Mon
pseudo
Les forums Liste des discussions Site
Erotica51
Recherche
 
Message d'origine de la discussion :
"Sur ce site il y a"
Envoyé par Sergi0101 le 16 juin 2012 à 13:10 - 1463éme visualisation




- - - - - - - - -

Marie, philco, sapho, anne........et

C'est tout ?

C'EST TOUT ?

Je croyais qu'on était 7 milliards ?

Je ne dis pas que les 7 milliards doivent écrire ici parce que bouboum la queue leuleu, mais enfin on peut se sentir un peu isolé du monde............

Serions-nous des survivants, sousvivants, bons vivants, avivants tout à fait isolés, errants, touchants mais franchement vraiment tout tout seul.........

Suis arrivé là avec une amie qui me dit il y a qlq mois vas là-bas y'a des poètes, de la poésie avec l'amour en coin, en nappe, en langue...........

Bon, bon, je suce un bonbon, et vous ?

- - - - - - - - -







serge

Vous en dites quoi de ce petit tout ça ?
  
Répondre

Autres pages de réponses : [ 1 2 ]

Liste des réponses :
Bravo à vous deux, Princessblonde, le 13 octobre à 13:49
Merci princessblonde, Erotica51, le 13 octobre à 19:38
Oui, oui, Sergi0101, le 14 octobre à 04:20
Merci à vous deux aussi, Erotica51, le 15 octobre à 09:38
Ce que j'en dis serge, Erotica51, le 18 juin à 17:25
Des berlingots, Sergi0101, le 22 juin à 20:54
Tu dis vrai...serge, Erotica51, le 28 juin à 18:49
Tu sais, Sergi0101, le 12 juillet à 00:00
Je ne sais si ce monde serge, Erotica51, le 12 juillet à 12:02
Oh la ! chère amie, Sergi0101, le 13 juillet à 03:23
Oh ! vous oseriez !!!, Erotica51, le 13 juillet à 10:06
On m'a, Sergi0101, le 17 juillet à 01:04
Fessée :, Erotica51, le 17 juillet à 12:10
Oui marie, Sergi0101, le 4 aout à 12:29
Le plaisir d'une fessée :, Erotica51, le 26 septembre à 09:37
Une tige de blé, Sergi0101, le 30 septembre à 15:40
Emoustillée,, Erotica51, le 1 octobre à 08:14
Elle était là, Sergi0101, le 4 octobre à 04:47
Ds gémissements lui échappaient..., Erotica51, le 4 octobre à 06:42
La complainte, Sergi0101, le 6 octobre à 05:06
Fusionnelle ..., Erotica51, le 9 octobre à 10:46
Elle lui offrait, Sergi0101, le 11 octobre à 02:40
Il s'etait endormi ..., Erotica51, le 11 octobre à 12:47
 
Contenu des réponses :
"Bravo à vous deux"
Envoyé par Princessblonde le 13 octobre 2012 à 13:49

Bonjour mes amis

Je vous ai senti si inspiré que je n'ai point osé vous déranger.

Juste ce petit mot pour vous écrire que les deux font la paire.

Quels talents aussi bien à l'un qu'à l'autre.



et bon week end à tous

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Merci princessblonde"
Envoyé par Erotica51 le 13 octobre 2012 à 19:38

Voila bien longtemps que quelqu'un n'avait su m'inspirer.

C'etait notre premier essai.

La plume de Serge est d'une impidité fluide qu'il suffit de suivre tant il a reussi à me pousser un peu hors de chemins habituels...

Merci à toi de l'avoir guidé ici !!



  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Oui, oui"
Envoyé par Sergi0101 le 14 octobre 2012 à 04:20






- - - - - - - - -

Je vous adore

Princessblonde qui m'a pris par la main pour entrer sur Erotica51 comme on entre en confesse moi athée éthéré terre à terre révolutionnaire

A la rencontre de Marie-Chantal, princesse délicate culturelle blonde politique motarde amoureuse dans la fulgurance de ses territoires érotiques

Je t'adore Marie

A l'amour convoqué sous la voûte d'un chêne solaire, une plume dans la bouche où tu écris avec moi une histoire d'amour

Je suis l'homme perdu dans la nuit américaine, qui te cherche toujours à la poursuite d'un rêve et d'une révolution

Rêver est révolutionnaire disait Lénine

- - - - - - - - -









serge

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Merci à vous deux aussi"
Envoyé par Erotica51 le 15 octobre 2012 à 09:38

Merci à Princessblonde qui connait ma passion d'écrire depuis de longues années et se désolait de me voir sombrer peu à peu dans une forme d'ennui...

