Mon
pseudo
Les forums Liste des discussions Site
Erotica51
Recherche
 
Message d'origine de la discussion :
"Obtenir un dedommagement pour retard, annulation..."
Envoyé par Erotica51 le 13 aout 2013 à 13:56 - 1021éme visualisation


Retards, annulations de vols… 400 millions d'euros à récupérer


Le site Internet : refund.me permet aux passagers de compagnies aériennes en mal d'indemnités d'obtenir le dédommagement auquel ils sont éligibles.

Agacée par les retards, les annulations d'avions, irritée par les difficultés d'indemnisation, Eve Buechner, journaliste allemande, a créé l'an dernier un site Internet:

www.refund.me

destiné à aider les passagers de compagnies aériennes en mal d'indemnités.

En effet, certains voyageurs, mal informés ou peu motivés, n'essayent même pas d'obtenir le dédommagement auquel ils sont pourtant éligibles. L'ardoise est élevée: faute de temps et de patience, 1,7 million de passagers à destination ou en provenance d'aéroports européens ont abandonné aux compagnies aériennes au moins 400 millions d'euros, évaluation réalisée à partir du site flightaware.com, spécialisé dans l'étude des vols aériens.

On ne le sait pas assez mais les «naufragés» de l'air peuvent en effet réclamer des dédommagements allant jusqu'à 600 euros, en compensation de vols retardés, annulés, déviés, ou même de correspondances manquées. Pour bénéficier de l'aide de Refund.me, un passager mécontent doit remplir un formulaire en ligne (il existe même une application pour smartphone) et le site se charge du reste, moyennant une commission de 15 % (hors taxes).

En fait, Eve Buechner ne fait qu'aider à la concrétisation du règlement (CE 261/2004) de l'Union européenne.

Il stipule que tous les voyageurs aériens, même s'ils ne sont pas ressortissants de l'Union européenne (UE), sont couverts à la seule condition que ce vol soit assuré au sein de l'Europe. Ou que les vols arrivent ou partent d'un aéroport de l'Union européenne.

Désormais, cette plate-forme, qui a obtenu 60 % de réussite dans ses démarches, ne se limite plus aux déplacements en avion.

Elle s'attaque aussi aux retards de trains, de bus et de bateaux.

Charles Gautier journaliste

Le figaro.fr
Publié le 31/07/2013
  
Répondre
Liste des réponses :
Etre remboursé si l'avion n'a pas décollé :, Erotica51, le 29 juillet à 10:58
Etre remboursé si l'avion n'a pas decollé, Erotica51, le 29 juillet à 10:51
 
Contenu des réponses :
"Etre remboursé si l'avion n'a pas décollé :"
Envoyé par Erotica51 le 29 juillet 2016 à 10:58

Grève à Air France : comment être remboursé si l'avion n'a pas décollé
Mis à jour : 27-07-2016 14:20
- Créé : 27-07-2016 12:48
Une partie des hôtesses de l'air et des stewards d'Air France font grève du 27 juillet au 2 août 2016.

Un vol annulé ou fortement retardé peut donner lui à un remboursement (et même plus). Mais encore faut-il connaître vos droits pour les faire valoir.

En plein chassé-croisé des vacances d'été, les passagers des vols Air France risquent de connaître quelques difficultés. Des retards et des annulations sont en effet à prévoir en raison d'une grève des hôtesses de l'air et des stewards. .

Pour ce mercredi 27 juillet, premier jour du mouvement social prévu jusqu'au 2 août, 13% des vols sont supprimés. Si votre avion est annulé ou retardé, vos droits sont définis par un règlement européen, qui prévoit que même si la compagnie aérienne n'est pas responsable des perturbations, c'est pourtant bien à elle de vous rembourser ou de vous prendre en charge jusqu'au prochain vol.

► Assistance dans l'aéroport
La compagnie doit remettre, au moins au niveau des guichets d'enregistrement, un document précisant les droits dont vous disposez en cas d'annulation ou de retard de plus de deux heures.

A partir de 2 heures d'attente, la compagnie doit proposer des rafraîchissements et de quoi vous restaurer.

Au delà de 5 heures d'atente, elle doit vous offrir la possibilité de téléphoner ou d'envoyer des e-mails gratuitement. Si vous devez passer la nuit sur place, l'Hébergement et le Transport entre l'aéroport et l'hôtel est pris en charge.

► Echange ou remboursement du billet :

Dès l'instant ou le vol est annulé, vous pouvez soit emprunter un vol ultérieur dans des conditions similaires (si par miracle il reste une place), soit demander l'annulation et le remboursement intégral du billet.

S'il s'agit d'un vol avec escale et que vous êtes coincé à mi-chemin, vous pouvez demander à la compagnie de prendre en charge le rapatriement.

► Vers qui se tourner si ça coince ?:

Si la compagnie vous envoie sur les roses, rapprochez-vous des associations de consommateurs. L'UFC-Que Choisir a par exemple lancé "Indemnit'Air", un service gratuit destiné à aider les passagers lésés à obtenir l'indemnisation qui leur est due. L'inscription se fait en ligne en cinq minutes.

L'association s'occupe alors des démarches amiables et éventuellement contentieuses. En cas d'indemnisation, une participation aux frais de gestion de 25% du montant obtenu sera retenu.

>> C'est ici pour vous inscrire <<Vous pouvez également (à condition d'avoir au préalable adressé une réclamation au transporteur aérien). effectuer une réclamation auprès de la Mission droits des passagers qui dépend de la direction générale de l'Aviation civile.
En ligne &#8658; Accédez ici au formulaire de réclamation
Par courrier &#8658; A l'adresse suivante :
DGAC
Direction du transport aérien
Mission du droit des passagers
Bureau des passagers aériens (MDP/P2)
50, rue Henry-Farman,
75720 PARIS CEDEX 15

ET L'INDEMNISATION ? COMPLEXE MAIS PAS IMPOSSIBLE

Même si le droit européen prévoit une indemnisation de 250 à 600 euros en sus du remboursement du billet pour un vol annulé, vous pouvez quasiment faire une croix dessus. Car cette disposition ne s'applique pas en cas de circonstances extraordinaires, dont les grèves font partie.

"Il existe cependant des zones d'ombre qui permettent de réclamer malgré tout une indemnisation", indique à metronews le responsable France de AirHelp, une société qui aide les passagers à se faire indemniser par les compagnies aériennes. Deux cas de figure sont alors à distinguer.

Soit la compagnie ne peut pas être tenue directement pour responsable si par exemple la grève est menée par les contrôleurs aériens (puisqu'ils ne sont pas salariés de celle-ci).

Soit la compagnie peut être tenue pour responsable dans le cas d'une grève de son personnel avec un préavis.

"Une indemnisation peut alors être accordée au cas par cas par exemple si les perturbations n'ont pas été annoncées suffisamment en avance ou en cas de mauvaise organisation. Il est alors difficile d'obtenir gain de cause sans passer par une action en justice", nous assure le spécialiste des indemnisations, qui dispose justement d'un service juridique susceptible de défendre ces cas complexes.

Vous n'avez alors rien à perdre à les solliciter pour tenter d'obtenir gain de cause. Le service est gratuit sauf si vous obtenez une indemnisation (une commission est alors prélevée).

Etant donné la complexité de ce type de cas, ne passez pas par le formulaire en ligne mais contactez directement le site par téléphone (09.75.18.32.91), e-mail (info@airhelp.fr) ou message sur Twitter ou Facebook.


www.metronews.fr

le 29.07.2016
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Etre remboursé si l'avion n'a pas decollé"
Envoyé par Erotica51 le 29 juillet 2016 à 10:51

Grève à Air France : comment être remboursé si l'avion n'a pas décollé

VACANCES - Une partie des hôtesses de l'air et des stewards d'Air France font grève du 27 juillet au 2 août. Un vol annulé ou fortement retardé peut donner lui à un remboursement (et même plus). Mais encore faut-il connaître vos droits pour les faire valoir.

www.metronews.fr
le 29.07.2916
  
Répondre

Réponses - Liste - Message