BLAGUES SUR LES ENTERREMENTS

par MARICKRI



Une femme sort du magasin Delhaize avec ses commissions lorsqu'elle voit un cortège funèbre inhabituel arrivant au cimetière tout proche. Un long corbillard, suivi d'un deuxième environ 100 m derrière.

Derrière le second corbillard marche une femme seule, avec un pit-bull en laisse. Quelques pas derrière elle, environ 200 femmes marchaient en file indienne.

Ne contenant pas sa curiosité, la femme s'approche respectueusement de la femme au chien et lui dit:

"Je suis désolée de vous déranger et je sais que le moment est mal choisi, mais je n'ai jamais vu un enterrement comme celui-ci."

"C'est l'enterrement de qui ?"

"De mon mari"

"Que lui est-il arrivé?"

La femme lui répond:

"Mon chien l'a attaqué et l'a tué."

"Et qui est dans le deuxième corbillard ?" demanda la première femme.

"Ma belle mère. Elle a essayé d'aider mon mari et le chien s'est retourné sur elle."

Entre les deux femmes, règne un moment de silence poignant...

"Je pourrais vous emprunter votre chien ?"

"ok ! Mettez vous, vous aussi, dans la file"!

****************************************

L'ENTERREMENT D'UN CARDIOLOGUE :

Cela se passe au cimetière, au moment de l'inhumation d'un célèbre cardiologue. En plus de la famille, de nombreux confrères sont présents.

Pour la circonstance, l'entrée du caveau a été ornée d'un énorme coeur de deux mètres de haut, confectionné avec des fleurs, et le cercueil est placé devant.

Après le sermon et les adieux, le coeur gigantesque s'entrouvre : le cercueil est poussé à l'intérieur et ensuite, le coeur se referme.

Tout le monde est silencieux et très ému.

Soudain, l'une des personnes présentes se met à éclater de rire.

Son voisin le réprimande d'un air sévère.

- Chuuttt! Mais qu'est-ce qui vous prend de rire comme ça !?

- J'imagine mes propres obsèques, répond le rieur.

- Et alors ? Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle !

- Si ! Je suis gynécologue !

**************************************

LES FUNERAILLES DE MA BELLE MERE :

- A la mort de ma belle-mère, je me suis occupé de ses obsèques et des arrangements funéraires :

Le croque-mort m'a posé cette question :

- Alors, que fait-on, on l'embaume, on l'incinère ou on l'enterre ?

Je lui ai répondu :

- Mieux vaut ne prendre aucun risque, faites-lui les 3 !!! On ne sait jamais !!!


****************************************

LE DEUIL DE GERMAINE :

Cela fait bientôt quatre ans que Germaine a perdu son mari, et encore maintenant, elle déprime.

Elle porte le deuil et pleure son homme comme s'il était mort hier.

Sa fille l'appelle souvent et lui conseille de se changer les idées, de revoir du monde, etc.

Un beau jour quand-même, Germaine se décide à sortir, mais problème, elle connaît très peu de monde.

Sa fille saute sur l'occasion et lui dit tout de suite:

- Maman, je connais quelqu'un que tu dois à tout prix rencontrer. Il est parfait.

Alors un rendez-vous est pris entre Germaine et le monsieur. Et, coup de chance, tous les deux se plaisent et décident de se revoir. Au bout de six semaines de sorties ensemble, ils décident de partir en week-end à deux à la mer...

Lorsqu'ils se retrouvent tous les deux dans la chambre de l'hôtel, Germaine se déshabille et se retrouve toute nue, sauf qu'elle garde une petite culotte de dentelle noire. Elle dit alors à son amoureux:

- Tu peux me caresser les seins et tout mon corps, mais sache qu'ici bas (pointant son pubis) je suis toujours en deuil.

Et naturellement, pour le prétendant, cette phrase fait l'effet d'une douche froide.

La nuit suivante, c'est le même scénario. Germaine se retrouve en petite culotte de deuil devant son amoureux qui lui est en tenue d'Adam...avec une érection du tonnerre de Zeus, laquelle est couverte par un préservatif noir!

Germaine le regarde alors, étonnée, et demande:

- Dis-moi, qu'est-ce que c'est que çà ? Un préservatif noir?

Le gars prend un air pince sans rire :

- Ben oui, je viens vous présenter mes condoléances...

******************************



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés