

Fifi se lève:

- de l'herbe, madame.

- C'est bien Fifi. Et que mangent les lapins?

Riri se lève:

- De l'herbe aussi,madame.

- C'est bien, Riri. Et que mangent les ours.

Dans le fond de la classe, Toto se lève:

- Des oignons, Madame.

- Des oignons, comment çà ? Tu es sûr de toi?

- Ben oui, Madame, car hier soir, je passais devant la chambre de mes parents et, j'ai entendu maman qui disait à papa:

- Chéri, bouffe-moi vite l'oignon avant que les ours n'arrivent...

**************************************

PETIT GUY ET LE VELO ROUGE :

Le petit Guy entre dans la cuisine où sa mère prépare le dîner.

Son anniversaire approche et il pense que c'est le bon moment pour dire à sa mère ce qu'il veut "


- Maman, je veux un vélo pour mon anniversaire!

Guy est un peu un vaurien. Il a eu des embrouilles à l'école et à la maison.

La mère de Guy lui demande s'il pense avoir mérité un vélo pour son anniversaire. Guy pense que oui, évidemment.

La mère de Guy, en tant que bonne catholique, veut que son fils réfléchisse sur la façon dont il s'est comporté durant l'année écoulée.

- Va dans ta chambre, Guy, et réfléchis à la façon dont tu t'es comporté cette année. Ensuite, écris une lettre au petit jésus et dis-lui pourquoi tu mérites un vélo pour ton anniversaire. "

Guy va dans sa chambre et s'assied à son bureau pour écrire une lettre au petit Jésus.

Lettre n° 1 :

"Cher petit jésus, j'ai été un très bon garçon cette année et j'aimerai un vélo pour mon anniversaire. J'en veux un rouge. Ton pote, Guy."

Mais Guy sait que ça n'est pas vrai et Jésus doit avoir des indics sur la Terre...

Comme il n'a pas été un bon garçon, cette année, il déchire la lettre et recommence.



Lettre n° 2 :

"Cher petit jésus, c'est ton pote Guy. J'ai été un plutôt bon garçon cette année et j'aimerai un vélo rouge pour mon anniversaire. Merci."

Guy sait que ça n'est pas vrai non plus.

Il déchire la lettre et recommence.



Lettre n° 3 :

"Cher petit jésus, j'ai été " OK " cette année. J'aimerai vraiment un vélo rouge pour mon anniversaire. Guy"

Mais Guy sait qu'il ne peut pas non plus envoyer cette lettre à Jésus.

Guy écrit donc une autre lettre.



Lettre n° 4 :

"Cher petit jésus, je sais que je n'ai pas été un bon garçon cette année. Je suis désolé. Je serai un bon garçon si tu m'envoies un vélo rouge pour mon anniversaire. Merci. Guy le Terrien"

Hélas,Guy pense que même si c'était vrai, il n'aurait pas de vélo.

Dès lors, Guy est à bout d'arguments.

Il va voir sa mère et lui dit qu'il veut aller à l'église.

La mère de Guy pense que son plan a fonctionné puisque Guy a l'air si repenti.

- Sois de retour pour le dîner " lui dit sa mère.

Petit Guy descend la rue jusqu'à l'église en siflotant.

Le petit Guy entre dans l'église, regarde autour de lui pour voir s'il n'y a personne et vole discrètement une statue de la Vierge Marie.

Il la glisse sous son vêtement, puis sort en courant de l'église et retourne chez lui, dans sa chambre.

Il ferme la porte et s'assied avec un morceau de papier et un stylo.

Lettre n°5 :

"Petit Jésus, J'AI TA MERE EN OTAGE,

SI TU VEUX LA REVOIR, ENVOIE UN VELO ROUGE."

Signé: TU SAIS QUI...

********************************************

NE MENTEZ JAMAIS AUX ENFANTS :

Un homme se fait bronzer nu sur la plage.

En voyant une petite s´approcher, il prend son journal et cache son Sexe

La petite fille s'approche un peu plus et curieuse, lui demande :

- Msieur! Qu´est-ce que tu caches avec ton journal ?
- Euh, c´est un oiseau...


La petite fille s´éloigne et l´homme retire son journal pour continuer à se faire bronzer.

Au bout d'un mment,il s´endort et se réveille plus tard avec une douleur insupportable au niveau de son sexe.

Il se retrouve à l´hôpital et l´infirmière lui demande :

- Vous êtes drôlement arrangé, mon povre monsieur! Qu´est-ce qui s´est donc passé ?

- Je ne sais pas. Je me suis endormi et en me réveillant, j´avais cette douleur atroce !

- Vous ne vous souvenez de rien de particulier avant votre sommeil ?

- La seule chose de particulier dont je me souvienne est que je me faisais bronzer nu et une petite fille s´est approchée. Je me suis donc caché avec un journal et la petite fille est repartie.

Les policiers font une enquête et retrouvent la petite fille. Ils lui demandent :

- Ma petite, tu as vu aujourd´hui un homme se faire bronzer et il t´a dit qu´il cachait un oiseau avec son journal. Ensuite tu es repartie. Est-ce que tu sais ce qui est arrivé ensuite ?

- Oh oui, je suis repassée pour voir l´oiseau mais il n´était plus caché par le journal ! Alors, je l´ai caressé et commencé à jouer avec. Mais il s'est mis à me cracher au visage. Alors, j´étais si fâchée que je lui ai tordu le cou, puis j´ai écrasé ses oeufs et j´ai mis le feu à son nid !



Moralité :

- Surtout, ne mentez jamais aux enfants !!!!

********************************


BENOIT EST TROP INTELLIGENT POUR L ECOLE :

Le petit Benoît demande, un jour, à sa maîtresse d'aller la voir, après les cours, elle accepte.

- C'est quoi le problème Benoît?

- Je pense être trop intelligent pour rester dans cette classe. Je veux passer directement au Lycée ! La prof, un peu surprise par l'initiative de son élève, surtout qu'il n'a pas des notes extraordinaires, décide d'aller consulter le directeur de l'établissement. Celui-ci propose de lui faire passer un test qui à coup sur sera trop difficile pour Benoît et qui le fera revenir sur sa décision.

Benoît accepte sans hésiter et le directeur commence le test :

- Voyons voir Benoît : 3 X 4 ?

- Douze !

- Et 6 X 6 ?

- Trente six, M. le directeur

- Capitale du Japon ?

- Tokyo !

- ...

Et le test continue pendant une demi-heure, où Benoît ne fait aucune erreur !

Au bout du test, le directeur ne voit pas d'issue, et la prof demande si elle peut à son tour lui poser des questions.

Tous les deux acceptent, la prof commence :

- Bon, Benoît, la vache elle en a 4 et moi j'en ai 2, qu'est-ce que c'est ?

- Les jambes, madame !

- Correct, qu'est-ce qu'on trouve dans tes pantalons et pas dans les miens ?

Le directeur s'étonne de la question...

- Les poches, madame.

- Bien Benoît, qu'est-ce qu'il y a au centre des hommes et des femmes et qui est en double ?

Le directeur se prépare à intervenir lorsque Benoît répond :

- Les deux m.

- Et c'est où que les femmes ont les poils les plus frisés ?

- En Afrique! Madame ! Répond le gamin sans hésiter

- Qu'est-ce qui est mou mais qui, dans les mains d'une femme, devient dur ?

Le directeur ouvre grands les yeux mais avant de parler, Benoît répond :

- Le vernis des ongles !

- Qu'est-ce que les femmes et nous, avons en plein milieu des jambes ?

- Les genoux !

- Bien, et qu'est-ce qu'une femme mariée a de plus large qu'une femme célibataire ?

Le directeur n'en croit pas ses oreilles !

- Le lit, madame.

- Qu'elle est la partie de mon corps qui est souvent le plus humide ?

- La langue, Madame.

- Quel mot commençant par la lettre C... désigne quelque chose qui peut-être claire ou obscure, humide ou sèche, ouverte ou fermée, noire, bleue ou rose ?

- Le ciel ! Affirme Benoît.

Le directeur soufflant, transpirant comme un sauvage, décide d'arrêter le test et s'exclame :

- Ce n'est pas au lycée que je vais l'envoyer mais directement à la Fac ! Moi m^me, j'aurais raté ce test !

Moralité : c'est avec l'âge que l'on devient un pervers !

*************************

UN PERE PREVOYANT :


Un menuisier qui travaillait au 3e etage, laissa échapper son marteau. Il redescendit rapidement le chercher.

Le petit gars qui était en bas lui dit:

- Mon papa a toujours deux marteaux, comme ça, s'il lui en échappe un, il n'est pas obligé de redescendre, et de perdre du temps.

L'homme le regarda, mais ne lui répondit pas.

Quelques minutes plus tard, le menuisier laisser échapper, cette fois, son ruban à mesurer.

- Viarge de viarge ! grogna l'homme qui dut redescendre.

Le p'tit gars lui fit le même commentaire et l'homme haussa, à nouveau, les épaules.

Une heure plus tard, l'homme descendit pour pisser le long du mur.

Le p'tit gars le regarda d'un regard qui en disait long...

- Tu ne vas quand même pas me dire que ton père en a deux !

- Si M'sieur : une petite pour pisser, et une grosse pour ma maman !

*****************************

LIONEL A L'ECOLE :

- Qu'est-ce que le mouton donne, demande l'enseignante à ses élèves.

- De la laine, répond Delphine.

- Bien. Qu'est-ce que la poule donne ?

- Des oeufs, répond Karine.

- Bien. Et qu'est-ce que la vache donne ?

- Des devoirs, répond Lionel.

-------------------------------------------------------------
Lionel revient de l'école avec son bulletin :

Il a des zéros partout, partout, partout.

- Quelle excuse vas-tu encore me donner ? Soupire sa mère.

- Eh bien! J'hésite entre l'hérédité et l'environnement familial.

-------------------------------------------------------------

Deux gamins sont assis dans la salle d'attente d'un dispensaire médical.

L'un des deux pleure comme une madeleine.

- Pourquoi pleures-tu ? Lui demande son pote Lionel.

- Je viens pour une analyse de sang, répond Jean-Marie.

- Eh alors! C'est ça qui te fait peur ?

- Oui. Pendant l'examen ils te coupent le bout du doigt. C'est mon frère qui me l'a dit !

À son tour, Lionel commence à sangloter.

Le premier gamin hoquète de surprise. Quoi ! Son pote Lionel le téméraire qui pleure ?

- Pourquoi tu pleures, toi ?

- Parce que moi, je viens pour une analyse d'urine !Bouhhhhhh !

*******************************

AMANDINE ET SON PAPY :

Une petite fille ‘Amandine’ se promène dans la rue avec son Papy.

Le Papy s'appuie sur l'épaule de la fillette, vu qu'il n'est plus trop vaillant

Tout à coup, ils croisent deux chiens en train de s'enculer.

Le grand-père, un peu gêné, se croit obligé de fournir une explication :

- Tu vois si c'est beau la nature ! Ce chien est fatigué, et son ami le porte pour lui permettre de se reposer. Exactement comme toi, qui me permet de marcher lorsque je m'appuie sur ton épaule !"

Et la fillette :

- OK, Papy ! Mais n'essaye pas de m'enculer !

****************************************


PIERRE LOUIS ET SES PARENTS :

C'est samedi après-midi et les parents ont une sacrée envie de fairel'amour.

Malheureusement pour eux, le petit Pierre-Louis est dans l'appartement et comme il risque de pleuvoir, les parents ne préfèrent pas qu'il sorte. Le papa trouve rapidement une solution.

-Pierre-Louis, pourquoi n'irais-tu pas sur le balcon? Comme ça, tu nous raconteras tout ce qui se passe en bas!

Pierre-Louis va sur le bacon et commence son observation. Pendant ce temps, les parents passent aux choses sérieuses très discrètement.

Pierre-Louis commente ce qu'il voit:

- Il y a une voiture qui se fait remorquer par une dépanneuse sur le parking.

- Tiens, une ambulance vient de passer à toute vitesse.

- Il y a des gens qui rendent visite aux voisins d'à côté.

Un moment passe puis Pierre-Louis reprend:

- Lili fait du vélo sur le trottoir.

- Un chien traverse la route.

- Tiens! les Martin sont en train de faire l'amour...

A ces mots, les parents sursautent et le papa, interloqué, demande:

- Mais comment tu sais ça, Pierre-Louis?

- Parce que leur fils est, lui aussi, sur le balcon !

**********************************

PETIT LOUIS VEUT PARLER :

Petit Louis voit l'auto de son père passer près du parc et se diriger vers le bois.

Curieux, il suit l'auto et voit son père et sa tante Marie dans une "embrassade passionnée".

Petit Louis est tout excité et peut a peine se retenir alors qu'ilretourne a la maison en courant et commence à raconter a sa mère :

" MAMAN - MAMAN, J'ETAIS AU PARC ET PAPA ET..."

Sa mère lui dit de ralentir et de reprendre du début, elle veut entendreson histoire.

Donc Petit Louis reprend:

"J'étais au parc et j'ai vu l'auto de papa s'en aller vers le bois avectante Marie. Je suis allé voir et j'ai vu papa donner un gros baiser àtante Marie, puis la, il l'a aidée à enlever son chandail, puis après, tanteMarie a aidé Papa a enlever son slip, puis tante Marie s'est étendue sur lesiège, puis Papa...

A ce moment là, sa mère le coupe et dit;

"Mon petit Louis, ton histoire est tellement intéressante que tu devraisgarder la suite pour l'heure du souper. Je veux voir l'expression sur levisage de papa quand tu vas la conter".

Autour de la table, Maman demande à Petit Louis de raconter son histoire.Petit Louis commence son histoire en décrivant l'auto dans le bois, ledéshabillage, étendue sur le siége,et... puis après, papa et tante Marieont fait comme maman et oncle Charles avaient l'habitude de faire quandPapa était encore dans l'armée.

Moralité : Si quelqu'un te parle... écoute-le jusqu'au bout !

*********************************

DEUX GAMINS AU DISPENSAIRE :

Deux gamins sont assis dans la salle d'attente d'un dispensaire médical.

L'un des deux pleure comme une madeleine.

Pourquoi pleures-tu ? lui demande son pote Raoul.

- Je viens pour une analyse de sang, répond le premier.

- Eh alors! C'est ça qui te fait peur ?

- Oui. Pendant l'examen, il parait qu'ils te coupent le bout du doigt. C'est mon frère qui me l'a dit !

À son tour, Raoul le ptit dur, commence à sangloter.

Le premier gamin hoquète de surprise. Incroyable de voir son pote Raoul le Téméraire qui pleure ?

- Pourquoi pleures-tu, toi ?

- Parce que moi, je viens pour une analyse d'urine !

**********************************
LA MAITRESSE ET LE JEUNE LIONEL :

La maîtresse demande à ses élèves de faire une phrase avec "et pourtant".

- Tu peux commencer Pascal :

- Hier, j'ai été à la pêche avec mon papa et pourtant il pleuvait!

La maîtresse :

- oui, ce n'est pas trop mal. A toi Isabelle.

- le chat a attrapé une souris et pourtant elle courait vite!"

La maîtresse : "voilà, c'est très bien. A toi Lionel".

Lionel réfléchit un instant et se lance :

- Les filles mouillent entre les jambes et pourtant elles ne rouillent pas !

La maîtresse est vraiment très mécontente:

- Tu me copieras 100 fois : je ne raconte pas de grossièreté en classe, pour demain et tu prépareras une phrase correcte avec "et pourtant".

