BLAGUES DE LA SECURITE SOCIALE

par MARIE51


La Sécu, ce n'est pas triste !

Une ancienne employée de la Sécu s'est amusée à compiler les appels de la population française, les plus déroutants :

Florilège :

- Pouvez-vous m'indiquer le nombre de points qu'il me reste sur mon permis de conduire ?

- Ben non, vous êtes à la Sécurité Sociale, Madame !

- Ben non, je suis chez moi !

******************************************

Le téléphone sonne à nouveau à la Sécu :

- Bonjour, je souhaite vous confirmer ma nouvelle adresse. Il faut ajouter "bâtiment D"

- Oui Madame. D comme Daniel ?

- Non, D comme Denis !

******************************************

J'avoue que j'ai traversé le carrefour sans regarder s'il venait quelqu'un, mais j'étais passé à ce même carrefour, moins d'une heure auparavant et il n'y avait personne !

******************************************

La compagnie d'assurances annonçait :

- Nous avons obtenu un partage des responsabilités, vous serez indemnisé du quart du montant de vos dommages.

Réponse de l'assuré :

- J'ai lu votre lettre mais ça ne va pas pour 1/4, je suis assuré au 1/3, et je suis pas d'accord.

*******************************************

J'ai été heurté de plein fouet par un poteau électrique !

*******************************************

J'avoue que je n'aurais pas du faire demi-tour, sur l'autoroute, avec ma caravane, mais j'avais oublié ma femme, à la station service!

******************************************

Pour vous dire tous les détails que vous m'avez demandés au téléphone, le point d'impact, sur ma voiture, se trouve juste à l'endroit que le choc s'est produit.

*******************************************

Mon mari est parti au creventorium, on lui fait un plumeau au thorax.

*******************************************

Monsieur, veuillez être informé qu'ils veulent m'ôter mon permis pour effraction. Pourtant j'élève mes 5 enfants et jamais de mots avec la police.

*******************************************

Je vais prêter ma voiture à quelqu'un qui ne sait pas trop s'en servir.Pouvez-vous me confirmer que vous paierez les pots cassés pour les accidents qu'il ne manquera pas de provoquer ?

*******************************************

La citroen avait la priorité, c'est un fait, mais je ne l'ai pas vue, d'ailleurs à la façon qu'il conduisait, on voyait bien que la priorité, il savait pas ce que c'était. La preuve que si ça été le contraire (une auto qui serait venue par la gauche) il m'emboutissait, pareil. Donc, il n'y a pas de motif pour s'arrêter à cette question de priorité, à laquelle vous donnez tant d'importance.

**********************************************

Monsieur, vous avez surement vu dans le journal, l'accident qui s'est passé au lieu-dit le Harnel, vous m'avez surement reconnu. C''est moi qui ait la dauphine bleue que vous assurez depuis 1965. Il y a eu des degats de matériel comme c'est marqué dans le journal. La demoiselle qui a été emmenée à l'hopital, ça va, y a rien. Vous serez bien aimable d'arranger cette affaire parce que je veux pas avoir d'histoire. Je vous affirme mon fidèle "devouman".

************************************************

Mon enfant n'a pas une bonne glande tyrolienne.

************************************************

Je vous écris comme suite a votre lettre qui m'est survenu hier, consistant mon accident. Vous dites que je suis responsable pour la priorité, mais j'ai lu les lois et voila ce qui en dérive: "Quand il y a un croisement entre deux routes dont l'une ne traverse pas l'autre, celle que est la plus petite doit s'arrêter la première". Donc il n'y a pas de priorité qui tienne. C'est la loi qui est la plus forte.

**********************************************

Voulez vous me dire le prix de l'assurance, si j'achète une voiture, alors que je n'ai pas le permis de conduire.

************************************************

J'ai mal a la tête et on m'a fait une césarienne.

*************************************************

L'accouchement était particulièrement difficile. Il a fallu frayer un passage au chasse-neige.


***************************************************

Je suis entré en collision avec un brave homme dont les moyens intellectuels m'ont paru terriblement limités. J'ai donc eu la chance de parvenir à faire un constat, qui m'est particulièrement favorable. Je pense que vous m'en saurez gré

*************************************************

J'ai été victime d'un accident de la circulation, provoqué par un chien en bicyclette.

*************************************************

J'ai été blessé pendant mes vacances et comme j'ai du rester au lit, je n'ai donc pas pu profiter de mes jours de repos.

*************************************************

Je vous serais obligé de m'adresser le courrier concernant mon accident avec un de mes amis, Monsieur X rue... à... car, pour ma passagère ma femme n'est pas au courant et il vaut mieux pas. Je compte sur votre compréhension pour ne pas déhonorer un honnête père de famille.

*********************************************************

J'étais bien a droite et en me croisant, l'adversaire qui prenait son virage complètement a gauche m'a heute et maintenant il profite de ce que j'avais bu pour me donner tous les torts. Honnêtement est-ce qu'il vaut mieux être saoul a droite ou chauffard à gauche? Il faut tout de même raisonner..."

**********************************************************

Moi je vous dis que la demoiselle a rien, ses bas sont même pas filés alors elle a pas à se plaindre de ses jambes. D'ailleurs j'ai bien vu quand on faisait les pourparlers que ses jambes ne l'empêcheraient pas de marcher.

************************************************************

Après l'accident j'ai du être transporté à l'hôpital Laennec pour me faire "penseré. Ces soins n'ont pas été donnés par le professeur Laennec lui-même, mais seulement par un interné, le professeur me verra demain.



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés