Mon
pseudo
Les forums Liste des discussions Site
Erotica51
Recherche
 
Message d'origine de la discussion :
"Vacances d'été très chaude N°1"
Envoyé par Mrpostal le 4 janvier 2007 à 14:51 - 72345éme visualisation
Enfin les cours s'arrêtent ! Et je ne garde que le magnifique souvenir de ma belle et délicate Sandra, à mon grand regret, elle vient de déménager avec son crétin de mari, mais elle m'a promis que l'on passera une nuit ensemble l'année prochaine quand on se reverra. Je lui fais confiance.
Mathieu était mon meilleur ami, il m'a toujours sorti des mauvaises situations, comme les fois où nous faisions les cons en classe, ou dans des bars. Même quand il n'était pas là, il me sauvait la mise en fait, héhé...

Un jour où nous discutions de choses et d'autres, il me proposa de passer un mois en Bretagne avec sa famille. J'ai accepté sans hésiter sur le coup ! Enfin j'allais bronzer un peu ; ça faisait bien longtemps que je n'étais pas parti en vacances.

Il avait une famille plutôt riche, une grande maison, de belles voitures mais la chose qui m'a vraiment intéressé, c'était sa mère.
Une très belle brune, de 38ans , d'1m 77, des seins surdimensionnés, des fesses à tomber par terre, un regard sensuel. Une très belle plante au final, Elle s'appelait Sabrina. Autant vous dire tout de suite, que quand j'allais chez mon copain, ce n'était pas seulement pour m'amuser...

Elle bougeait ses fesses de gauche à droite à chaque fois qu'elle me voyait, elle aimait beaucoup m'allumer mais ça n'allait pas plus loin que ça.

Mariée depuis 8ans, elle n'avait apparemment pas beaucoup d'amour de la part de son mari. Il ne la regardait jamais, ne se préoccupait jamais de ce qu'elle portait. Moi, oui, et j'y ferai même attention tous les jours si j'étais avec une aussi belle femme !

La petite famille est venue me chercher à 8h du matin. Autant vous dire que j'étais encore dans le potage !

Après avoir embarqué dans la voiture, je me retrouvais avec Mathieu et sa mère. Le père avait une moto. Il ne voulait pas tenir compagnie à sa femme, ni à son fils apparemment. Mathieu pendant tout le voyage nous parlait de ses exploits; (de ses conneries oui!) en classe. Nous avions Sabrina et moi au moins une chose en commun, ça nous ennuyait terriblement ! Après 3h de ce supplice, il décida enfin de se taire et de faire une remarque censée :

- Maman, j'ai très envie d'aller pisser, tu peux t'arrêter deux minutes S'il te plait ?
- Ok....juste une seconde le temps de me garer.

(Un soupir de soulagement se fit entendre de la part de Sabrina)

La voiture s'arrêta prêt d'une clairière. Mathieu, pudique comme un puceau, partit à au moins 25 mètres pour uriner en paix. J'étais enfin seul avec Sabrina dans la voiture !

- Ahhh... Enfin, je n'en pouvais plus moi
- Mathieu ne s'arrête jamais de parler en voiture, à ce que je vois ! Répondis-je plus ému que je n'en avais l'air
- Oui... Mais au moins il prend son temps là; nous allons être tranquilles pendant une bonne dizaine de minutes.

(Tout seul avec elle pendant 10mn ! Quelle bonne nouvelle !)

- Alors, dis moi Kévin, comment s'est passée ton année scolaire ?
- Bof, pas très bonne.
- Mathieu m'a raconté que tu avais eu une relation avec une femme récemment ? Non ? Cela se passe bien ?
(Le salaud ! Je lui avais pourtant dit de n'en parler à personne !)
- heu...
- Tu veux bien m'en parler s'il te plait ? Je suis une petite curieuse, moi.
- Et bien, c'était une femme plus âgée que moi. Elle s’appelait Sandra. J'ai passé de supers moments avec elle... Mais elle a déménagé depuis...
- Mmh, je vois...Tu dois te sentir bien seul !

(Elle me fit un sacré petit sourire coquin, Je la trouvais vraiment très craquante avec ces petites mimiques). Mathieu revenait à la charge, il tombait vraiment à pic celui là !

- Allez, on y va, j'ai fini !

Après deux heures de discussion diverse et variée, avec notre héros préféré, qui vantait la taille de son sexe et de son endurance au jogging, nous arrivâmes devant une très belle petite villa. Il y avait peu de voisins dans les alentours.

- Nous voilà arrivés !
- Ah ça faisait longtemps que nous n'étions pas revenus !
- Bon Mathieu va aider Kévin à mettre ses affaires dans sa chambre, quand à moi, je vais attendre que ton père arrive
- D'accord maman

Matthieu me montra ma toute petite chambre à l'étage. Elle était sobre et il y avait un grand lit, qui faisait plus de la moitié de la pièce ainsi que deux étagères. Au moins l'avantage de cette chambre, ce qu'elle était juste à coté de celle de Sabrina ! Soudain, celle-ci entra dans ma chambre, sans toquer.

- C'est bon Kévin, tu as fini de t'installer ?
- Oui, oui j'ai presque terminé de ranger
- Tu veux que je t'aide ?
- Oui, je veux bien...

Pendant que je commençais à ranger mes jeans, et mes t-shirts, Sabrina s'occupait de mes boxers. Bizarrement, elle mettait un temps fou. C'est quant je me suis retourné pour voir ce qu'elle était en train de faire, que je l'ai vu tripoter et renifler mes slips avec gourmandise.

J'avais une forte érection dès que je l'ai vue s'approcher, c'était très excitant. Je me suis approché d’elle en lui parlant à l’oreille doucement, tout en lui humant le cou ? J’en ai profité pour lui glisser ma main gauche sur sa hanche.

- Sabrina ? Ca va ?
- Oh Kévin ! Excuse moi, j’étais perdue dans mes pensées
- Ce n’est pas grave... Pas du tout...

J’étais très surexcité. Je voulais surtout l’embrasser et la prendre dans mes bras, mais son mari était juste dans la pièce à coté et Mathieu, en face de la chambre, en train de ranger ses bouquins. Nous reprîmes le rangement, tranquillement, mais j’étais toujours aussi excité, pourquoi avait-elle fait ça ? Ce qu’elle pouvait me faire de bander !

Après le dîner, nous partîmes nous coucher, Mathieu et moi, les règles dans sa famille étaient très strictes, concernant le coucher et le lever de bonne heure.
Il n’était que 22h. Je n’étais pas du tout fatigué mais surtout excité comme une puce. Je décidais de me masturber dans ma chambre, en fermant les yeux, imaginant Sandra et Sabrina en train de me faire une fellation, toutes les deux, nues, quel bonheur ! Soudain la porte s’ouvrit, c’était Sabrina ! J’étais tétanisé, le sexe tendu, incapable de dire un mot. Elle me fixait, nu, le sexe à la main. Paniqué je m’exclamai :

- Sabrina ! Excuse moi, je ne voulais pas, je...
- Ne t’excuse pas. Je voulais juste m’excuser une nouvelle fois pour mon comportement de tout à l’heure, mais j’ai l’air de t’avoir fais de l’effet en faisant ça, à ce que je vois.
- Je...
- Ne dit rien, je sors, passe une bonne nuit Kévin et à demain.

Elle sortit comme ça, sans me regarder, je ne pouvais plus bouger, je n’ai même pas terminé de me masturber cette nuit là, j’étais sur le choc, je n’ai pas compris à la situation dans laquelle je me suis mit.
Le lendemain, je me suis réveiller le premier, j’ai voulus préparé le petit-déjeuner, pour me faire pardonner pour mon comportement auprès de Sabrina. Je suis sur qu’elle a dit tout à sont mari. Quelle catastrophe…
Au moment où toute la troupe descendit, ils m’ont tous regardé bizarrement, ils savaient... Le père prit la parole.

- Kévin, pourquoi nous as tu préparé le petit-déjeuner. Je ne comprends pas. Tu as fais une bêtise ?

(Le père me regarda avec étonnement)

- Bha euh... Je voulais vous remercier de m’avoir accueillis comme ça pour tout un mois et...
- C’est une très gentil attention mon garçon, ça nous fais tous plaisir que tu sois là, Mathieu nous parle de toi a chaque fois comme étant sont meilleur ami. Aller déjeunons maintenant.


Sabrina n’avait rien dit, j’étais sauvé. Après avoir finis de déjeuner, le père décida que nous allions tous à la plage.
Sabrina et moi n’échangions pas un seul regard, elle faisait tout pour m’éviter. Soudain le mari décida:

- Dis donc Mathieu, ça faisait longtemps que tu n’étais pas faire un tour en moto avec moi
- Ah Ouais ! Ca ma pas mal manquer !
- Et bien allons-y, Kévin, je te confis ma femme, fais bien attention à elle (rire).

Nous nous installions dans la voiture, je rougissais beaucoup, je tremblais, transpirais, mon dieu que c’étais gênant. Soudain.

- Kévin, je ne t’en veux pas pour ce que tu as fais hier soir, moi même ça m’arrive de me soulager, je fais juste attention que personne ne me surprend.
- Je ne voulais pas...
- Je suis désolée de t’avoir troublé, c’est juste que sentir l’odeur de tes boxers m’excitait beaucoup. J’adore sentir l’odeur des dessous d’un homme. Voilà pourquoi je me suis mise à les renifler
- ...
- Je sais que tu trouves ça bizarre, mais si tu le souhaites, je te donnerai une de mes petites culottes. Tu pourras ainsi te faire plaisir quand tu le voudras en pensant à moi et tu comprendras ce que je ressens...

(J’étais subjugué, je n’en revenais pas !)

- Tu pensais à moi en te masturbant hier soir ? Dis-le moi franchement.
- Euh... Oui...
- Je n’aurais pas du te mettre dans cet état, excuse-moi encore.
- Non, non ce n’est pas de votre faute, c’est juste que je vous trouve vraiment très....
- Très ?
- Excitante !

(Je rougissais encore plus)

- Oh, comme tu es gentil, mais je ne suis plus tout à fait une femme jeune...
- Je vous trouve plus sexy et plus attirante que n’importe quelle fille de mon age en tous cas...
- Merci ça me fait plaisir. Oh mais je vois que je te fais encore de l’effet...

(Je bandais comme un fou depuis qu’elle m’avait parlé de sa petite culotte)

- Je...
- Ne me dis rien, je suis plutôt flattée de faire de l’effet à un jeune homme comme toi. Tu n’as cas te soulager dans la voiture, ça ne me gêne pas.

(Elle me demanda de me branler à coté d’elle, dans sa voiture, où je rêvais ?!)

- Je vois que tu en as tellement envie, aller ne t’en fais pas, ça ne me dérange pas
- D’acc... D’accord...

Je sortis mon sexe dur de mon pantalon, puis j’entamais un long va-et-vient.

- Et bien ! Tu es vraiment bien bâti pour un jeune homme de ton age
- C’est vous Sabrina qui m’excitait comme ça...
- Ecoute je vais me garer. Ca m’évitera d’être déconcentrée par ton sexe, qui m’excite beaucoup, d’ailleurs...

(Elle se gara sur le coté de la route)

S’il te plait, donne moi ton boxer
- D’accord Sabrina...

(Elle me le prit sauvagement en le reniflant, tendrement)

- Mmmh, il sent si bon...

Elle se caressa en même temps qu’elle sentait mon boxer. Qu’elle elle était belle et si mignonne ! Je lui ai sauté dessus en l’embrassant fougueusement. Nous échangions nos langues dans un long baiser passionnel. Prudemment, j’ai commencé à approcher ma main de son entrejambe. Sabrina me chuchota :

- Ecoute, je suis une femme mariée. Je suis très heureuse comme ça. Je ne peux pas coucher avec toi, je tiens à mon mari…
- Mais il ne se préoccupe jamais de toi ! Moi oui, je le ferai !
- Oui je le sais bien, mais je l’aime ! Enfin... Ca ne nous empêchera pas de nous faire plaisir à tout les deux...
- Ohh Sabrina.

Je la pris dans mes bras, en l’embrassant. Soudain elle commença à caresser mon sexe. Elle s’y prenait tellement bien, tant de légèreté, de tendresse. Il n’y avait que Sandra, mon ex-petite amie, qui savait s’y prendre comme ça avec moi...

- Sabrina... Donne moi ta petite culotte, s’il te plait...
- Oui tiens la voilà.
- Tes dessous sentent si bon Sabrina, j’aimerais tant sentir ton intimité...
- Laisse-moi en finir avec toi avant.

Elle approcha sa langue de mon gland, avec délicatesse puis décalotta mon sexe, en le suçant énergiquement. Je pris ses magnifiques cheveux entre mes mains pour lui imposer mon rythme.

- C’est délicieux, tu me donnes beaucoup de plaisir avec ta bouche Sabrina, c’est si bon
- Laisse toi aller...

Sabrina était si tendre avec moi. Elle ne devait pas avoir sucé un homme depuis fort longtemps. Elle rougissait énormément.

- Je sens que...Ohhhhhh Je jouis !!!

Elle était presque aussi douée que Sandra, mais le fait de me faire sucer par la mère de mon copain m’excitait encore plus. J’ai éjaculé sur son visage. Elle aimait le sperme, tout comme Sandra, mais elle n’en avala qu’une partie, désirant sentir ma semence sur son visage.

- Mmmh, ça faisait longtemps qu’un homme ne s’étais pas vidé ainsi sur moi...
- Laisse-moi te sentir, s’il te plait...
- Désolé Kévin, nous sommes déjà très en retard, peut être plus tard dans la journée... Tu peux garder ma culotte en attendant...

La Suite N°2 plus tard...Elle est en cours de correction.


Mr Postal

  
Répondre
Liste des réponses :
, Sopracorona, le 13 mars à 08:14
, Bchtt, le 8 avril à 18:27
&#8217, Taquin, le 4 janvier à 17:18
Bonjour taquin, Erotica51, le 6 janvier à 19:01
Et les, Mick78, le 5 janvier à 10:41
Hé hé ! mick78 , Erotica51, le 6 janvier à 19:03
Je viens justement, Mick78, le 7 janvier à 18:18
Wahhh! serait-ce de la ... ?? mich78, Erotica51, le 7 janvier à 22:39
 
Contenu des réponses :
""
Envoyé par Sopracorona le 13 mars 2017 à 08:14

Très interessante, j'ai ou la sensation de vivre cette histoire et je pensè à mes esperiences vu en Italie quand j'ai connu une femme [url=http://www.torchemada.net/annunci-escort-pisa-5/]escort Pisa[/url] avec la quelle j'ai au une histoire simile è la tienne.
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

""
Envoyé par Bchtt le 8 avril 2016 à 18:27

Je trouve tn histoire excitante mai stp la s8te
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"&#8217"
Envoyé par Taquin le 4 janvier 2007 à 17:18

J'ai quelques difficultés à lire. Je crois que tu es vraiment définitivement faché avec l'orthographe, ce ne serait encore pas trop gènant si ton clavier ne codait pas de façon cabalistique les apostrophes et autres ponctuations. Dur à décoder l'érotisme des services secrets, mais après tout, les RG ont droit au fantasme aussi!!
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Bonjour taquin"
Envoyé par Erotica51 le 6 janvier 2007 à 19:01

Notre ami ignorait qu'il valait mieux m'adresser avant, son recit, pour les corrections. C'est chose faite pour ce premier recit.

Il doit y avoir une incompatibilité entre word et aol, Si ma memoire est bonne. J'ai connu moi aussi ce genre de désagrément à une epoque.


Souhaitons la Bienvenue à ce garçon et ne nous montrons pas trop sévères.


Bises :baisers de
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Et les"
Envoyé par Mick78 le 5 janvier 2007 à 10:41

belles espionnes du KGB !! Charme slave pour confidences sur l'oreiller.

Les James Bond girls , ah là là . Avec les codes secrets, on peut tout imaginer!!!!
C'est au moins l'aspect positif de ce texte un peu cabalistique , c'est vrai lol

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Hé hé ! mick78 "
Envoyé par Erotica51 le 6 janvier 2007 à 19:03

Et si tu nous offrais une belle histoire d'espionne slave pénétrant les services de l'interieur ?

En ce moment, je travaille sur celle d'un couvent





  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Je viens justement"
Envoyé par Mick78 le 7 janvier 2007 à 18:18

d'en terminer une d'histoire.

Mais l'histoire d'une jolie slave , pourquoi pas?

Espionne ou pas , d'ailleurs.




  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Wahhh! serait-ce de la ... ?? mich78"
Envoyé par Erotica51 le 7 janvier 2007 à 22:39

téléphathie ? Il faut le croire...

Ce serait interessant une belle histoire avec une jeune femme des pays de l'est !

Marie qui se frotte les mains d'impatience
  
Répondre

Réponses - Liste - Message