Le lendemain, Lionel remet sa punition à la maîtresse.

- J'espère que tu as compris. Vas-y, dis-nous ta nouvelle phrase...

Lionel :

"La terre est ronde (entre temps la maîtresse se dit: pour l'instant ça commence bien) et pourtant ça baise dans tous les coins!!!

********************************

LE PRESIDENT BUSH ET LA LOGIQUE ENFANTINE :

Le président Bush visitait une école primaire et il s'est rendu dans une des classes.

Ils étaient au milieu d'une discussion sur les mots et leur signification.

Le professeur a demandé au Président s'il voulait bien mener la discussion sur le mot "tragédie".

Alors l'illustre meneur demanda à la classe un exemple de "tragédie".

Un petit garçon se leva et proposa :

- si mon meilleur ami, qui vit dans une ferme, était en train de jouer dans le champ et qu'un tracteur lui roule dessus et le tue, ce serait une tragédie".

- Non", dit Bush, "ce serait un accident".

Une petite fille leva la main :

- si un bus scolaire transportant 50 enfants tombait d'un falaise, et que tout le monde serait tué à l'intérieur, ça serait une tragédie".

- Je crains que non", expliqua le Président. "C'est ce qu'on appellerait une grande perte".

Le silence se fit dans la salle. Aucun autre enfant n'osa plus se porter volontaire.

Bush chercha dans la salle.

- N'y a-t-il personne ici qui puisse me donner un exemple de tragédie ?

Finalement, au fond de la salle, un petit garçon leva la main...D'une voix calme, il dit:

- Si l'avion Air Force One vous transportant Vous et Madame Bush était frappé par un "tir de missile ennemi" et était complètement désintégré, ça serait une tragédie.

- Formidable ! s'exclama Bush, médusé. C'est exact. Et peux-tu nous dire Pourquoi ce serait une tragédie ?

- Eh bien", dit le garçon, "il faut bien que ce soit une tragédie, car ça ne serait certainement pas une grande perte, et probablement pas un accident, non plus.


*****************************************

Petit Pierre, un petit garçon arrive en courant et dit à sa mère :

- Maman, j'ai vu le coq s'accoupler dix fois ce matin.

Sa mère lui répond :

- Va donc dire ça à ton père, il comprendra...

Le petit garçon va voir son père et lui dit !

- Papa, maman m'a dit de te dire que j'ai vu le coq s'accoupler dix fois ce matin et que tu comprendrais.

Son père lui demande alors :

- Est-ce que les dix fois, c'était avec la même poule ?

- Non.

- Va donc le dire à ta mère, elle comprendra...


**************************************
UNE FAMILLE DE MENTEURS ET LE ROBOT :

Un homme, éminent électrotechnicien, quitte son labo avec un nouveau robot détecteur de mensonges de son invention et rentre à la maison.

Son fils de 12 ans rentre avec 2 heures de retard de l'école.

- Où étais-tu tout ce temps ? demande le père

- J'étais à la bibliothèque pour préparer un devoir !

Le robot se dirige vers le fils et lui assène une claque...

Le père explique à son fils médusé :

- Mon fils, ce robot est un détecteur de mensonges ! Tu ferais mieux de dire la vérité...

- Ok... J'étais chez un copain et nous avons regardé un film : 'Les 10 Commandements' ...

Et paf ! Le robot assène de nouveau une claque au fils ...

- Aïe ! Bah oui ! En fait, c'était un film porno ...

Le père :

- J'ai honte de toi ! À ton âge, je ne mentais jamais à mes parents !

Et paf ! Le robot se tourne vers le père et lui assène une baffe !

La mère se marre :

- Décidément, c'est bien ton fils ...

Et paf ! Une baffe à la mère aussi !!!

*********************************************

LA PISCINE ET ONCLE DAVID :

- Allo, mon coeur, c'est papa au téléphone. Tu peux me passer maman ?
- Ze peux pas, elle est à l'étaze dans sa chambre avec oncle David.

Bref silence ...

- Mais ma chérie, tu n'as pas d'oncle David.
- Si si il est dans la chambre avec maman !
- Bien, OK, bon, alors, voilà ce que je veux que tu fasses : pose le téléphone, cours en haut, frappe à la porte de la chambre, et crie à maman et oncle David que la voiture de Papa vient d'entrer dans le garage...
- D'accord papa !

Quelques secondes plus tard, la fillette revient au téléphone.

- Z'ai fait ce que tu m'as dit, papa.
- Et qu'est-ce qui s'est passé ?
- Ben, maman s'est mise à crier, à sauter hors du lit toute nue, elle s'est mise à courir partout, elle a glissé sur Le tapis, elle est tombée par la fenêtre, et maintenant elle est toute morte.
- Oh Mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu !...
- Et oncle David ? '
- Ben, IL a sauté hors du lit tout nu, s'est mis à courir partout, puis il a sauté par la fenêtre de derrière dans la piscine... Mais il a oublié que le week-end dernier tu avais vidé la piscine pour la nettoyer, et maintenant il est tout mort lui aussi....

A nouveau régne un long silence... Puis Papa dit :

- La piscine ? Quelle piscine ? Je suis bien au 01.45.74.12.33 ?


*****************************************

QUAND MAMAN FAIT L'AMOUR :

Le jeune bambin se réveille en pleine nuit et il entend du bruit qui vient de la chambre de ses parents.

Il se lève discrètement et va observer la scène intime.

Le lendemain matin, au petit déjeuner, il demande à maman :

- Pourquoi tu rebondissais sur papa, hier ?

La mère, gênée, improvise :

- Tu sais, comme papa a un gros ventre, je saute dessus pour le faire maigrir !

Le bambin réfléchit deux secondes et dit :

- Ca ne marchera jamais !

Sa maman, amusée, lui demande :

- Et pourquoi, ça ne marchera pas selon toi ?

Le bambin explique :

- Parce que quand tu vas faire les courses, le samedi après-midi, il y a une dame qui vient et qui regonfle papa !!!


**************************************************
LA DINDE ET LES SEINS :

Un jeune garçon demande a sa mère :

Est-ce que les dindes ont des seins ?

- Non, répond sa mère.

Le garçon :

- Ben, pourtant, papa a dit à la femme de ménage qu'elle avait de plus beaux seins que sa dinde.

***************************************************
LE GAMIN ET LE CHIEN :


Un gosse voit dans la rue un chien en train de saillir une chienne et demande à son père ce qu'ils font.

Le père embarrassé explique que la chienne qui se trouve dessous ne veut pas rentrer à la niche, et que le chien est en train de la pousser pour la ramener.

Le gosse :

- C'est comme maman hier, heureusement qu'elle se tenait bien au lavabo, sinon le facteur l'emmenait à la poste...

****************************************************

BEBERT ET SON AVENIR :

L'institutrice pose cette question à la classe:

- Que voulez-vous être en grandissant?

Le petit Bébert répond:

- Moi je veux être milliardaire, fréquenter les plus beaux clubs, trouver la plus belle salope, lui acheter une Ferrari à 1 000 000 euros, un appartement à Copacabana, une villa à Paris, un jet privé pour
voyager partout dans le monde, une carte de crédit sans limite et lui faire l'amour trois fois par jour !


L'institutrice complètement choquée par la réponse vulgaire et crue du jeune Bébert, essaie de récupérer la situation et feignant de l'ignorer et demande :

- Et toi Julie ?
- Moi, je veux être la salope à Bébert !

***************************************

Tout n'est que poussière

- "Maman, Maman, c'est vrai que quand on est mort on redevient poussière ?
- Oui mon chéri !"

Le petit garçon repart dans la chambre et revient quelques minutes plus tard...

- "Maman...
- Qu'y a-t-il ?
- Je crois qu'il y a un cadavre sous l'armoire !"

*************************************



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés