Mon
pseudo
Les forums Liste des discussions Site
Erotica51
Recherche
 
Message d'origine de la discussion :
"Déposez ici vos essais érotiques ..."
Envoyé par Erotica51 le 26 fevrier 2006 à 20:22 - 15770éme visualisation
Vos essais, vos nouvelles, vos histoires.

Nous essaierons "d'etre constructifs" en vous offrant quelques conseils utiles, que ce soit sur la ponctuation, l'orthographe, les paragraphes et nos impressions en lisant vos récits.

Le but est bien sur de "s'améliorer" dans un esprit "convivial".

Vous trouverez par la suite des conseils pour vous aider à vous faire publier.

Mais cela demande avant tout, une solide préparation, de nombreux textes, mis de coté et savoir accepter les remarques faites, sans se vexer...ce qui est, je le reconnais, parfois difficile mais nous pouvons y arriver avec un peu de bonne volonté.

A vos plumes et au plaisir de vous lire !

Marie

  
Répondre

Autres pages de réponses : [ 1 2 3 4 5 ]

Liste des réponses :
Nouveau livre extase à tidika beach, Khelusolige, le 15 aout à 10:33
Bonjour khelusolige, Erotica51, le 25 novembre à 09:56
Ma vie intime 4, Hanna45, le 12 novembre à 18:06
Ma vie intime 3, Hanna45, le 12 novembre à 18:05
C'est mieux hanna45, Erotica51, le 12 novembre à 21:45
Ma vie intime 2, Hanna45, le 28 octobre à 16:53
Bravo hanna45, Erotica51, le 6 novembre à 11:33
Ma vie intime 1, Hanna45, le 28 octobre à 16:51
Bonjour hanna45, Erotica51, le 6 novembre à 11:26
Bonjour hanna45, Erotica51, le 6 novembre à 11:26
Voici mon histoire, Finiel, le 17 juillet à 18:14
Tres agreable, finiel, Erotica51, le 23 juillet à 10:15
Hello marie !, Raspou1968, le 18 juin à 15:15
Bonjour nicolas, Erotica51, le 23 juin à 23:49
, Marcus, le 7 mars à 21:47
Services ... compris, Marcus, le 7 mars à 21:44
Te voila mis, marcus, Erotica51, le 30 avril à 10:16
Hummmmmmm marcus, Erotica51, le 9 avril à 10:41
Naturisme ...suite, Marcus, le 4 mars à 13:44
Naturisme sauvage, Marcus, le 23 fevrier à 22:46
Wahouuuu h marcus, Erotica51, le 25 fevrier à 20:14
Adepte ?, Marcus, le 26 fevrier à 12:22
Merci marcus, Erotica51, le 26 fevrier à 15:10
Noire et blanc, Marcus, le 16 fevrier à 19:01
Tres bel hommage marcus !!!, Erotica51, le 17 fevrier à 10:54
Massage découverte, Marcus, le 20 janvier à 18:19
Excellent moment de detente ! marcus , Erotica51, le 22 janvier à 00:25
Amitié spéciale, Marcus, le 15 janvier à 23:32
Savoureuse confession marcus, Erotica51, le 19 janvier à 01:31
Confidence, Marcus, le 20 janvier à 18:12
Bonjour marcus, Erotica51, le 31 janvier à 10:31
Tendre professionnelle, Marcus, le 6 janvier à 18:17
Voila marcus !, Erotica51, le 8 juin à 21:09
Cà donne vraiment envie, Angedidier, le 6 janvier à 19:59
Noire et blanc, Marcus, le 6 janvier à 00:31
C'est tres agreable marcus, Erotica51, le 6 janvier à 14:14
Soeurs jumelles, Marcus, le 6 janvier à 00:25
Tres sensuel marcus , Erotica51, le 9 janvier à 12:47
Bonjour fati, Erotica51, le 25 septembre à 16:26
Hello fati, Erotica51, le 27 septembre à 16:10
L'ascenceur !, Amantalo, le 20 mai à 18:09
Excellent amantalo, Erotica51, le 31 mai à 12:19
Extase aux archive d'une bibliothèque, Pussy69, le 12 mai à 11:47
Tu veux quoi féline !, Zephine, le 13 aout à 23:31
Tu lâches un peu la grappe, Taquin, le 13 aout à 23:41
Notre journal intime, Rodygo, le 13 aout à 18:50
Tu t'es fais avoir !, Zephine, le 13 aout à 23:11
C'est les coulisses de l'exploit?, Taquin, le 13 aout à 23:34
Si tu dévoilais tes histoires à ton tour ?, Pussy69, le 15 mai à 16:27
Réponse à valérie, Pussy69, le 17 mai à 08:21
Pussy69, Erotica51, le 16 mai à 11:50
Ma dernière après-midi aux archives, Pussy69, le 14 mai à 16:28
Bonjour pussy69, Erotica51, le 16 mai à 11:54
Le week-end le plus érotique et le plus "brulant" de ma vie !, Pussy69, le 14 mai à 11:22
Un vendredi après-midi très chaud !, Pussy69, le 13 mai à 15:50
Bravo pussy69, Erotica51, le 12 mai à 12:32
Déposer vos histoires erotique, Rodygo, le 9 mars à 12:01
Suite et fin de l"étude du dossier avec l'avocat, Pussy69, le 16 mai à 15:57
Etude détaillée d'un dossier avec un avocat, Pussy69, le 16 mai à 11:38
Tu y arriveras rodygo, Erotica51, le 4 avril à 23:29
, Chloroforomeur, le 11 novembre à 23:26
Chloroforomeur , Erotica51, le 12 novembre à 11:01
Merci erotica51, Chloroforomeur, le 12 novembre à 12:47
Chloroforomeeur, Erotica51, le 22 mars à 15:01
Merci..., Chloroforomeur, le 22 mars à 18:37
C'est le but chloroforomeur, Erotica51, le 13 mai à 11:16
Adultère ou épanouissement ?, Sylvialone, le 27 mai à 07:41
Adultére ou épanouissement, Rodygo, le 9 mars à 12:13
Bonjour, sylvialone, Mick78, le 11 novembre à 15:10
Bonjour sylvialone, Erotica51, le 29 mai à 07:38
Un grand merci, Erotica51, le 18 mai à 00:02
~~*£# rendez-vous mensuel de 14h #£*~~, Millove, le 2 mars à 09:19
Millove, Erotica51, le 26 juillet à 10:15
Bonjour millove, Erotica51, le 2 mars à 22:25
, Millove, le 3 mars à 14:27
Bonjour erotica ..., Millove, le 3 mars à 15:26
Bonsoir millove, Erotica51, le 3 mars à 18:34
, Millove, le 3 mars à 15:23
J'avoue etre toujours impressionnée chan, Erotica51, le 27 fevrier à 20:40
Souvenirs... chan, Erotica51, le 9 mars à 21:08
 
Contenu des réponses :
"Nouveau livre extase à tidika beach"
Envoyé par Khelusolige le 15 aout 2016 à 10:33

Bonjour à tous
Je suis journaliste et écrivain indépendant. Jusqu’à maintenant j’ai écrit des livres à caractère philosophique, mais j’ai décidé à présent d’écrire des fictions dans la catégorie ‘érotique’ avec tendance bdsm, style qui est devenu soudain à la mode, bien que souvent le niveau littéraire aujourd’hui en soit assez bas. Je désire apporter ma contribution pour améliorer ce niveau. Ci-après un extrait de mon premier livre : Extase à Tidika Beach : Filles de Harem partie 1, et qui est disponible en livre électronique sur amazon kindle.
Extrait : ‘Celui-ci s’apprêtait à demander aux filles si les plages des pays Nordiques était ‘seins nus’ comme on le disait, et qu’il n’y aurait certes aucun problème que cette plage déserte du Maroc le devinsse aussi, mais il fut pris de court et les événements se précipitèrent. Après tout on avait là deux paires de jeunes d’une vingtaine d’années, pour qui faire l’amour était une chose aussi naturelle que le vent du Chergui jouant avec les hautes herbes…
L’action du film s’accéléra, les filles enlevant d’elles même le bas du bikini, leur plan depuis que leur avion avait touché le sol du Maroc avait été bien évidemment d’expérimenter les mâles locaux, dont on disait grand bien dans la gent féminine Européenne. La lubrification avait été offerte sur un plateau par le sorgho, le safran et le tribulus qui avaient rempli à merveille leur office. Quant aux garçons, ils arboraient depuis un grand moment déjà une érection de zèbre, et ils pénétrèrent les deux coquines aussi facilement qu’une clé USB entre dans le plot d’un ordinateur portable. Avec une belle différence toutefois, quelque chose d’étrange dut se passer, car en même temps les deux filles poussèrent un grand ‘Oh’ de surprise lors du tout premier va et vient, qui se transforma rapidement en des gémissements de plaisir prolongés. Leur corps se mirent à s’arque-bouter pour mieux s’offrir à cette intrusion telle que visiblement les filles n’en n’avaient pas connu auparavant, et de façon surprenante parvinrent très vite à un premier orgasme qui fit trembler tous leurs beaux muscles tendus, et d’autres s’ensuivirent de façon régulière, qu’elles ressentirent avec délice, mais également avec une certaine incompréhension sur ce qui pouvait bien se passer. Mustafa avait mis la dose de Galanga dans la confection de leurs boissons turbo et les deux Marocains n’avaient aucune peine à soutenir leur effort et à rester bien durs pour la plus grande satisfaction des deux filles. Celles-ci ressentaient des vagues de plaisir presque sauvages et plus fortes que ce qu’elles avaient connu avec d’autres partenaires, les orgasmes étant plus profonds et plus violents.’
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Bonjour khelusolige"
Envoyé par Erotica51 le 25 novembre 2016 à 09:56

Assurément, ta plume est intéressante à découvrir. Tu écris correctement, et sans vulgarité, ce qui devrait te faire connaitre correctement.
J'espere que de nombreux lecteurs iront te lire et t'encourager à écrire sur :
Extase à Tidika Beach : Filles de Harem partie 1 - disponible en livre électronique sur amazon kindle.

Bonne chance Khelusolige!

Erotica51
Responsable du site
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Ma vie intime 4"
Envoyé par Hanna45 le 12 novembre 2008 à 18:06

Le lendemain de ma première soirée avec mon ancien prof , j'ai retrouvé mon copain sur la plage...Petite explication sur le RV manqué de la veille au soir ...il a envie , moi aussi ...J'ai envie de lui faire connaître les nouveautés apprises la veille ....Nous filons dans la forêt de pins au bout de la plage , le lieu de RV des amoureux (actifs ) et parfois des voyeurs ...Je le chevauche , il semble surpris , il se vide très vite , je n'ai pas eu le temps de prendre mon pied , et d'un seul coup je sens le vide de notre relation...plus envie de le sucer ou de lui faire connaître mon petit trou . Nous revenons à la plage en silence ..Match de volley avec les autres , je me bats comme une enragée ....Baignade qui me calme un peu puis bronzette...Je sais qu'il n'aime pas les filles qui bronzent les seins nus ...je ne le fais que chez moi...mais là par défi , hostensiblement j'enlève mon soutif et m'assied ...Un copain se permet une remarque .. "il y a du monde au balcon " et M.. m'intime l'ordre de remettre le haut ...Enguelade et comme je ne cède pas , fâché de ma résistance et de perdre la face , il ramasse sa serviette et s'en va ....Je ne reverrai , sans regrets , jamais mon dépuceleur .

Pas contrariée de cette fin ...contente de mon défi et de mon affirmation devant les autres ....

G..arrive elle m'annonce une "mauvaise nouvelle" , l'Anglaise est arrivée....Je comptais bien gagner le tournois du tennis club du 14 juillet . Après c'est impossible car la valeur des prix attire les semi- pro...Déjà l'année dernière il ne pouvait m' échapper quand cette Anglaise , dont les parents avaient loué une villa , s'est inscrite ...Je suis tombée sur elle dès le premier tour et me suis fais battre de justesse mais battue quand même ..Elle a gagné facilement le tournois , ce qui a encore augmenté ma déception....

Il y a des jours comme cela ..!!

Je l'ai croisée le lendemain ..Elle m'a proposé que nous nous inscrivions ensemble pour le double ...ça sera original car en général il n'y a que des hommes , parfois un double mixte se risque mais jamais un double féminin...en définitive elle est sympa ...En fin de conversation elle m'annonce de but en blanc que son frère "en pince pour moi "depuis l'année dernière... Peu intéressée à cette époque je ne l'avais même pas remarqué ...Il est pas mal !!! une vraie caricature d'Anglais ou d'Ecossais !!! 1m90 ( je mesure 1m72 ) blond rouquin , la peau laiteuse , couverte de taches de rousseur , la carrure d'un deuxième ligne de rugby...Je souris à cette perspective très incertaine...

Elle a gagné le tournois ...nous avons gagné le double ......Soirée en boîte pour fêter cela ....L' aventure avec mon ancien prof a beaucoup changé ma vie , elle m'a convaincue qu'il n'était pas anormal de multiplier les aventures sexuelles , que les filles pouvaient , grâce à la contraception , en faire autant que les garçons....

Il s'est montré très empressé auprès de moi , je l'ai encouragé et bientôt nous sommes dans les bras l'un de l'autre , plongés dans des baisers profonds ...A ma grande surprise , sa soeur me prend à part et me dit "qu'il est pucelle " !!!! (sic)

La perspective d'éduquer un grand gaillard comme cela , de me sentir supérieure à lui sur ce plan , me procure d'un seul coup une excitation que je n'imaginais pas pouvoir avoir....

Je presse la fin de la soirée , il est bien sûr d'accord , elle aussi !! Nous abandonnons le groupe et rentrons dans la voiture de son fiancé ...Pour la forme elle m'invite à venir boire le dernier verre et très vite s'éclipse avec son "mec "..

J'ai très envie ...mais nous n'allons quand même pas faire cela dans le salon ...Il m'avoue son innocence et c'est moi qui franchi le pas lui demandant d'aller dans sa chambre...En courant nous y sommes allés ...Nous avons basculé sur le lit , j'ai encore pris l'initiative en le déshabillant et me déshabillant , très fière de mon audace et de sa timidité....J'avais lu que certains hommes étaient beaucoup mieux dotés que d'autres ....j'en ai la preuve dans la main ...quel morceau !!!!! Là encore je me suis mise dessus , me suis occupée de tout ...Je l'ai fait pénétrer doucement ayant un peu peur de la taille , mais ma chatte bien trempée s'est ouverte sans pb pour l'accueillir ....Là encore , j'ai ressenti des fourmis jusqu'au bout des doigts ...et ai commencé a remuer lentement ..il gémissait les yeux fermés ...Je dépucelais un garçon !!!! J'essayais de faire durer au maximum , d'autant que je sentais que cela montait pour moi ...Je l'ai senti décharger , abondamment , il devait avoir très envie , mais à ma grande surprise , il n'a pas débandé et j'ai pu continuer jusqu'à ma satisfaction....

Il m' a remerciée et a commencé à me caresser partout , pour mon plus grand plaisir et probablement pour la satisfaction de sa curiosité ....Je l'ai aidé dans sa visite , guidé ....expliqué...Il veut me faire un cuni . Je vais vite faire une petite toilette tellement il m'a remplie ... Pas mal , beaucoup d'application et presque la réussite !!!! ça viendra ...

Je suis follement contente d'initier un garçon et ai envie de tout lui faire connaître ...sentiment de supériorité !!?? J'ai envie de lui faire connaître le plaisir de la sodo , mais sa taille me fait un peu peur , je lui explique qu'il faudrait un lubrifiant ...rien de prévu....une bombe de gel à raser ...essayons...

Je ne sais si le fabriquant a prévu cette utilisation , mais ça marche très bien...Une petite irritation après , due au produit ou à la taille ??? Il prend un plaisir intense ...Un engin d'une telle taille me procure une sensation curieuse , presque un certain plaisir ...Maladroitement il essaie de satisfaire mon clito tout en allant et venant doucement ....Ma main finit par l'aider et je jouis presque au moment ou je sens dans mon intérieur la pression de son plaisir .....

Petite toilette de nouveau puis nous nous endormons .....

Quand je me réveille , je le découvre entrain de me regarder amoureusement ....Il reprend ses caresses , l'érection du réveil le rend encore plus énorme...j'ai envie de lui faire goûter la succion de ma bouche ...mais mon bas ventre est trop tenté par l'énormité ....Je lui apprend la levrette ..c'est vrai que cette position remplit mieux , mais là c'est énorme , il est à peine en moi que je pars ...que c'est bon !!!!

Cette fois c'est moi qui suis allé la plus vite ...il continue ça fait un peu mal mais je le laisse continuer ...Très vite la douleur disparaît et je sens que je suis bonne pour un deuxième tour ....aussi fort que le premier ....Lui aussi y trouve son compte .....et nous nous rendormons...
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Ma vie intime 3"
Envoyé par Hanna45 le 12 novembre 2008 à 18:05

Un peu de temps pour continuer...

Je sais que mon plus grand pb est une difficulté à communiquer , c'est peut être pour cela que j'écris ce blog...

Pas de "bonne copine " , les déplacements professionnels de mon père , ne m'ont jamais permis de créer des liens fixes ..A peine installés nous repartions ...La mort de ma mère à coupé le seul lien de confidences que j'avais..La compagne de mon père m'est parfaitement indifférente et elle me le rend bien...Nous cohabitons , sans heurts , mais sans rapports ..Elle a l'intelligence de ne pas se mêler de mes affaires et moi des siennes ..Je ne lui en veux pas , il était normal que mon père se trouve une nouvelle femme ...du moment qu'elle ne se prend pas pour ma mère...

Mon père plongé dans son travail , n'a jamais le temps...!!! Après des chantiers dans le monde entier il a créé son cabinet , pour être moins pris , résultat , il travaille encore deux fois plus ...

Avec un QI plus faible (ouah !!! la prétention ) je serai peut être devenue autiste...ou si je n'avais pas aimé mon corps je serai peur être tombée dans l'anorexie....Mais mon corps me plaît , je n'ai rien à lui reprocher , et depuis longtemps il je sais lui faire me donner beaucoup de plaisir .Ma seule vengeance sur moi même est de me faire le plus de bien possible et le plus souvent possible...

L'aventure avec mon ancien prof , n'a duré que quatre soirées mais m'a apporté une satisfaction que je n'imaginais pas possible ...Il m'a fait jouir comme c'est pas possible ...Nous avons varié les plaisirs au maximum , libérant l'un et l'autre , sans pudeur et sans réserves tout nos désir ..Peut être parce que nous savions que nous n'attendions rien d'autre ..et qu'il n'y aurait pas de suite ...Plaisir ensemble puis conversation sur tout , sur l'intime , sur l'inavouable ...Lorsqu'il sentait que j'étais mure pour prendre à nouveau du plaisir , alors que lui n'avait pas encore récupéré , ses doigts ou sa langue m'emmenaient à l'orgasme ....tant que je pouvais en avoir .. ..A plusieurs reprises , j'ai même crié , ce que je croyais réservé aux films !!!

J'ai l'impression qu'il a vidé son " âme " et moi la mienne ...Jamais il n'avait eu de tels échanges avec son épouse m'a-t-il dit....J'ai pu lui demander tout ce dont j'avais envie , et lui de même , y compris la très intime demande que je le fasse jouir par derrière avec mon doigt....c'était la première fois qu'il osait demander , lui aussi me faisait le cadeau du pucelage de son petit trou...

Quatre soirs et un midi... En fin de matinée du troisième jour , j'ai été prise d'une folle envie , j'ai pris mon scoot et me suis rendu chez lui , avec un peu la peur de le compromettre...Je lui ai avoué mon envie énorme ...il fallait faire vite les électiciens revenaient incessamment ...Debout dans la cuisine ...je me suis appuyée sur l'évier ....il a baissé mon slip et alors que je m'attendais à une attaque du petit trou qu'il aimait tant , il m'a pénétré en levrette ...dés l'intro j'ai senti un courant électrique jusqu'au bout de mes doigts , il a pénétré très profond et m'a pilonné très vite et très fort , presque brutalement , c'est monté immédiatement et j'ai littéralement hurlé ....j'ai parfaitement senti son explosion qui m'inondait..les électriciens arrivaient , je me suis sauvée par le jardin un gros bouchon de papier cuisine entre les cuisses...Il avait tellement déchargé que cela a tout traversé ... jusqu'à la selle du scoot....
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"C'est mieux hanna45"
Envoyé par Erotica51 le 12 novembre 2008 à 21:45

Il y a dejà moins de petits pointillés...

Une autre correction aussi importante à faire avec la virgule.

Exemple : (pas d'espace devant, mais toujours un espace apres la virgule.

"Elle riait, heureuse, en l'écoutant."

J'aime beaucoup ta façon d'écrire qui est fluide et agréable.

Merci de ta contribution.

Bisessss et tous mes encouragements !

Marie Ange
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Ma vie intime 2"
Envoyé par Hanna45 le 28 octobre 2008 à 16:53

Rentrée chez moi , j'ai pris une douche .....le bien que je n'avais pas eu tout à l'heure je me le suis procuré avec la douchette....puis dans mon lit de nouveau j'ai eu envie et mes doigts ont joué le jeu à la perfection comme d'hab.....

Quatre jours que B... et moi avons des relations....Je ne trouve pas le plaisir que j'espérais...Hier soir il pleuvait , nous l'avons fait dans la voiture , je l'ai chevauchée , je sentais que cela venait mais il n'a pas pu attendre ....je me donne plus de plaisir seule qu'avec lui....

Je déambule sur le remblai où je sais que je vais le retrouver...je n'en ai pas plus envie que cela ...

Je me retrouve nez à nez avec le prof d'hist-géo que j'avais eu en 5e et 4e ....toutes les filles étaient amoureuses de lui...je l'aimais bien mais en tant que prof ....Je suis contente de le revoir...

Il sort de dîner au restaurant ....il a un poste à Paris... et vient d'acheter une résidence secondaire dans la rue parallèle au remblai ..Il est venu seul , finir des travaux , sa femme et ses enfants le rejoindront à la fin de la semaine ...La maison qu'il vient d'acheter est celle que louaient mes parents il y a pas mal d'années , avant qu'ils n'en achètent une ...Il me propose de la revoir ....Je suis toute émue malgré les transformations de grands pants de souvenirs ,avec ma mère , me reviennent ...La chambre où étaient mes parents ..le décor a complètement changé....Notre image se reflète dans le grand miroir d'une armoire....Il dit qu'il me trouve très jolie et que si ce n'était notre différence d'âge...!!!

Peu importe la différence , je me retouve dans ses bras , nos langues sont furieuses et ses mains me caressent partout et commencent à mes déshabiller ...J'ai le bas ventre qui me brûle , je n'ai jamais connu une telle exitation..Nue dans la lumière ...face au miroir ..il me complimente sur mon corps ,mes seins , mon cul.....ses mains et sa bouche les "torturent "

Il me bascule sur le lit , m'écarte les cuisses et commence à me dévorer la chatte ...jessaie de lui faire qqchose mais il me dit de me laisser faire , de prendre mon plaisir et que l'on verrait après. Je me laisse aller et savoure mon premier cuni . J'ai l'impression de lui fondre dans la bouche et quand il abandonne mon clito pour enfoncer sa langue , je ressens comme une décharge électrique suivie très vite d'une explosion qui m'arrache mon premier cri...Je l'arrête et tandis que je récupère il se déshabille , s'allonge à côté de moi...Je prend sa queue dans ma main , il me demande de venir sur lui , j'enfourne et immédiatement je ressens de nouveau une vibration extra qui parcourt tout mon corps jusqu'au bout des doigts.Il part assez vite , s'excuse disant qu'il était trop exité et remplace son membre par ses doigts qui m'emmène sans pb au "7e ciel " suivant l'expression consacrée....

Nous sommes calmés et allongés côte à côte nous conversons ....Je me sens parfaitement bien avec lui et ai envie de parler ...Je le rassure disant que je comprenais bien qu'il ne s'agissait que d'une aventure en passant et que je serai discrète .... je lui raconte ma découverte du sexe il y a peu...Je lui raconte tout et rien ....je suis super bien ...Il me parle de ses conceptions de la vie ..de l'amour libre , qu'ils pratiquent sa femme et lui...( de toute façon ,il ne va pas me dire le contraire )....

Visiblement il a retrouvé la forme . Sa main caresse ma fente , son doigt prend des petites provisions de sperme et en enduit mon petit trou ....Son intention est claire ...je lui fais part de mon approbation et lui avoue ma virginité de ce côté ....Il me dit que ce sera un très beau cadeau et qu'il va faire doucement ..

Je l'ai guidé et peu pour qu'il soit au bon endroit puis lui ai dit d'y aller ....J'ai senti ma pastille se distendre , m'apprêtais à lutter contre la douleur , mais rien de terrible .Je sentais sa progression mieux que devant ...Il m'a annoncé être au fond , m'a demandé si ça allait et a commencé son va et vient ....La sensation est plus vive que dans le vagin ...pas vraiment de douleur , pas de plaisir non plus mais un agrément curieux qui ne me fit pas regretter ce que tant de filles craignent.... Il me dit qu'il jouit un maximum et je le sens exploser en moi....

Un peu de repos , de conversation , il m'avoue que c'était son premier dépucelage et qu'il en a tiré un plaisir comme jamais ...Il est tard , nous passons dans la salle de bains pour faire notre toilette ...Le bidet est à côté du lavabo et tandis que je me lave , je le vois se nettoyer le membre , faire aller et venir le prépuce ...Je ne sais pourquoi cela m'a donné envie mais d'un coup je l'attire vers moi , saisis sa bite , le branle jusquà ce qu'il bande et le porte à ma bouche ....Tout ce que j'ai pu lire sur la façon de tailler une pipe je le lui fais ..il ronronne comme un chat et m'encourage ...je reçois la giclée dans la bouche ,ai un instant d'hésitation et avale sans difficulté ..Encore une étape redoutée des femmes de franchie...Pas vraiment de goût , pas si terrible à faire ...Je suis assez contente de moi , surtout quand il me complimente ....Je lui avoue que là encore c'était une première ....Il me remercie et en riant me dit que je suis douée et que je vais certainement faire une sacrée coquine et qu'il me conseille d'en profiter le plus possible ...

Il me dépose en voiture car de nouveau il pleut ...Je suis vraiment insatiable car une fois dans mon lit en revivant ma soirée je me donne du plaisir par deux fois !!!
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Bravo hanna45"
Envoyé par Erotica51 le 6 novembre 2008 à 11:33

Tu sais parfaitement raconter tes premiers émois et ta découverte des différents plaisirs.

Limite tes pointillés et ce sera "parfait !"

Bravo ! Je sélectionne ces deux textes et vais les mettre sur la rubrique " Histoires érotiques d'Amis" !

Continue d'écrire !!! Ton style est fluide et trés agreable...

Bisessss

Marie Ange
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Ma vie intime 1"
Envoyé par Hanna45 le 28 octobre 2008 à 16:51

Lycéenne en terminale j'ai 17 ans depuis juillet.. J'écris car j'ai besoin de faire le point sur ma vie ( déjà !!) , de réfléchir , de partager ce qui m'arrive avec quelqu'un ,puisque ma maman , qui était ma confidente est décédée il y a trois ans .

J'ai découvert , très jeune , sans bien comprendre ce que je faisais , le moyen de me faire plaisir ...A plat ventre dans mon lit , ma main entre les cuisses , je parvenais sans problème à me faire frissonner des pieds à la tête ...

J'ai peu à peu perfectionné mes caresses , découvert les zones les plus efficaces : mon petit bourgeon , mes lèvres , l'entrée de ma petite grotte.....

J'ai commencé à faire pénétrer mes doigts de plus en plus profond , et me suis retrouvée ,après une petite douleur , les doigts pleins de sang....J'ai appelé ma mère , qui n'a pas fait de drame ...Elle m'a expliqué que j'avais dû déchirer mon hymen et m'a expliqué la sexualité ...le plaisir ...et a mis à ma disposition plusieurs livres que j'ai dévoré ...

Ce plaisir que je me donnais prenais maintenant un sens ....Un mois plus tard j'avais mes premières règles....j'étais donc une femme !!!!

Les garçons ne m'intéressaient pas particulièrement , je les trouvais vulgaires ...Mon plaisir solitaire me comblait parfaitement ..

Les conversations avec ma maman étaient sans aucune gêne ni aucun tabou...Elle m'a appris qu'elle avait eu son premier rapport sexuel à 17 ans , âge qu'elle trouvait idéal pour ce grand passage (pas sage ? ).

Cette idée s'est ancrée en moi , et presque inconsciemment j'ai décidé que ma première fois aurait lieu à cet âge..

Quelques flirts pour faire comme les copines ... Dans ma tête , puisque je n'avais pas 17 ans , l'idée d'aller plus loin ne s'imposait pas . Juste une petite exception , un soir , mon flirt , que j'aimais bien ( sans plus ) à amené ma main sur la bosse qui gonflait son pantalon. J'ai ouvert la fermeture et fait surgir " la bête " ..pas de surprise particulière ...je savais ce que je trouverais et la façon de le satisfaire ...Il n'a pas été long à inonder ma main de sa liqueur chaude ...J'ai discrètement porté ma main à ma bouche pour voir quel goût cela avait ...rien de particulier , un peu fade ....Nous en sommes restés là , dérangés par le retour de ses copains ..

Je n'ai plus eu envie de continuer avec lui et l'ai laissé tomber .....

Juillet , vacances , plage , 17 ans , la libération psychologique ??? Je l'ai connu au tennis club , 20 ans ,grand , sportif ...j'ai tout de suite pensé que ce serait avec lui....Effectivement , il m'a dragué , à ma grande satisfaction .

Le lendemain soir , feu de camp sur la plage , les couples se forment , disparaissent dans les dunes ....Il me propose de faire la même chose ...j'accepte sans problème ....Première fois qu'un garçon voit mes seins ...les caresses les suce...je suis trempée ... Sa main entre dans mon slip et commence les gestes que j'ai tant de fois répété ....la mienne a fait le nécessaire , il vient sur moi , je le sens dans mon ventre , ça y est !!!! ma première fois !!!! ....Je n'ai pas eu mal , pas de plaisir non plus ....Je ne lui ai pas dit qu'il était le premier et il ne s'en est même pas rendu compte (je pense )..
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Bonjour hanna45"
Envoyé par Erotica51 le 6 novembre 2008 à 11:26

Je trouve très agreable ta façon d'ecrire. Tu as su trouver les mots justes pour te souvenir tes premiers frissons et de cette première fois. C'est parfaitement décrit comme si l'on assistait à tes premiers émois.

Ne commets l'erreur que j'ai commise à mes premiers ecrits, à savoir trop de pointillés. La regle veut qu'ils ne sont que 3 (...), pas plus.

C'est mon editeur qui m'en avait fait la remarque. J'ai du corriger tous mes textes ensuite; sourire...

Je vais lire maintenant ton second récit. Merci pour ta contribution.

Marie Ange
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Bonjour hanna45"
Envoyé par Erotica51 le 6 novembre 2008 à 11:26

Je trouve très agreable ta façon d'ecrire. Tu as su trouver les mots justes pour te souvenir tes premiers frissons et de cette première fois. C'est parfaitement décrit comme si l'on assistait à tes premiers émois.

Ne commets l'erreur que j'ai commise à mes premiers ecrits, à savoir trop de pointillés. La regle veut qu'ils ne sont que 3 (...), pas plus.

C'est mon editeur qui m'en avait fait la remarque. J'ai du corriger tous ems testes ensuite; sourire...

Je vais lire maintenant ton second récit. Merci pour ta contribution.

Marie Ange
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Voici mon histoire"
Envoyé par Finiel le 17 juillet 2008 à 18:14

Voici mon histoire, sans titre, ton imagination t'aidera à en trouver peutêtre un.

Ce matin, elle s'était réveillée d'excellente humeur, depuis son lit, elle voyait par la fenêtre le soleil qui brillait et qui annonçait une très belle journée d'automne, chaude mais pas trop.
Sortant de sa douche elle admira longuement son corps nu dans le miroir puis son regard se porta plus particulièrement sur son sexe. Hier soir elle l'avait soigneusement épilé et les lèvres roses de sa vulve apparaissaient maintenant dans toute leur nudité. Elle avait une petite moule, mais avec des lèvres très proéminentes qui la mettaient très en valeur.
"C’est réussi, il est beaucoup plus joli comme cela " se dit-elle en passant lentement un doigt sur la fente. Son corps réagit aussitôt, son autre main quitta alors sa poitrine et descendit également vers son sexe, caressant au passage son ventre plat, jouant avec son nombril. Elle s'attarda sur cette partie de son corps, admirant encore dans le miroir son mont de Vénus d’une parfaite cambrure.
Elle savait très bien pourquoi elle s'était épilée, et surtout elle savait pour qui. Elle pensa à lui et imagina l'effet que son sexe rasé lui ferait. En effet, quelques jours plus tôt, son amant lui avait dévoilé son adoration sans limite pour le sexe des femmes et la passion qu'il avait pour sa petite moule à elle quand elle était épilée.
Dans cette discussion de confession, il lui avait également avoué qu'il se masturbait régulièrement en pensant à elle. Cette dernière révélation ne l'avait pas étonnée, car elle l'avait déjà vu, par la porte entrouverte de son bureau, se donner du plaisir en solitaire.
Il faisait cela presque toujours de la même manière, assit à son bureau, le pantalon et le slip baissés sur les chevilles. D'une main il tenait son sexe, le caressant lentement mais vigoureusement tandis que avec l'autre, il faisait défiler des photos sur son ordinateur. Elle émit un soupir lorsque dans sa tête revint l'mage de cette queue toute raide avec ce gland tout rouge et bien gonflé.
L'observant par la porte restée entrouverte, elle avait bien sur reconnu les photos, ils les avaient faites ensemble quelque temps auparavant. C'étaient des photos d'elle, pour lesquelles, soumise, elle avait du écarter les jambes et exhiber son sexe dans toute les positions. Elle se souvenait de ces séances de pose où la gêne se mêlait au plaisir. Elle était timide, et ce n’était pas facile pour elle de lui exposer ainsi son intimité la plus secrète, mais d'un autre côté elle aimait lui faire plaisir et c'était agréable de savoir qu'il l'admirait et la désirait.
L’une des séance ses masturbations lui revint à l'esprit, elle avait remarqué que non seulement la porte de son bureau était ouverte mais que la porte de l'armoire à linge l’était également, de telle sorte que le miroir fixé sur l’armoire reflétait tout ce qui se passait dans le bureau. Elle avait tout de suite compris que ce n'était certainement pas un hasard et que c'est lui qui avait organisé cette mise en scène. Amusée et un peu excitée, elle avait décidé de jouer son jeu. Elle avait alors entrepris le nettoyage de la petite salle de bain, sachant que depuis là, elle pourrait l'observer se caresser…
Elle repensa au moment où le sperme avait jaillit. Le jet puissant de ce liquide blanc s'était répandu par saccade sur le sol. Elle avait trouvé cela très excitant et elle en était très émue, car s'il s'était caressé tout seul, c'était quand même un peu grâce à elle qu'il avait joui, en effet c'était une des photos en gros plan de sa petite vulve qui l'avait stimulé.
En fait, elle n'avait pas totalement raison, car si les images de son sexe parfait sur l'écran l'avaient beaucoup encouragé, c'est seulement lorsqu'il avait vu dans le miroir qu'elle le regardait, que sa jouissance était venue. Se sentir surpris par elle en train de se masturber avait déclenché chez lui un orgasme très violent et d'une très grande intensité.
Tous ses souvenirs provoquèrent soudainement chez elle une bouffée de chaleur entre les jambes et elle ressenti une très forte envie de se caresser. Ses mains remontèrent vers ses seins pour en caresser les tétons qui ne tardèrent pas à durcir. Elle aimait beaucoup se caresser les seins, agacer ses tétons. Inévitablement sa main gauche, elle s'était posée sur sa vulve pour la masser doucement, elle soupirait.
Son index titillait son petit bouton qui ne demandait que ça, puis enfin, elle glissa un doigt entre ses lèvres brûlantes. Les jambes écartées, elle continuait d'une main à se triturer les seins et de l'autre se masturbait comme une folle, introduisant deux puis trois doigts dans son sexe.
Se retournant elle se mit sur les genoux et continua à se donner du plaisir en agaçant son clitoris, elle ne contrôlait plus rien et enfin elle explosa dans un orgasme libérateur.
La journée commençait bien.
Quittant la salle de bain, elle choisi de mettre sa mini-jupe beige et un mini débardeur blanc qui laissait apercevoir le bas de son ventre. La jupe était très courte et au moment de mettre un slip, elle hésita, "et si je n'en mettais pas aujourd'hui"…. Elle se ravisa, et enfila un petit string rose transparent. Elle l'ajusta, celui-ci ne cachait en fait pas grand-chose, mais il moulait adorablement son sexe. Le coton du sous-vêtement s'était insinué dans la fente du sexe, il en épousait parfaitement la forme. Elle pouvait voir les contours flous de ses lèvres. " Je pense qu'il va aimer" dit-elle en abaissant sa jupe.
Elle prit son sac, attrapa une veste et quitta la maison. Elle travaillait en tant que femme de ménage depuis plusieurs années pour la même famille.
Lorsqu'elle arriva devant son lieu de travail, elle remarqua tout de suite que sa voiture était là. Cela signifiait qu'IL était là. Son cœur se mit à battre plus vite, peut être allait-il rester travailler toute la journée à la maison comme il le faisait parfois….
A peine entrée, elle entendit retentir un "Bonjour" qui venait du premier étage, il était à son bureau….
"Voulez-vous nous préparer deux cafés dit-il, j'arrive tout de suite".
Lorsqu'il était entré dans la cuisine, une chose l'avait tout de suite intriguée, il ne s'était pas habillé comme d’habitude, Il ne portait qu’un petit short et un t-shirt. Il lui expliqua qu'il pensait travailler à la maison et qu'il faisait trop chaud pour vraiment s'habiller."
Ils burent le café tranquillement, discutant de tout et de rien. Il lui demanda comment s'était passé le weekend, si elle en avait bien profité, ils parlèrent de différentes choses, mais en fait de rien en particulier…
C'est lorsqu'ils eurent fini le café, qu'il s'approcha d'elle. Il la prit par les épaules et lui dit, en lui tendant ses lèvres, "Bonjour quand même..."
Elle lui donna un petit bec rapide.
"Oh!" dit-il j'aimerai tant en avoir un vrai….". Elle aussi, en mourrait d'envie, mais elle adorait lui résister, se faire désirer. Elle fit mine de refuser, mais suite à ses demandes insistantes, elle fini par accepter.
Elle affectionnait particulièrement la manière dont il l'embrassait, sa langue chaude qui fouillait sa bouche profondément, tandis que ses mains caressaient son corps. Cela la faisait frémir. Il l'embrassait toujours longuement et si parfois elle avait de la peine à respirer, elle vivait ses moments avec extase.
Elle sentit une de ses mains partir sous sa jupe et ses doigts lui caresser les cuisses et remonter vers son ventre… Juste pour le provoquer, elle serra les jambes, empêchant la progression de sa main vers son sexe.
"Vous êtes chou d'avoir mis une jupe, vous êtes si jolie comme cela et très désirable aussi" . "
Vous avez mis un slip?" lui demanda-t-il, en espérant secrètement qu'elle lui réponde par la négative… Elle n'osa pas lui avouer son envie de ce matin et elle lui répondit "oui, mais celui que j’ai choisi est vraiment tout petit".
Reculant pour mieux l'admirer, il lui dit d'un air ferme mais emprunt d'une forte émotion: " Vraiment tout petit ? Montrez le moi, remontez votre jupe et montrez le moi".
Elle senti d'un seul coup une boule de chaleur l'embraser, tétanisée elle obéit sans dire un mot. Elle fit remonter sa jupe et un slip rose apparu. C'est vrai elle n'avait pas menti, le slip était minuscule. Couvrant à peine son intimité, il moulait adorablement son sexe, laissant deviner ses lèvres et le sillon qu'elles formaient …
A cette vue, il comprit tout de suite qu'elle avait tout épilé et que sous le string son sexe était complètement nu. Le spectacle était aussi érotique qu'impudique
" Enlevez votre slip" dit-il d'une voix à la fois ferme et douce, "Faites moi admirer ce sexe glabre".
Il était trop tard pour réfléchir, ses mains étaient à la hauteur de l'élastique et elle fit descendre son string jusqu'à terre et, afin d'être plus libre, elle enleva également sa jupe.
Sa vulve apparut dans toute sa splendeur. Emerveillé il se pencha un peu et constata à quel point sa chatte était déjà mouillée. Il passa ses doigts sur la fente : Elle se mit aussitôt à gémir. Aussi, ôta-t-il ses mains pour laisser place à sa bouche ; il s'agenouilla entre ses jambes nues, saisit ses cuisses pour les écarter largement et fourra sa tête ; il aimait sentir cette chaleur, cette odeur si spéciale; l'odeur de la femme, de l'excitation, dans ce qu'elle a de plus secret et de plus intime. il avança la langue et entreprit de lécher doucement le contour des lèvres. Le goût de sa vulve était délicieux.
Elle frémissait de tout son corps, écartant le plus largement possible les jambes pour lui faciliter l'accès.
Les petits coups de langue d'abord discrets se changèrent en grandes lapées bien appuyées ; il sentit alors que sa vulve s'ouvrait comme un bouton de fleur ; elle était offerte, prête à recevoir tous ses assauts ; il s'attaqua encore au clitoris ; celui-ci était tout dressé et venait à la rencontre de sa langue.
Dans une technique parfaitement maîtrisée, il redessina de sa langue le contour de ses lèvres, explorant le moindre recoin, ralentissant et s'attardant aux endroits les plus richement innervés. Doucement, il faisait aller et venir sa langue le long de la fente, titillant à chaque passage le clitoris Les vagues de plaisir devinrent plus rapprochées, plus intenses. Sentant son orgasme arriver, il introduisit un doigt, puis deux dans son vagin.
Il la sentit se cabrer puis s'immobiliser, il appliqua sa bouche autant qu'il put sur son sexe et il sentit alors sa chatte s'ouvrir tandis qu'elle criait de plaisir.
Elle resta tendue, les yeux fermés, les jambes écartées pendant de longues secondes avant de retrouver son souffle. C'était bon, elle avait joui intensément.
C’était à son tour maintenant de lui donner du plaisir, elle en frémit de joie.
Elle s’approcha de lui et d’un geste plein de douceur mais décidé, elle fit glisser son short : le sexe apparut, déjà tout gonflé de désir…
Elle se laissa glisser à genoux devant lui, son regard se riva sur cette queue turgescente, elle observait avec gourmandise l'imposante paire de testicules.
Elle lui agrippa les couilles. Elle les soupesa dans le creux de sa main et vit son sexe se raidir encore plus. Elle fit rouler chaque testicule doucement entre son pouce, son index et son majeur, puis les embrassa. Elle ouvrit grand la bouche et en goba un entièrement. Elle suçota le testicule comme s'il s'agissait d'une friandise. Elle fit la même chose avec l'autre puis donna de petits coups de langue sur le gland.
Brusquement elle engloutit le pénis entre ses lèvres roses et se mit à le sucer avec une férocité presque animale. De la salive s'écoulait de sa bouche tandis qu'elle dévorait ce sexe dans un grand bruit de succion.
Elle le suçait avec adresse. Elle léchait toute la longueur du sexe recouvert de salive. L'énorme queue durcit davantage peu à peu.
Elle savait qu'il allait jouir, que son sperme allait jaillir, elle aurait bien aimé le sentir éjaculer dans sa bouche, mais ça elle ne le pouvait pas. Ce n'est pas que ça la dégoutait vraiment, mais c'était comme cela, c'était physique. Elle avait essayé plusieurs fois mais elle n'y était jamais totalement arrivée.
Sentant le moment proche, elle sortit alors la queue de sa bouche et pris le gland entre ses doigts et elle commença à masser doucement la pointe, comme il lui avait appris. Avec son autre main elle entreprit de lui caresser les testicules… Il avait fermé les yeux pour mieux profiter de l'instant …
Elle eut un petit hoquet de surprise lorsque le sperme apparut, par longue saccade, deux, trois, quatre…ça n'arrêtait plus…Mais elle continuait son massage, elle voulait qu'il jouisse à fond, souhaitant qu'il se vide complètement, qu'il lui donne toute sa semence. Totalement absorbée par cette éjaculation, elle n’avait même pas remarqué que le premier jet avait complètement maculé sa joue. Elle était adorablement désirable avec ce sperme qui coulait maintenant vers la commissure de ses lèvres. L’obligeant à se relever, il l’embrassa fougueusement mêlant sa salive avec le sperme de sa joue. Elle remarqua immédiatement que le goût de son baiser était différent, mais ce goût acre ne lui déplu pas…
"Merci, c'était très bon" lui dit-il en réajustant son short. Vous m’avez donné beaucoup de plaisir, votre bouche et vos mains sont si agiles.
Elle voulut s’habiller, mais il attrapa son slip et lui dit: " non non, ne le remettez pas, je vous le rendrai ce soir, aujourd'hui je veux profiter de vous, et je veux pouvoir accéder à votre sexe à tout moment. Vous resterez donc comme cela toute la journée. Après tout nous n’avons conclu que les préliminaires…."
Cela la fit d'abord rigoler, "mais après tout pourquoi pas " se dit-elle, ce n'étais pas si désagréable de se sentir nue. Elle aimait le faire de temps en temps chez elle et là, comme c'était plus risqué, cela avait plus de piquant. D'accord dit-elle mais seulement jusqu'à midi. L'après-midi trop de monde pouvait rentrer sans prévenir….
La matinée se poursuivait
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Tres agreable, finiel"
Envoyé par Erotica51 le 23 juillet 2008 à 10:15

Cette delicieuse histoire de sexe epilé et de minuscule petite culotte.
J'aime beaucoup le style avec lequel tu l'as ecrite.

Je la selectionne donc pour la mettre sur la rubrique d'Histoires erotiques d'Amis avec une belle image -) adaptée à l'histoire...

Il me reste le titre à trouver

Merci pour ta participation


  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Hello marie !"
Envoyé par Raspou1968 le 18 juin 2008 à 15:15

Salut Marie,
Voilà, j'ai écrit un petit texte (sans prétention et sans aucune intention d'être publié ailleurs que sur des sites comme le tien) que j'aimerais voir sur ton site, que je trouve sympa.
Il est un peu long en fait - peut-être en plusieurs fois tu vois.
Il est très très érotique et raconte mon cocufiage volontaire et réitéré. Je ne sais pas si c'est intéressant pour toi mais voilà quoi...
Réponds moi.
Bises.
nicolas
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Bonjour nicolas"
Envoyé par Erotica51 le 23 juin 2008 à 23:49

Pas de soucis...depose le ici Nicolas.

Je referai une rapide lecture, le corrigerai si necessaire puis le mettrai sur la rubrique Histoires erotiques d'Amis.

Merci de ta participation Nicolas. Une fois lu, je t'ecrirai pour te donner mon avis.

Bisesss

Marie
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

""
Envoyé par Marcus le 7 mars 2008 à 21:47

Services compris…..


J’avais environ 19 ans quand il m’à été donné, en mécanicien passionné et serviable , de réparer la 125 d’une de mes copines de classe qui, bien sur, n’avait pas d’argent pour cela et qui ne souhaitait pas solliciter ses parents une fois de plus . Je passais un week-end complet à démonter une partie du moteur qui n’avait pas apprécié l’oublie du niveau d’huile de ma chère copine .
En bonne spectatrice elle m’assista tout au long de cet opération….. et sa compagnie me donnait du cœur à l’ouvrage . Elle était en effet pleine de charme, et son sourire charmant, agrémenté de deux petites fossettes séduisantes m’aurait fait démonter toute la moto si besoin …… comme quoi la bonne volonté est parfois motivé par le charme …. si, si !
Son Jeans moulant des fesses fermes et bien rondes n’avaient d’égales que sa poitrine généreuse pour son age, que je me plaisais à imaginer dépouillée de vêtements. Je sentais que son intuition de jeune fille ne lui laissait aucun doute sur mon goût pour sa personne ; ses réflexions amusées, au sujet de mon sacrifice de temps pour elle, me disaient qu’elle n’était pas dupe . De mon coté, je lui laissais entendre, avec galanterie et humour, que sa présence à elle seul me donnait du cœur à l’ouvrage ….. délicieux moments ou s’évapore le doute pour notre attirance mutuelle .
Sa façon de s’habiller et ses attitudes me laissaient penser qu’elle n’avait pas trop froid aux yeux….. et la suite me l’a largement confirmée .
Une fois le moteur en marche, nous sommes partis l’essayer, pour être sur du coup, et de retour , elle me proposa de boire un pot chez elle….. moment d’autant plus sympathique que ses parents étaient absents pour plusieurs jours …. ce qui nous mettait à l’aise pour ….discuter tranquillement . Ma timidité maladive envers les filles m’empêchait toujours de faire les premiers pas, et, de plus, nous nous connaissions depuis peu de temps…. la panne de la moto étant le motif premier de notre contact . Elle me couvrit de remerciement pour ce dépannage efficace…… moi, poli, et timide, je lui retournais que « c’était normal » et que de toute façon je n’avais pas de mérite de dépanner une charmante personne ….. ( jusque là , pas d’excès) .
- « Comment puis je te remercier ? » me lance t’elle …. sincère .
- « Avec rien, je t’assure ! c’était un plaisir ! » dis je , bêta .
- « Dis moi vraiment ce qui te ferait plaisir….. » appuie t’elle, avec son sourire ravageur .
Mes pensées à ce moment là étaient tellement fortes que j’échappais son regard en rougissant un brin…. je le sentais .
- « Tout ce que tu me demanderas…. je serai OK ! »
- « Méfie toi quand même !….. je risquerais de te choquer ! » me risquais je . Et, là-dessus, elle s’avance vers moi, me fait une bise sur le coin de la bouche…… et me susurre :
- « Va y ! lance toi, je ne te refuserai rien, …..si ça te fais plaisir …. à moi aussi ! » dit elle pleine de malice .
Violant ma timidité, je me lâche soudain :
- « Mon rêve…… c’est de te voire nue, et de te caresser tendrement » m’étranglais je . Un grand sourire complice illumina son visage face au mien qui devait être écarlate .
- « Vient ! Je vais nous faire couler un bain plein de mousse »
Un petit nuage me portait jusque dans sa maison ou elle me livra le fond de sa pensée :
- « Je ne veux pas de petit ami, mais entre copains….. on peut se lâcher un peu , non ? » . Sa liberté de pensée me sidérait ….. moi qui était en train de tomber amoureux ément ……. Elle me montra sa chambre de fille….. avec des supers nanas collées aux murs….. Serait elle lesbienne ?
elle disparu pour faire couler le fameux bain moussant et revint en peignoir….. toute nue en dessous. Ses seins qui tremblotaient au gré de sa démarche me faisaient un effet terrible . Au beau milieu de la chambre, elle ouvrit son peignoir….. le fit glisser sur ses épaules jusqu’au sol…. Et livra son corps superbe à mon regard tétanisé .
- « Chose promise….chose due ! », « déshabille toi et arrive ! » poursuivit elle .
Une fille superbe comme ça, avec ses cheveux noirs tombant sur ses épaules, et son visage de princesse…. toute nue, qui vous demande de la suivre dans son bain ……moi, ça me met en transe ! ; ma timidité était mise à rude épreuve .
Je me désape dans sa chambre en gardant un tee-shirt à la main pour garder une contenance, et me dirige dans la salle de bain ou elle est déjà installée dans l’eau . je m’accroupis prés de la baignoire et passe doucement ma main sur son bras….. remonte sur son épaule…. pour effleurer son sein . Je la sens un peu moins à l’aise que tout à l’heure…. elle sourie mollement .
- « Juste un massage de copains…. pas plus ?! »
- « Pas de problème…. tu ne crains rien …. je respecte . »
Et sur ces mots je prend place dans l’eau tiède à grand peine en passant mes jambes de chaque coté de son corps…… mon sex en début d’érection la passionne, et son pied vient le palper, ce qui finit de le faire grandir en plein .
- « wouaou ! belle bête ! » reprend elle d’un ton rieur .
- « Ta beauté l’intéresse, je pense ! » plaisantais- je à mon tour . « Viens ! sortons de l’eau ! il faut que je te masse tendrement…. N’oublie pas ! ».
Sur ces mots, je vois son visage qui devient plus sérieux….. signe qu’elle a le trac…. elle aussi . Nous sortons de l’eau et j’attrape une serviette pour masquer un peu ce sex tendu, dressé par le désir sensuel de sa beauté de femme . Mon regard s’attarde sur son entrejambes à peine poilu de fille soigneuse et délicate .
Elle trottine vers son lit, et s’allonge à plat ventre …. des gouttes perlent sur sa peau délicate …. Je les étales doucement en va et viens gourmand…. M’aventure sur ses fesses, provoquant un frisson . Ma main se fait plus hardie, palpant sans hésiter , serrant doucement dans mes doigts fébriles cette peau souple et lisse . Une main sur son épaule…. l’autre qui s’aventure , jusqu’au creux de ses cuisses…. Remonte en fouinant doucement pour trouver son intimité….chaude et encore humide du bain …. elle sursaute, mais apprécie , je le vois à ses reins qui se creusent . Imperceptiblement, elle écarte les jambes, permettant a ma main de palper la douceur de son « minou » poilu . Je remonte sur ses fesses, palpant l’une et l’autre sans presser la mesure . D’un doigt précautionneux je parcoure la brèche de ce cul magnifique en frôlant son anus…. petit cercle discret ; si bien que mademoiselle par mes caresses charmée, redresse son postérieur, m’offrant son abricot ….. fruit de femmes impudiques, que l’on aime croquer . Mes deux doigts s’enhardissent , fouillant entre la fente , découvrant la chaleur du sex détrempé . Un murmure de plaisir m’incite à continuer…. murmure qui s’amplifie , mademoiselle est comblée . Mon doigt imite son maître il commence a trembler, de fièvre amoureuse, il se met à fouiller . S’enfonce au plus profond en provoquant un cri ,…. de plaisir partagé , je ne peux plus m’arrêter . Le va et vient subtil de mon doigt enfiévré provoque la cambrure de ses reins, souples et racés …. M’offrant le beau spectacle de ses lèvres rosées . En ressortant un peu de son minou en feu, mon doigt trouve un bouton qui ravive les soupirs…. J’insiste à plaisir ….. elle crie carrément, se contracte en serrant, ses deux cuisses sur ma main .
Couchée sur le coté, elle me regarde gravement . Son plaisir m’à surpris j’en suis tout retourné . Posant un genoux sur le bord de son lit, je caresse son sein, lourd et bien galbé . Mon sex toujours dressé laisse suinter une perle de plaisir ….. sa main sans hésiter l’empoigne en serrant, et coulisse lentement ….. elle savoure le spectacle . Quelques aller et retour de plus et je creuse le plaisir ….. jouissant en jets puissants lui arrachant un cri de surprise et d’amusement ;
Quand je rouvre les yeux, je découvre son visage réjouit, maculé de semence …. Elle éclate de rire …… je l’accompagne de bon cœur .
Tout à ma fierté du plaisir procuré, j’ai pris de l’assurance et découvert la fille qui me faisait rêver , lui offrant la jouissance ……. Plus un moteur refait .

--------------------------------------------------------------------------------------

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Services ... compris"
Envoyé par Marcus le 7 mars 2008 à 21:44

Services compris…..


J’avais environ 19 ans quand il m’à été donné, en mécanicien passionné et serviable , de réparer la 125 d’une de mes copines de classe qui, bien sur, n’avait pas d’argent pour cela et qui ne souhaitait pas solliciter ses parents une fois de plus . Je passais un week-end complet à démonter une partie du moteur qui n’avait pas apprécié l’oublie du niveau d’huile de ma chère copine .
En bonne spectatrice elle m’assista tout au long de cet opération….. et sa compagnie me donnait du cœur à l’ouvrage . Elle était en effet pleine de charme, et son sourire charmant, agrémenté de deux petites fossettes séduisantes m’aurait fait démonter toute la moto si besoin …… comme quoi la bonne volonté est parfois motivé par le charme …. si, si !
- Son Jeans moulant des fesses fermes et bien rondes n’avaient d’égales que sa poitrine généreuse pour son age, que je me plaisais à imaginer dépouillée de vêtements. Je sentais que son intuition de jeune fille ne lui laissait aucun doute sur mon goût pour sa personne ; ses réflexions amusées, au sujet de mon sacrifice de t« Avec rien, je t’assure ! c’était un plaisir ! » dis je , bêta .
- « Dis moi vraiment ce qui te ferait plaisir….. » appuie t’elle, avec son sourire ravageur .
Mes pensées à ce moment là étaient tellement fortes que j’échappais son regard en rougissant un brin…. je le sentais .
- « Tout ce que tu me demanderas…. je serai OK ! »
- « Méfie toi quand même !….. je risquerais de te choquer ! » me risquais je . Et, là-dessus, elle s’avance vers moi, me fait une bise sur le coin de la bouche…… et me susurre :
- « Va y ! lance toi, je ne te refuserai rien, …..si ça te fais plaisir …. à moi aussi ! » dit elle pleine de malice .
Violant ma timidité, je me lâche soudain :
- « Mon rêve…… c’est de te voire nue, et de te caresser tendrement » m’étranglais je . Un grand sourire complice illumina son visage face au mien qui devait être écarlate .
- « Vient ! Je vais nous faire couler un bain plein de mousse »
Un petit nuage me portait jusque dans sa maison ou elle me livra le fond de sa pensée :
- « Je ne veux pas de petit ami, mais entre copains….. on peut se lâcher un peu , non ? » . Sa liberté de pensée me sidérait ….. moi qui était en train de tomber amoureux ément ……. Elle me montra sa chambre de fille….. avec des supers nanas collées aux murs….. Serait elle lesbienne ?
elle disparu pour faire couler le fameux bain moussant et revint en peignoir….. toute nue en dessous. Ses seins qui tremblotaient au gré de sa démarche me faisaient un effet terrible . Au beau milieu de la chambre, elle ouvrit son peignoir….. le fit glisser sur ses épaules jusqu’au sol…. Et livra son corps superbe à mon regard tétanisé .
- « Chose promise….chose due ! », « déshabille toi et arrive ! » poursuivit elle .
Une fille superbe comme ça, avec ses cheveux noirs tombant sur ses épaules, et son visage de princesse…. toute nue, qui vous demande de la suivre dans son bain ……moi, ça me met en transe ! ; ma timidité était mise à rude épreuve .
Je me désape dans sa chambre en gardant un tee-shirt à la main pour garder une contenance, et me dirige dans la salle de bain ou elle est déjà installée dans l’eau . je m’accroupis prés de la baignoire et passe doucement ma main sur son bras….. remonte sur son épaule…. pour effleurer son sein . Je la sens un peu moins à l’aise que tout à l’heure…. elle sourie mollement .
- « Juste un massage de copains…. pas plus ?! »
- « Pas de problème…. tu ne crains rien …. je respecte . »
Et sur ces mots je prend place dans l’eau tiède à grand peine en passant mes jambes de chaque coté de son corps…… mon sex en début d’érection la passionne, et son pied vient le palper, ce qui finit de le faire grandir en plein .
- « wouaou ! belle bête ! » reprend elle d’un ton rieur .
- « Ta beauté l’intéresse, je pense ! » plaisantais- je à mon tour . « Viens ! sortons de l’eau ! il faut que je te masse tendrement…. N’oublie pas ! ».
Sur ces mots, je vois son visage qui devient plus sérieux….. signe qu’elle a le trac…. elle aussi . Nous sortons de l’eau et j’attrape une serviette pour masquer un peu ce sex tendu, dressé par le désir sensuel de sa beauté de femme . Mon regard s’attarde sur son entrejambes à peine poilu de fille soigneuse et délicate .
Elle trottine vers son lit, et s’allonge à plat ventre …. des gouttes perlent sur sa peau délicate …. Je les étales doucement en va et viens gourmand…. M’aventure sur ses fesses, provoquant un frisson . Ma main se fait plus hardie, palpant sans hésiter , serrant doucement dans mes doigts fébriles cette peau souple et lisse . Une main sur son épaule…. l’autre qui s’aventure , jusqu’au creux de ses cuisses…. Remonte en fouinant doucement pour trouver son intimité….chaude et encore humide du bain …. elle sursaute, mais apprécie , je le vois à ses reins qui se creusent . Imperceptiblement, elle écarte les jambes, permettant a ma main de palper la douceur de son « minou » poilu . Je remonte sur ses fesses, palpant l’une et l’autre sans presser la mesure . D’un doigt précautionneux je parcoure la brèche de ce cul magnifique en frôlant son anus…. petit cercle discret ; si bien que mademoiselle par mes caresses charmée, redresse son postérieur, m’offrant son abricot ….. fruit de femmes impudiques, que l’on aime croquer . Mes deux doigts s’enhardissent , fouillant entre la fente , découvrant la chaleur du sex détrempé . Un murmure de plaisir m’incite à continuer…. murmure qui s’amplifie , mademoiselle est comblée . Mon doigt imite son maître il commence a trembler, de fièvre amoureuse, il se met à fouiller . S’enfonce au plus profond en provoquant un cri ,…. de plaisir partagé , je ne peux plus m’arrêter . Le va et vient subtil de mon doigt enfiévré provoque la cambrure de ses reins, souples et racés …. M’offrant le beau spectacle de ses lèvres rosées . En ressortant un peu de son minou en feu, mon doigt trouve un bouton qui ravive les soupirs…. J’insiste à plaisir ….. elle crie carrément, se contracte en serrant, ses deux cuisses sur ma main .
Couchée sur le coté, elle me regarde gravement . Son plaisir m’à surpris j’en suis tout retourné . Posant un genoux sur le bord de son lit, je caresse son sein, lourd et bien galbé . Mon sex toujours dressé laisse suinter une perle de plaisir ….. sa main sans hésiter l’empoigne en serrant, et coulisse lentement ….. elle savoure le spectacle . Quelques aller et retour de plus et je creuse le plaisir ….. jouissant en jets puissants lui arrachant un cri de surprise et d’amusement ;
Quand je rouvre les yeux, je découvre son visage réjouit, maculé de semence …. Elle éclate de rire …… je l’accompagne de bon cœur .
Tout à ma fierté du plaisir procuré, j’ai pris de l’assurance et découvert la fille qui me faisait rêver , lui offrant la jouissance ……. Plus un moteur refait .emps pour elle, me disaient qu’elle n’était pas dupe . De mon coté, je lui laissais entendre, avec galanterie et humour, que sa présence à elle seul me donnait du cœur à l’ouvrage ….. délicieux moments ou s’évapore le doute pour notre attirance mutuelle .
Sa façon de s’habiller et ses attitudes me laissaient penser qu’elle n’avait pas trop froid aux yeux….. et la suite me l’a largement confirmée .
Une fois le moteur en marche, nous sommes partis l’essayer, pour être sur du coup, et de retour , elle me proposa de boire un pot chez elle….. moment d’autant plus sympathique que ses parents étaient absents pour plusieurs jours …. ce qui nous mettait à l’aise pour ….discuter tranquillement . Ma timidité maladive envers les filles m’empêchait toujours de faire les premiers pas, et, de plus, nous nous connaissions depuis peu de temps…. la panne de la moto étant le motif premier de notre contact . Elle me couvrit de remerciement pour ce dépannage efficace…… moi, poli, et timide, je lui retournais que « c’était normal » et que de toute façon je n’avais pas de mérite de dépanner une charmante personne ….. ( jusque là , pas d’excès) .
- « Comment puis je te remercier ? » me lance t’elle …. sincère .


--------------------------------------------------------------------------------------

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Te voila mis, marcus"
Envoyé par Erotica51 le 30 avril 2008 à 10:16

sur la rubrique Histoires erotiques d'Amis du site !

Il me reste à te trouver une belle image coquine pour aller avec

Merci encore pour ta participation.


Marie
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Hummmmmmm marcus"
Envoyé par Erotica51 le 9 avril 2008 à 10:41

Voila une nouvelle histoire bien savoureuse, que je n'avais pas encore decouverte !!!

Il va me falloir te créer un petit personnage en moto !! Je m'y mets rapidement.

Encore

Merci pour tes textes que je trouve très croustillants !


  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Naturisme ...suite"
Envoyé par Marcus le 4 mars 2008 à 13:44

Naturisme sauvage…. Suite .


Le lendemain , le programme ne s’est pas déroulé comme prévu….. hélas ! C’est que notre copine …. qui était un peu libérée, vous l’avez compris…… ne voulait donc pas s’arrêter à des habitudes, ni à des routines de couples habituels…..même si le couple était très récent . Je l’ai donc vu disparaître avec mon ami….. pour un tour de canoë dont je connaissais la suite, que je vous laisse imaginer .
Mais un soir, nous sommes partis à trois couples….. pas vraiment définis, pour une courte promenade nocturne prés de l’eau par une chaleur d’été, sans un souffle d’air …. Ce qui ajoutait au charme du moment . Nous étions nus… comme d’habitude , et les corps bronzés de nos trois charmantes copines dans la pénombre étaient encore plus désirables qu’en plein jour …. l’ambiance était plus à la sensualité . Aucune jalousie ne pointait à l’horizon, nous étions tous libres comme l’air . Ce qui s’était passé ces derniers jours nous avait tous mis bien au courant des coutumes du lieu ….. pas de malaise .
Les chauve-souris virevoltaient très prés de nous faisant crier de surprises et de peurs nos copines toutes excitées . Arrivées prés de l’eau , Muriel, une belle blonde bien en chair mais sans plus, me surpris en m’enlaçant de ses bras se plaquant à moi par l’arrière …… - « Protége moi Marco ! j’ai peur de ces bêtes ! » .
- « Serres toi fort contre moi ! Je les surveille ! » ….. dis je en sentant ses seins au contacte de mon dos .
Les deux autres filles imitent Muriel et attrapent les deux autres garçons par derrière en criant, moitié par plaisir et moitié par excitation du moment . Je tourne mon regard vers la copine de la veille, Liliane, ( celle de la caverne) et je vois qu’elle attendais mon coup d’œil , me fixant à présent . Mais, demoiselle Muriel m’a agrippée et commence a caresser mon torse et mes abdos avec une insistance qui en dit long sur ses intentions…. Je marque mon approbation en caressant ses cuisses à portées de mes mains . Le souvenir de la caverne m’a un peu mis le feu ….. et j’aimerais bien voir Liliane dans mon champ de vision, ….. je me déplace mine de rien face au couple en question, m’offrant le spectacle des mains de ma sirène sur le corps de mon ami Hubert …… cela va être chaud…. je le sens ! . Les filles, soudainement complices se donnent le mot : « Laissez vous faire les hommes ! on s’occupe de tous ! » Affirment elles presque en coeur .
Nos regard de mecs se croisent….. sans dire un mot nous échangeons des impressions de plaisirs partagés…. Nous sommes maintenant faces à faces en triangle et le coté sombre de la nuit qui s’épaissie nous voile un peu les uns aux autres . Les mains de Muriel se font insistantes …. Deux doigts venant effleurer la pointe de mes tétons me provoquant des frissons d’aise …. Et je sens mon sex qui commence à réagir à tant de douceur ….il s’allonge doucement .
D’un mouvement lascif ses doigts viennent balayer mes poils pubiens en insistant juste à la base de ma verge maintenant redressée….. pendant que Liliane, que je surveille attentif, a déjà empoignée la bite bien raide de Hubert que je vois aux anges . Les lèvres chaudes de ma copine du soir parcourent mes épaules et mon cou….. son souffle me transmet son envie , et je me force de ne rien faire en lui laissant l’initiative . Le charme de l’échange des rôles est très excitant , ajoutant encore de l’érotisme à l’instant . Sa main volage palpe le contour de mes testicules en effleurements, puis serre doucement celles-ci détaillant l’une après l’autre ces organes sensibles . Mon regard se porte sur mes deux amis qui savourent les caresses ciblées de nos deux expertes, le va et vient très lent des mains féminines exacerbent l’envie de monter en plaisir .
Je glisse une main sur mes fesses trouvant l’entre jambe de Muriel qui instinctivement ouvre les cuisses facilitant ma recherche de chaires humides. Elle se frotte contre moi maintenant , accompagnant le mouvement de ma main, et d’un doigt je coulisse sur sa fente ouverte glissant au passage sur son clitoris offert .
Sa main parcoure toute ma verge….. faisant coulisser la peau, en décalottant à chaque fois ce gland hyper sensible . Les souffles et nos petits cris étouffés dans la nuit ajoutent une note superbe à l’ambiance torride . Muriel me glisse à l’oreille des trucs un peu hard …… elle est folle de sex . Mes jambes fléchissent un peu sous l’orgasme montant …. J’arrête mon souffle….. et souille le sable de quelques jets de sperme dans un plaisir sans nom . Me retournant, j’enfonce mon doigt au plus profond dans l’intimité de ma partenaire qui agite le bassin comme pour engloutir cette assaillant ….. un cri aigu déchire le calme de la nuit…..la jouissance de Muriel n’était pas discrète……, faisant rire les autres maintenant rassasiés . Nous commentons sans nous étendre le plaisir partagé dans ce cadre d’exception, et continuons au ralenti cette ballade nocturne .
Liliane vient prés de moi, et dans un geste qui me surprend, attrape mon sex détendu, plante son regard dans le mien, et me dit doucement : « Toi ! tu ne perd rien pour attendre !….. mon grand ! » . Des folles de sex….je vous dis ! ….. je pense rester une semaine de plus…… finalement ! .
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Naturisme sauvage"
Envoyé par Marcus le 23 fevrier 2008 à 22:46


Naturisme sauvage .

J’avais environ 20 ans et un corps assez mince et musclé ce qui m’enlevait mes complexe de me montrer nu…… mais quand même , devant une fille seule, passe encore…. Mais en public, je n’avais jamais pratiqué . Bref, un matin, un ami viens me trouver pour me proposer une idée de vacances à deux pas de chez nous….. le camp naturiste ou travail un autre ami depuis 15 jours….. gloups !
Sur le coup l’idée paraissait sympathique, mais je m’imaginais nu au milieu de la foule… et des jolie femmes….. Comment vais-je réagir ? ….. je n’ai pas envie de bander en plein milieu des autres ! « Bon ! d’accord ! je te suis ! »….. j’ai toujours eu le goût des aventures …. On verra bien .
Nous nous chargeons du minimum vital pour une semaine de camping, et avec tout cela sur le dos, nous prenons le sentier qui descend vers le camp…. 20 mn de marche escarpée . Un panneau nous arrête : « Passé cette limite, les vêtements sont interdits pour le respect des naturistes »….. Bon, il va falloir passer à l’action . Nous nous déshabillons sous la lourde chaleur d’août…. Cela fait du bien….. et le maillot de bain tombe également, avec un rire un brin nerveux….. cela fait un drôle d’effet d’être nu comme un ver en pleine forêt !
Le camp approche, nous entendons des rires et des bruits d’eau… et nous avançons sans hésiter au milieu des gens bronzés intégralement…. et nous, nous avons les fesses blanches ; je crois que c’est ce qui m’à le plus complexé au début .
Nous nous inscrivons dans une petite cabane en planche auprès de la fille de réception nue et pas mal du tout : « c’est la première fois que vous venez ? » …. Comment a t’elle devinée ?!
L’installation du campement nous permet de nous habituer à la situation, et, la première demi heure passée, étrangement, nous n’éprouvons plus de gêne , mais plutôt une sensation agréable de pleine nature . Jeunes, vieux, canons, vieilles peaux, tout le monde cohabite dans une harmonie parfaite …. J’en suis surpris .
Notre ami nous rejoint après avoir fini son job d’organisateur, et je trouve cela rigolo de le voir nu comme ça, d’un seul coup . Il nous présente sa copine…… une beauté parfaite, avec des seins de magazines de mode, un petit triangle de poils taillé au millimètre et un visage d’ange souriant et coquin …. Je lui fait la bise en évitant de trop la coller . Tout le monde pense la même chose : « Nous sommes au paradis ! » Mais bizarrement , le coté sexuel reste de coté , nous évitant de nous retrouver dans une situation très gênante en public . Je surveille mon pénis discrètement de temps en temps, histoire de voir si il n’a pas tendance à prendre des libertés…… pas de problème…. ma tête est sage, le reste suit ! Mais vous allez voir que plus loin, cela se complique un peu .
Nous nous baignons tous dans l’eau transparente et fraîche parmis les autres, et soudain, la copine de notre ami m’interpelle : « un petit tour de canoë….. tu m’accompagnes ? » . Moi , avec grand plaisir d’être en compagnie d’un top modèle, je me précipite et m’assoie déjà en place arrière de celui-ci , m’offrant une vue imprenable sur la taille fine, les épaules graciles, et les fesses sculturales de ma rameuse de charme . Et au bout de quelques centaines de mètres, à force de mâter celle-ci , je sens soudain mon sex qui se redresse…. Ho ! ho ! Je l’interpelle pour lui proposer une baignade en prétextant la chaleur…. Elle se retourne un peu… et je vois son regard hilare se promener alternativement de mon sex à mon visage gêné . - « Ok pour un bain ! » me lance t’elle pleine d’assurance…. Nous nous jetons à l’eau et je la vois nager vers moi tout sourire en me disant : « C’est bien d’être une fille…. nous, on à pas de problème d’érection ! » , « C’est de ta faute, tu es taillée comme une sirène ! » lui dis je .
Et sur ces mots, elle m’entoure de ses bras et se colle contre moi, ses seins contre mon torse….. mes deux mains se posent sur ses hanches fermes….. je n’en peux plus !!! - « Tu va me faire disjoncter , si tu continu ! » murmurais je discrètement !
- « Disjoncte ?! » répartit elle dans une moue coquine ;
Je me colle carrément contre elle, mon sex bandé venant effleurer sa toison secrète….. sa peau sent le soleil et l’eau propre, et ma bouche se promène sur son cou de fille . Elle prend plaisir à venir en contact sur mon pénis en érection en s’écartant brièvement . Ses yeux mi clos et rêveurs m’en disent long sur le plaisir subtil qu’elle prend à l’instant ; elle me murmure à l’oreille : « Si tu veux, je connais une grotte à deux pas d’ici, nous serons plus tranquille ?!! »
Comment voulez vous refuser une pareille avance ? J’en ai bégayé sur le coup en m’empressant de lui répondre : « Il faut que je sois présentable pour sortir de l’eau !» « nageons un peu ! » . Je me suis efforcé, pendant quelques minutes de ne penser à rien en nageant à ses coté, et mon sex s’est calmé également….ouf !
En remorquant le canoë dans les arbres j’avais l’impression de vivre un rêve surréaliste , mais je trouvais la force de lui dire en pensant à son ami qui est le mien par la même occasion : – « Et Hubert ! il ne va pas s’inquiéter ? »
- « Ne t’inquiète pas ! nous sommes très libre, il est au courant ! ».
Ma culpabilité envolée, je la suis comme un fou sur un petit sentier menant à la falaise proche, et un petit promontoire nous donne accès à l’entrée d’une caverne au passage étroit, mais au volume impressionnant .
Nos yeux ne voient que le noir, en contraste avec le plein soleil, je la plaque contre moi, son dos sur mon torse, et palpe son ventre plat et ferme . Nous attendons un peu en silence…. L’instant est torride . Soudain, nous percevons un souffle à quelques mètres…. nous ne sommes pas seul . Je tressaillis….
- « L’endroit est fréquenté par les naturistes qui cherchent un peu de tranquillité » me murmure t’elle . Et en effet, mes yeux perçoivent maintenant les silhouettes d’un couple : une femme en appuie sur ses mains penchée en avant, et un homme collé à elle ses deux mains sur ses épaules…..l’endroit est chaud !
Se retournant soudain, ma sirène me roule une pelle profonde et enflammée qui me laisse présager de la suite torride des événements….. mes mains gourmandes palpent son corps parfait et découvrent son entre cuisses humide et légèrement poilu ….. je caresse de mes doigts cette toison magique encore mouillée…. Elle se hisse sur la pointe des pieds en écartant légèrement les cuisses…..l’air de dire : « pénètre moi, je te veux !!! »
Je ne voudrais pas que ce moment passe trop vite, et , bon stratège, j’évite de brûler les étapes….. les femmes ont plus d’endurance que nous aux jeux de l’amour . Mon corps glisse contre elle, j’attrape ses hanches à deux mains, et m’assoie entre ses jambes entrouvertes….. ma bouche cherche la fente humide et je l’embrasse à pleine lèvres…. les siennes contre les miennes….., ma langue fouillant ses chaires intimes à la recherche de son clitoris déclencheur de plaisir .
Un cri brise la tranquillité de l’endroit…. ma langue à trouvée le bouton du plaisir que je fais rouler entre mes lèvres dans une aspiration goulue….. je lui offre un baiser profond, de bouche à sex, fouillant au plus profond d’elle même .
Des râles de plaisirs rythme nos ébats, et sa voie de femme ajoute à mon excitation . Le couple d’à coté ne se retiens plus et nous percevons maintenant le souffle de l’homme en besogne . Mes mains crispées palpent ses fesses contractées par saccades et je laisse un doigt s’aventurer vers son anus durci .
Elle me prend la main : -« viens !!! » me dit elle fiévreuse . Je m’adosse au rocher…. Elle m’attrape les épaules, et se hisse jambe ouverte cherchant mon sex bandé . D’une main je guide celui-ci , qu’elle absorbe d’un coup ; Ses mouvements de reins semblent m’aspirer en elle ….. et ses cris ne sont maintenant plus retenus, emplissant la caverne ….. elle monte dans les aigus accélère son souffle…. et se révulse, me faisant presque peur…. elle à joui . Moi qui avais peur d’aller trop vite…..je me sens doublement satisfait . A la force des bras je la soulève car ses forces lui manques et commence à me caresser lentement …mon envie est toujours là ! Le couple d’à coté s’est approché de nous excité sans doute par les cris de plaisir , et ils sont silencieux à trois mètres de nous dans la pénombre….ils regardent .
L’ambiance de la scène m’excite encore plus, et je prend mon temps pour que le plaisir n’aboutisse pas tout de suite …. Ma main coulisse le long de ma verge, je me masturbe tranquillement . La copine m’attrape le poignet pour s’approprier ce sex érigé …. Et à petit coup de langue, le fait osciller en rythme sous le regard de nos curieux . Là, je n’en peu plus ! - « fais moi jouir ! » suppliais je ….. Ses lèvres sont venu entourer mon gland impatient de tant de retenu tandis que sa main empoignait ma verge en mouvements de va et viens rapides…. Le plaisir est monté d’un coup, maculant son visage et ses seins …. Sa main ralentie , tandis que ma verge dégonflait un peu….. elle me repris en bouche , gloutonne, enlevant les dernières traces de plaisir répandu . Moi, je sursautais convulsivement….encore étourdis par la folle envolée . Elle suce ce sex mou en l’aspirant entier…. Sensation savoureuse….presque douloureuse après l’amour .
- « Si tu veux remettre çà, il faut attendre une heure ou deux ! » lui dis je amusé .
- « Demain à la même heure…..promis ? » dit elle de sa moue délicieuse .

Suite au prochain…..tour de canoë ?!
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

Autres pages de réponses : [ 1 2 3 4 5 ]