Merci à Toi, Serge, de m'avoir insufflé à nouveau cette envie d'écrire, de rêver, de rendre vie à mon esprit qui s'était endormi...

Tu as su réveiller ce chêne solaire grace à des milliers d'étoiles et de mots, éclairant un chemin que je croyais devenu définitivement endormi, poussant mes pas hésitants vers toi, réveillant ma plume engourdie...

Rêver est une révolution disait Lénine, c'est vrai.
Rêver est une façon de survivre à la Vie, te dit "Marie-Ange"...

Sourire...




  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Ce que j'en dis serge"
Envoyé par Erotica51 le 18 juin 2012 à 17:25

C'est que beaucoup de gens viennent lire, prendre les informations utiles et n'ont meme pas le courage de laisser un simple petit mot ici ne serait ce que pour dire bonjour ou merci!


Sur une centaine de gens inscrits, seuls participent vraiment Sapho, Tony, Didi, Bb83, toi et moi...

Alors comme toi, je suce aussi mes bonbons : la Vosgienne à la sève de pin et toi tu degustes quoi ?

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Des berlingots"
Envoyé par Sergi0101 le 22 juin 2012 à 20:54





- - - - - - - - -

De la famille Leclerc à Niort, faits devant toi avec une drôle de machine qui roule et déroule un long ruban de pâte sucrée

Oui, un monde étrange, le nôtre, avec une errance virtuelle cumulée à celle réelle où l'on s'ignore, où l'on a peur ou pas envie de l'autre

Je dirais un monde à l'américaine où les gosses s'enferment sur leur console puis adultes continuent, au grand désespoir de leur copines ou femmes

Tu le sais, politiquement je suis Front de Gauche, pas pour casser la baraque mais bien pour nous débarrasser de ce capitalisme fou, qui perfuse en chacun de nous individualisme, égoîsme et égocentrisme hypertrophiés

Alors amour, amitié dans cette déconstruction sociale en prennent un rude coup........

- - - - - - - - -





serge
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Tu dis vrai...serge"
Envoyé par Erotica51 le 28 juin 2012 à 18:49

Mais à quoi sert alors toute cette technologie qui devait rapprocher les gens meme les plus timides ?

Je vois des garçons envoyer à longueur de journée envoyer des tonnes de SMS à la fille dont ils sont amoureux mais quend ils sont près d'elle, silence complet et l'apparence d'une totale indifference !

Le virtuel est quelque chose d'nquietant dont peu prennent encore conscience. On tombe tres vite accro à cette machine sans ame, ou on lui fait dire ce que l'on veut et ou l'on s'abstient de repondre quand on derange.

Si c'est cela le 21 siècle, ça promet de rudes desillusions aussi bien aux hommes qu'aux femmes !

Dis, je ne connais pas ce genre de berlingot,de pate sucrée mais cela a l'air rudement bon !



  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Tu sais"
Envoyé par Sergi0101 le 12 juillet 2012 à 00:00





- - - - - - - - -

Qu'en tout nous n'en sommes qu'au lendemain de la préhistoire que déjà la cybernétique nous ouvre d'incroyables innovations

La dématérialisation refonde notre réalité où tout semble ne plus avoir de réalité concrète et palpable

Nos corps deviennent comme transparents à nous mêmes comme aux autres

Echanges virtuels ? Amitiés virtuelles ? Amours virtuelles ? Guerres virtuelles ? Gouvernements virtuels ? Argent virtuel ? Livres virtuels ?

La peur ne doit pas s'emparer de nous, mais le vertige peut nous émouvoir, c'est sûr !

Cependant nous avons devant nous 4 milliards d'années à vivre et déjà il nous est impossible d'imaginer ce que sera la vie dans un petit siècle.........

Vertigineux !

- - - - - - - - -







serge
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Je ne sais si ce monde serge"
Envoyé par Erotica51 le 12 juillet 2012 à 12:02

qui se prepare sera aussi épanouissant que celui de nos parents ou grands parents. Le virtuel n'est que du vent finalement.

Il nous reste 4 milliards ? Humm vite un dernier regard dans mon miroir pour voirà quoi je ressemble encore...Après je crois qu'il sera trop tard...

Poussière anonyme, collée à une étoile, je continuerai mon voyage dans l'espace sidéral.

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Oh la ! chère amie"
Envoyé par Sergi0101 le 13 juillet 2012 à 03:23





- - - - - - - - -

Zen, retour au Lotus !

La vie épanouissante des époques derrière nous ne relevait assurément pas d'un partage équitable entre tous

Si vous tombiez dans une nostalgie sirupeuse, je vous en ferais aussi boire la lie pour que vous vomissiez cette faiblesse de vue

Non, non ! ne me jouez pas l'air de " Ah que c'était mieux hier ! " sinon, vous n'échapperiez pas à ma fessée !

...........sans impertinence, avec douceur, en toute amitié !

- - - - - - - - -
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Oh ! vous oseriez !!!"
Envoyé par Erotica51 le 13 juillet 2012 à 10:06

me....fesser ?!

La dernière remonte à mes 14ans !

C'etait comme avoir pris un mechant coup de soleil sur les fesses ! ::

Auriez-vous la main taquineuse ????


  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"On m'a"
Envoyé par Sergi0101 le 17 juillet 2012 à 01:04





- - - - - - - - - -

On m'a toujours dit que les fesses servaient à deux choses : s'asseoir dessus et recevoir des fessées

La première hypothèse est un acte absolument personnel, la deuxième un partage résolument convenu

Un peu comme le désir attrapé par la queue et tout ce s'en suit, ou tout ce que sang sue.......

Au long cours, un beau geste d'amour en définitive, trouvez-vous ?

- - - - - - - - -







serge

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Fessée :"
Envoyé par Erotica51 le 17 juillet 2012 à 12:10

La fessée peut aussi etre un geste érotique.
Frapper du bout des doigts, d'un geste leger;
Puis peu à peu, voir la fesse rougir comme une jeune mariée;
Sentir ensuite un feu brulant se répandre
Se tortiller, tenter en vain de s'échapper,
Sous la main vengeresse ou caressante...

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Oui marie"
Envoyé par Sergi0101 le 4 aout 2012 à 12:29






- - - - - - - - -

Il m'a fallu attendre dans ma vie de découvrir les courbes de velours des jumelles avec les trésors qu'elles dissimulent

Tendres arrondies attendrissantes attendries d'un ongle qui les effleure

Les fesses enveloppent le mystère effrayant des Atrides comme la vallée fertile du Panshir, imagine avant d'y voyager

On peut dans la douceur de l'été y dormir puis s'inviter tel que tu l'écris à de langoureux plaisirs

Oh !............

- - - - - - - - -







serge
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Le plaisir d'une fessée :"
Envoyé par Erotica51 le 26 septembre 2012 à 09:37

Allongée dans l'herbe, elle s'amusait à lui chatouiller le nez pendant qu'il sommeillait. Le brin d'herbe voletait, l'effleurait, taquinait son nez, en longeait les ailes, faisait frémir son visage, pendant que quelques grimaces désopilantes le traversaient...

Elle se retenait de rire, de plus en plus amusée. Autour d'eux, les insectes volaient, attendant de voir ce qui allait se passer.

Il fronça les sourcils, entrouvrit un oeil puis les deux et son regard se posa sur sa main taquine puis sur elle. Elle resta soudain la main en l'air, pétrifiée, un peu inquiète. Elle connaissait ce regard qui la faisait vibrer des pieds à la tête quand il la traversait.

Calmement, il se redressa sur son séant, un léger sourire au coin des lèvres puis se tendit vers elle, l'attrapant à l'improviste, la faisant basculer soudain sur lui. Elle cria de surprise, malgré elle, le nez dans l'herbe...


amusée

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Une tige de blé"
Envoyé par Sergi0101 le 30 septembre 2012 à 15:40






- - - - - - - - -

dévalait la courbe de ses fesses qu'elle offrait à sa main, elle le laissait faire, regarder et empoigner ses fesses qu'il écartait audacieux pour la chatouiller avec le brin de blé

Elle tremblait et se soulevait au passage de cette tige fine lissant sa vulve chaude et qui s'entortillait autour de son petit anus terminus entre ses fesses

Tous ses jeux enroulés de tendresse ondulaient dans la douceur de l'ombre sous ce chêne d'amour où elle s'abandonnait au plaisir d'une lente vibration.....

- - - - - - - - -









serge

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Emoustillée,"
Envoyé par Erotica51 le 1 octobre 2012 à 08:14

Elle ferma les yeux, sentant mille et un frissons la traverser de la tête aux pieds...Le vent etait chaud sur sa peau mais la chaleur qui montait au fond d'elle n'avait rien à voir avec la température du temps...

Quelques feuilles du chêne se détachèrent, louvoyant dans l'air, suivant l'humeur du vent léger.

Son souffle se fit plus profond. Ses idées commencèrent à se télescoper. Le brin de blé se faisait plus curieux, plus caressant, faisant palpiter audacieusement son bas ventre....

Elle voulait plus soudain que ce léger frolement...




  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Elle était là"
Envoyé par Sergi0101 le 4 octobre 2012 à 04:47






- - - - - - - - -

inerte sous la fournaise, sa peau nue irisée par ce doigt qui lissait son intimité humide

Elle ouvrit ses jambes comme à l'invite d'être envahie, soulevant ses fesses d'un mouvement impudique et l'homme regardait ce corps gisant sous ses désirs que des fourmis lui disputaient

Il se déshabilla lentement pendant qu'elle allongeait ses bras, alors tout en elle fut une offrande au silence de l'été, cette douceur lente qui ruisselait d'être prise

Ses mains glissaient sur sa peau envahie d'huile, et tout commençait avec ce massage lent et voluptueux où il longeait ses muscles l'un après l'autre pour les détendre

Elle tressaillait à chaque passage d'un doigt lissant son anus qui se perdait dans les peaux gluante de sa vulve....

- - - - - - - - -









serge
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Ds gémissements lui échappaient..."
Envoyé par Erotica51 le 4 octobre 2012 à 06:42

Les mains de l'homme semblaient être partout à la fois. Elle creusa les reins, son corps se tendait vers lui, ses fesses, pareilles à deux beaux lobes blancs arrondis s'offraient à lui.

Encore, encore...semblaient chuchoter ceux-ci. Sa vulve ruisselait, tel un ruisseau soudain éveillé, ses chairs se gorgeaient de tout ce désir que l'homme éveillait en elle. Elle soupira profondément...

Les doigts de l'homme n'étaient plus qu delegers frolements, des caresses si légères qu'elle se demandait si elles existaient vraiment ou si elles étaient le fruit de son imagination. Un nouveau gémissement de désir s'échappa de ses lèvres. Une envie brûlante comme une lave en fusion lui tordait le bas du ventre...

Un doigt se glissa entre ses lobes de chair brulante. Elle tressaillit, se tortilla, sentit un désir violent l'envahir...
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"La complainte"
Envoyé par Sergi0101 le 6 octobre 2012 à 05:06






- - - - - - - - -

De l'été avec le bruissement inaudible de la brise enveloppe le rugissement sourd de son plaisir

L'homme à la mesure de ses doigts qui ouvrent les chairs de ses criques chaudes y ajoute des exhortations à jouir à corps et à cris

Les effleurements devenaient pétrissages puissants dans la figure du crabe la pénétrant de deux pinces qui laminent ses intimités

Le pouce huilé s'enfonçant au fond de son anus précieux et trois doigts qui envahissent tels des pilons sa grotte en feu

Les envahissements du crabe magique la soulèvent de cris et de grognements de plaisirs

Elle se cabre et prise sous l'emprise cède tout son corps à la jouissance qui s'empare d'elle et la ravage

Il la retourne d'un mouvement souple qu'elle enroule d'un râle et la huile pour tout ce qu'il va pétrir pour la mettre en feu

Elle souris et l'attire le tire à sa bouche qui avale la langue des désirs qui dévalent à sa faim de tout lui livrer et qu'elle délivre soumise

- - - - - - - - -








Serge
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

Autres pages de réponses : [ 1 2 ]