BLAGUES SUR LA JALOUSIE

par JUSTIN


BLAGUE SUR LA JALOUSIE :

- Qu'est-ce qui se passe, Madame? demande la femme de ménage à sa patronne en la trouvant en larmes.

- Je viens de découvrir que mon mari me trompe avec sa secrétaire! s'écrie la dame en redoublant ses pleurs.

- Ce n'est pas possible madame! sanglote, à son tour, la femme de ménage. Vous dites cela pour me rendre jalouse, n'est-ce pas?



*************************************
PRIS SUR LE FAIT :

C'est une femme qui rentre de l'hypermarché et qui trouve son mari au lit avec une autre femme.

L'homme saute hors du lit et lui dit:

- Chérie, Je peux tout t'expliquer! Tout à l'heure en rentrant à la maison en voiture, j'ai vu cette pauvre fille sur le bas-côté de la route. Alors je l'ai prise en stop et je lui ai demandé où elle allait. Elle m'a répondu qu'elle n'avait aucune idée de l'endroit où elle pourrait aller, et qu'elle n'avait pas mangé depuis trois jours. J'ai pris pitié d'elle, alors je l'ai ramenée à la maison et je lui ai donné à manger. Voyant qu'elle n'avait plus de chaussures dignes de ce nom, je lui ai donné une paire de tes chaussures que tu ne mets plus depuis longtemps...Puis j'ai remarqué que ses habits étaient usés, alors je lui ai donné une de tes robes que tu n'utilisais plus.

Au moment de partir, elle s'est retournée et m'a dit:

- Y a-t-il encore quelque chose que votre femme n'utilise plus?"

*************************

LE BAL COSTUME :

Un couple est invité à une soirée très costumée.

Juste au moment de partir? la femme est prise d'une violente migraine et elle dit à son mari d'aller à la fête sans elle.

Le mari enfile alors son déguisement et s'en va, tandis que la femme va se coucher.

Après avoir dormi un peu, elle se réveille en pleine forme.

Elle décide alors d'aller rejoindre son mari à la fête, mais comme elle est un peu soupçonneuse, elle se dit qu'elle va le surprendre en se déguisant avec un autre costume que celui qu'elle avait prévu.

Dès son arrivée à la fête, elle repère son mari :

Il est en train de danser avec une fille, puis encore une autre, puis une autre encore. Elle veut en savoir plus, et voir jusqu'où il est capable d'aller.

Dans la cohue, elle l'aborde et l'invite à danser.

Sans la reconnaître, il lui susurre à l'oreille qu'ils pourraient s'isoler un petit peu, ce qu'ils font en allant directement faire l'amour dans un des recoins de la salle.

L'affaire faite, la femme s'en va précipitamment et rentre chez elle.

Le mari rentre un peu plus tard, et sa femme l'attend et ferme derrière la porte...

- Alors ! Comment était la fête ? lui demande-t-elle

Il répond :

- Ce n'était pas drôle sans toi chérie !

- Je ne te crois pas, je suis sûr que tu as bien rigolé !

- Non je t'assure. Quand je suis arrivé, il n'y avait pas d'ambiance, alors avec quelques gars qui étaient là, on a décidé d'aller jouer aux cartes au bistrot voisin...
Par contre, j'ai passé mon costume à un ami qui n'en avait pas, et il m'a téléphoné pour me remercier: Il est tombé sur une sacrée salope et il parait qu'il s'est bien régalé.

**************************

AVEU D'ADULTERE :

Chère épouse,

Tu dois réaliser que tu as maintenant 54 ans et que j'ai certains besoins que tu ne peux plus combler.

Outre cet aspect, je suis très heureux de t'avoir comme épouse.

J'espère que tu ne seras pas blessée ni offensée d'apprendre que par le temps où tu vas recevoir ce message, je serai à l'hôtel avec une jeune assistante enseignante de 18 ans.

Je rentrerai à la maison avant minuit.

Ton époux.


En arrivant à l'hôtel, un fax l'attend :

Cher époux,

Tu as aussi 54 ans et lorsque tu recevras ce message, je serai à l'hôtel avec un jeune homme de 18 ans.

Puisque tu es professeur de mathématiques, tu devrais savoir que 18 entre plus de fois dans 54 que 54 dans 18.

Alors je t'en prie, ne m'attends pas ce soir.

Ton épouse.


*************************************
LE VOISIN QUI EN SAVAIT TROP :


C'est un monsieur qui rentre d'un long voyage et tout heureux de retrouver sa petite amie, lui fait l'amour longuement, passionnement, très bruyamment.

À ce moment-là, le voisin, frappe au mur, en criant:

- C'est tous les jours maintenant !

********************************************



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés