BLAGUES SUR LES CORSES

par GASTON - GEORGES MAGDELAIN

Warning: getimagesize(images/le_corse.gif) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /home/erotica/www/humour/humou.php on line 103



Image[le_corse.gif]
**************************************


LE CORSE AU TRAVAIL

C'est un corse qui cherche du travail (si si, ça peut exister....).

Connaissant la route nationale 196 qui va d'Ajaccio à Bonifacio, il se décide d'aller voir si par hasard, il n'y aurait pas un boulot pour lui à la DDE.

On lui propose de peindre des bandes blanches tout le long de la route. Il accepte.

1er jour : il fait 100 mètre de ligne blanche.

2ème jour : il fait 50 mètres.

3ème jour : il fait 25 mètres.

4ème jour : il fait 10 mètres.

Le 5ème jour, le chef vient le voir et lui dit :

- OK, pour le premier jour. 100 mètres c'est pas tellement, mais ça passe. Mais les jours suivants, pourquoi as-tu diminué les mètres ?

- Chef, plus j'avance et plus le pot de peinture est loin .....

**************************************


COMMENT RENDRE UN CORSE HEUREUX ? :

Un jeune Corse demande à son grand-père comment être heureux.

- Fiston, il faut avoir la santé et un bon travail.

- Tu as eu cela, toi, pépé ?

- Moi ? J'ai toujours eu une bonne santé parce que Mémé a toujours eu un bon travail !

***********************************************

C'est un corse qui cherche du travail :

C'est un corse qui cherche du travail. Connaissant l'autoroute entre le nord et le sud de l'île, il se décide d'aller voir si par hasard, il n'y aurait pas un boulot pour lui à l'équipement.

Le responsable de chantier lui propose de peindre des bandes blanches tout le long de l'autoroute. L'homme tout heureux, accepte.

1er jour : il fait 100 mètres de ligne blanche.

2eme jour : il fait 50 mètres

3eme jour : il fait 25 mètres

4eme jour : il fait 10 mètres

Le 5eme jour, le chef vient le voir et lui dit :

- Ok, pour le premier jour. 100 mètres c'est pas tellement, mais ça passe. Mais les jours suivants, pourquoi as-tu diminué les mètres ?

L'autre lui répond :

- Ben Chef, plus j'avance et plus le pot de peinture est loin !


****************************************

Changer une ampoule :

Un Corse veut changer une ampoule chez lui.

Il téléphone à un copain qui vient et le prend sur ses épaules.

L'autre prend l'ampoule, la présente devant la douille et dit au copain:

- Maintenant tu peux tourner !


*************************************

Le Corse dans un grand restaurant :

Dans un grand restaurant :

- Je prendrai un menu à 150 Euros .

Le garçon :

- Oui môôôssieur. Et avec cela ?
- Donnez-moi un vin qui n'ait pas trop travaillé . Disons ... un vin corse !


**************************************

Quand le Corse fait la sieste :

Deux corses sont couchés en train de faire la sieste chacun sur un banc.

L'un d'eux ayant un oeil ouvert par mégarde aperçoit un billet de 500 Euros sur le sol. Il dit tranquillement à l'autre :

- Oh dis-donc regarde ça : un coup de vent et on était riche !


***********************************************

La fatigue légendaire des Corses :

- Tu vas te marier ?

- Famille, enfants... Oui, pourquoi pas, après tout ?

- Tu ne connaîtrais pas une fille enceinte ?


*******************************************

La Sieste des Corses :

Deux corses font une petite sieste sous un olivier :

- Oh, dis moi, t'as déjà vu une olive avec des pattes toi?

- oh mais non ! ça n'a pas de pattes une olive !!!

- Ah ...alors, j'ai du avaler un cafard ...

***********************************

Le Corse et l'âne :

Pourquoi les Corses n'attachent-ils jamais un âne à un arbre ?

- l'âne pourrait manger l'écorse

*************************************

Le Drapeau communiste :

Comment est le drapeau communiste Corse ?

- Rouge ..... mais sans les outils de travail !

******************************************

Fumer un cigare

Deux corses sont dans une superbe voiture américaine décapotable.

L'un d'eux fume un cigare énorme et se tourne vers le conducteur :

- Eh Manuel, passe donc un peu dans un trou pour faire tomber la cendre.

****************************************
Le savoir-faire des Corses :

Vers Corte, un berger et son épouse ont créé une maison d'hôtes.

Après un séjour de trois jours où la maîtresse de maison l'a choyé tant du point de vue nourriture que pour tout son petit confort, un client parisien demande au berger :

-"Comment faites-vous, en Corse, pour avoir des femmes aussi chaleureuses, douces et aussi bien élevées ? Chez nous, à PARIS, on ne peut rien leur demander. Elles sont agressives et stressées, enfin rien à voir avec les femmes d'ici !

Là, le berger lui répond tout naturellement, avec un bon accent :

- "On les élève bio ...comme les sangliers : Au gland et à la châtaigne...

**************************************

Une femme corse dit à son mari:

- Tu n'as rien fait aujourd'hui, Doumé?

- Ben non Ginette, répond-t-il, mais j'ai pas fini!!!

***************************************
Un cafetier corse dit à sa femme:

- Je monte faire la sieste.

- Pourquoi ?

- Que veux-tu, je ne peux pas rester sans rien faire !

******************************************
Deux corses discutent :

- Tu vois, pour être heureux dans la vie pas besoins de chercher de midi à quatorze heures, il suffit d'avoir une bonne santé et un bon travail !
- Et tu es heureux ?
- Oui! J'ai une bonne santé, et ma femme a un bon travail...

*****************************************

Un Corse s'apprête à entrer à l'hôtel des impôts de Bastia, lorsqu'il est arrêté par l'huissier de service.

- Où allez-vous ? lui demande-t-il. Il n'y a personne dans les bureaux.
- Ah bon ! fait le Corse, ils ne travaillent pas l'après-midi ?
- Non, non ! répond l'huissier. C'est le matin qu'ils ne travaillent pas. L'après-midi ils ne viennent pas.

*********************************************

On ne badine pas avec l'honneur des Corses :

L'honneur Corse cela ne se discute pas


Une jeune fille corse de 17 ans rentre toute penaude chez ses parents au petit matin.

- Papa, maman, j'ai couché avec un homme et je suis enceinte...

Le père fou de colère, tourne comme un fou, brandit son fusil, demande qui est le coupable et jure sur la Sainte Madonne qu'il va le plomber.

La gamine déclare pour calmer son père :

- Mais c'est un monsieur bien, il va prendre ses responsabilités".

Sur ces entrefaites une grosse berline entre dans la cour de la fermette et un grisonnant ultra classe en descend.

Il salue, s'assied à la table et s'adresse aux parents de la petite :

- "J'ai eu commerce avec votre fille et mes obligations familiales m'interdisent de prolonger notre relation. Cependant, je suis un homme d'honneur et je tiens à ce qu'elle et son enfant ne soient pas laissés dans le besoin, c'est pourquoi je vous propose l'arrangement suivant :

- S'il naît un garçon je lui ouvre un compte que je crédite d'un million d'euros, et j'ajoute une chaîne de 5 concessions Alfa Roméo dans tout le pays. (Ajaccio, Bastia, Porto Vecchio, Corti…)

- Si en revanche il lui naît une fille elle aura la même somme et une chaîne de 10 salons de coiffure sur Ajaccio et Bastia.

- Par contre , si elle perd l'enfant....

Le père lui pose la main sur l'épaule et l'interrompt et dit aussitot :

- Tu reviens et tu recouches avec elle !!!"


*************************************
LE CORSE ET L'AMPOULE :

Un Corse doit changer une ampoule chez lui.

Il téléphone à un copain qui vient et le prend sur ses épaules.

L'autre prend l'ampoule, la présente devant la douille et dit au copain:

- Maintenant tu peux tourner !

*************************************
LA SPECIALITE DU JEUNE CORSE:

Un jeune corse, étudiant en médecine sur le continent, vient d'être reçu à ses examens de sixième année.

Tout heureux, il téléphone chez lui, au village, et tombe sur son grand-père.

- Papy ! Je suis reçu !

- C'est très bien. Je suis content pour toi. Alors tu vas revenir faire le docteur ici ?

- Pas encore papy. Je dois d'abord me spécialiser.

- Et dans quelle spécialité, mon petit ?

- La médecine du travail.

- Ah ! Ils ont enfin reconnu que c'était une maladie !

***************************************

LE CIGARE DU CORSE :

Deux corses sont dans une superbe voiture américaine décapotable.

L'un d'eux fume un cigare énorme et se tourne vers le conducteur :

- Eh... Passe un peu dans un trou pour faire tomber la cendre !

****************************************

DEVINETTE CORSE :

Pourquoi les Corses n'attachent-ils jamais un âne à un arbre ?

* Car l'âne pourrait manger l'écorse

***************************************************

LA SIESTE DU CORSE :

Deux corses font une petite sieste sous un olivier :

- Oh, dis moi, t'as déjà vu une olive avec des pattes toi?
- Dis donc ! ça n'a pas de pattes une olive !!!
- Ah ?... alors, j'ai avalé un cafard ...

***************************************************

UN CORSE AU TRAVAIL :

C'est un corse qui recherche du travail.

Connaissant l'autoroute entre le nord et le sud de l'île, il se décide d'aller voir si par hasard, il n'y aurait pas un boulot pour lui à l'Equipement.

On lui propose de peindre des bandes blanches tout le long de l'autoroute. Ayant besoin d'argent, il accepte.

1er jour : il fait 100 mètres de ligne blanche.


2eme jour : il fait 50 mètres


3eme jour : il fait 25 mètres


4eme jour : il fait 10 mètres


Le 5eme jour, le chef vient le voir et lui dit :

- Ok, pour le premier jour. 100 mètres c'est pas tellement, mais ça passe. Mais les jours suivants, pourquoi as-tu diminué les mètres ?

L'autre lui répond :

- Mais Chef, plus j'avance et plus le pot de peinture est loin !

************************************************


UN CORSE DANS UN GRAND RESTAURANT :

Un corse pénètre dans un grand restaurant :

- Je prendrai un menu à 150 Euros

Le garçon :

- Oui môôôssieur. Et avec cela ?

- Donnez-moi un vin qui n'ait pas trop travaillé . Disons ... un vin corse !

***************************************************

LA SIESTE DES CORSES :

Deux corses sont couchés en train de faire la sieste chacun sur un banc.

L'un d'eux ayant un oeil ouvert par mégarde aperçoit un billet de 500 Euros sur le sol.

Il dit à l'autre:

- Oh dis-donc regarde ça : un coup de vent et on était riche !

***************************************



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés