Mon
pseudo
Les forums Liste des discussions Site
Erotica51
Recherche
 
Message d'origine de la discussion :
"Samedi, une femme m'a souillé"
Envoyé par Sergi0101 le 20 novembre 2013 à 03:08 - 1037éme visualisation





* * * * *

Elle a surgi et m'a sarqué dans un état d'excavation, défigurée avec ses cheveux gras, je ne comprenais pas quand elle me toxait à plat ventre..... J'ai descendu la rue, elle m'a écralé en hurlant jusque chez moi, folle hors d'elle et forçant ma porte, elle acorla la porte de ma chambre et s'enferma.....J'ai appelé la police qui a défoncé la porte de ma chambre, on vit tous la femme en train de vomir sur mon oreiller et sur mon chat..... J'ai crié et encargassé cette femme immonde qui s'est remise à hurler contre mon chat léchant le vomi de cette folle.....En définitive, les pompiers l'ont ramenée vers un hôpital psychiatrique d'où elle s'était échappée

* * * * *

Sergi
  
Répondre
Liste des réponses :
Incroyable ! sergi, Erotica51, le 21 novembre à 07:17
Je te rassure, Sergi0101, le 22 janvier à 15:55
La folie, Anyska, le 28 mars à 00:20
Trop de jeunes pêtent les plombs...serge, Erotica51, le 1 fevrier à 08:17
 
Contenu des réponses :
"Incroyable ! sergi"
Envoyé par Erotica51 le 21 novembre 2013 à 07:17

Quel est ce patois utilisé ?

Derrière ton écrit, tu sembles avoir du subir la folie furieuse d'une cinglée...

Pour avoir pris moi-même en photo, un fou en train d'escalader le grillage qui entourait l'enclos d'un hôpital psychiatrique, pour se sauver, je sais combien aujourd'hui il est facile de s'en échapper.

C'est la raison pour laquelle ceux ci ne portent que des pyjamas de couleurs jaunes ou oranges, pour mieux les retrouver...

Tu l'as échappé belle Sergi !!!

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Je te rassure"
Envoyé par Sergi0101 le 22 janvier 2014 à 15:55






* * * * *

Ce récit est une fiction

Comment écrire l'affrontement avec la folie ? Passe-t-il par l'invention de mot ? Les mots existants peuvent-ils transmettre ce que la folie impose d'incohérences dans le dit et le faire ?

Un comportement relevant de la folie m'a marqué : vers 19ans j'étais mono de vacances engagé pour 1 mois avec un IMP qui se déplaçait dans un camp de vacances en Lozère, direction, éducateurs, infirmier, patients enfants, ados et jeunes adultes

Ils avaient recruté 3 monos extérieurs

Moi, c'était la première fois que j'étais confronté à la "folie" avec un groupe de 5 jeunes dont Pierre, 16 ans

Un grand gars expansif, rieur, toujours dans la provocation, d'une minute à l'autre passant de la gentillesse à la violence, état qui me déconcertait

Pierre s'était pris d'affection pour une hérissonne et ses petits dont il prenait soin, les câlinant fréquemment, leur parlant affectueusement alors qu'il était dans la confrontation récurrente avec moi

Puis un jour j'avais préparé un feu de camp pour une veillée avec tous, le soir venu, je l'allumai et tous en cercle étaient subjugués par les flammes et le crépitement du bois, quand soudain Pierre alla chercher les 3 petits hérissons et en riant, les jeta dans le feu vif

Je ne pus avec d'autres monos retirer les hérissons ensevelis au cœur du feu

Pierre riait et sautait tout excité, les jeunes autour criaient, pleuraient ou étaient pétrifiés, reclus sur eux-mêmes

Il fallut interrompre la veillée, calmer les jeunes choqués, le directeur choisit que nous prenions les enfants par groupe de 10 pour une ballade dans la nuit afin que les enfants parlent, échangent entre eux et avec les monos / éducateurs pour qu'un transfert de parole puisse commencer à les libérer des angoisses créées par cet événement dramatique

Quant à Pierre, il resta avec un éducateur et le directeur pour engager une discussion sur son agissement

Voilà, la folie, ce grand dérèglement intérieur produit des raisonnements, déraisons et actes "incompréhensibles", et la fiction est matière à envahir ce domaine étrange qui intrigue

Bonjour monsieur Hitchcock.......

Ouf ! c'est fou !

* * * * *




Serge
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"La folie"
Envoyé par Anyska le 28 mars 2014 à 00:20

Nous dérange, et nous fait peur ?
Pour des raisons qui sont enfouies en chacun de nous.
Elle peut nous envahir, prendre nos pensées, un matin, un jour, un soir !
Une grande souffrance, des douleurs, un mal de vivre, un manque, la solitude, la perte d'un être cher.
Et tout bascule.
Plus jeune j'ai travaillé avec des jeunes "inadaptés" le mot qui remplaçait l'autre.
Ce ne fut pas toujours facile, mais la douceur a souvent pris le dessus sur la violence, je veux dire la douceur des femmes, surtout.
Je ne sais si je suis bien claire, il est tard, et je vais finir par écrire dans tous les sens.
Bonne nuit.

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Trop de jeunes pêtent les plombs...serge"
Envoyé par Erotica51 le 1 fevrier 2014 à 08:17

Pourquoi ?

- cela a t il un lieu avec leurs relations familiales ? Divorce des parents? Violence subie en etant gosse ? Drogues ? alcool ? etc..

Une chose est sure...ce jeune avait dès le départ, un sérieux problèmes à ne pas négliger de surveiller.

Il y a de fortes chances pour que plus tard, il refasse parler de lui...

La violence contre plus faible que soi est souvent un signe de colère et de révolte contre quelqu'un...

  
Répondre

Réponses - Liste - Message