Mon
pseudo
Les forums Liste des discussions Site
Erotica51
Recherche
 
Message d'origine de la discussion :
"Si par hasard"
Envoyé par Sergi0101 le 11 juin 2012 à 22:05 - 1089éme visualisation



- - - - - - - - -

Vous passez par là laissez tomber le hasard et installez-vous sur un pieds pour écrire ce que vous voulez à l'encre noire de vos rêves entre les étoiles et les pulsars à l'aveugle à voir

- - - - - - - - -





serge
  
Répondre
Liste des réponses :
A l'encre de mes rêves..., Erotica51, le 28 juin à 19:11
Par hasard, Sergi0101, le 11 juillet à 23:29
Soleil...., Erotica51, le 12 juillet à 12:06
Voilà, c'est comme ça, Sergi0101, le 13 juillet à 03:08
Je prefere en ce moment..., Erotica51, le 13 juillet à 10:16
Les, Sergi0101, le 16 juillet à 22:49
Plongée..., Erotica51, le 17 juillet à 12:04
Laisse-toi envahir, Sergi0101, le 4 aout à 16:53
L'amazone de feu..., Erotica51, le 6 aout à 07:46
On dit, Sergi0101, le 8 septembre à 17:37
C'est vrai serge, Erotica51, le 10 septembre à 09:40
Je vais te dire, Sergi0101, le 13 septembre à 02:30
Non, je ne crie pas serge, Erotica51, le 13 septembre à 10:56
 
Contenu des réponses :
"A l'encre de mes rêves..."
Envoyé par Erotica51 le 28 juin 2012 à 19:11

Je peindrai de bleu le ciel, puis je dessinerai une à une les étoiles comme ces vies trop tot disparues de notre monde.

A l'encre de mes rêves, je rêverai à nouveau, couchée le dos dans l'herbe, en regardant les nuages et en leur donnant des noms suivant leurs formes comme un dragon, cheval, elfe, etc...

A l'encre de mes rêves, j'écouterai souffler le vent sur le mont, priant pour que le soleil reste présent, laissant le vent me caresser doucement...

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Par hasard"
Envoyé par Sergi0101 le 11 juillet 2012 à 23:29





- - - - - - - - -

Je repasse là où tu es passée

Sur tes rêves où tu t'évades couchée dans l'herbe, des nappes de couleurs ondulent dans tes yeux qui enveloppent les nuages

Tu avales le soleil

- - - - - - - - -







serge
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Soleil...."
Envoyé par Erotica51 le 12 juillet 2012 à 12:06

Couchée sur le dos je continue de scruter le ciel. On nous annonce un inquietant rechauffement planétaire.

Je ne ressens en ce mois de juillet qu'un froid étrange qui engourdit mes membres...

Pour la première fois de ma vie, je ne suis même pas bronzée.

Ou est passé ce soleil mystérieux que j'aimais ? qui me donnait envie, dès le matin, envie de chantonner ? Qui apportait des sourires sur les visages ?


  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Voilà, c'est comme ça"
Envoyé par Sergi0101 le 13 juillet 2012 à 03:08





- - - - - - - - -

Heureusement la Terre a son propre éco-système, son atmosphère qui nous protège des bombardements solaires nucléaires du soleil

Nous sommes l'enjeu d'une merveilleuse contradiction, autant le soleil est une gigantesque centrale nucléaire d'une importance capitale pour nous, autant il pourrait dans la seconde nous détruire dans sa formidable fournaise

Soleil ou pluie, chante, chante ma belle ! avale la vie ! après la pluie, le beau temps !

- - - - - - - - -








serge
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Je prefere en ce moment..."
Envoyé par Erotica51 le 13 juillet 2012 à 10:16

regarder le jour se lever, laissant trainer un voile d'humidité au dessus des champs...

Je prefere observer les oiseaux s'envoler, malgré leurs plumes mouillées, et s'amuser à gober quelques insectes imprudents.

Je préfere mettre de la musique bresilienne pour chasser toute cette morosité du ciel...

Je préfère me glisser enfin sous ma couette en ecoutant chanter le vent derrière ems persiennes....tout en rêvant...


Sais tu que tu commences à me redonner paisir à ecrire ?


  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Les"
Envoyé par Sergi0101 le 16 juillet 2012 à 22:49





- - - - - - - - -

Cris viennent de l'intérieur
L'écrit aussi d'ailleurs

Il s'agit de transformer les mots silencieux, l'émotion bruyante, tout ce désordre de bruits en quelque chose d'articulé, d'organiser tout ça à travers ce qui circule au fond de toi

En poésie, prose.... enfin

Oui ce que tu veux

Ca te regarde

Tu choisis

La forme

Puis un jour on plonge ensemble dans l'encre, il fera peut-être nuit, tout dépend du texte

- - - - - - - - -






serge
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Plongée..."
Envoyé par Erotica51 le 17 juillet 2012 à 12:04

Il va falloir que je reprenne l'habitude de me relire pour commencer car je vois que j'ecris d'un jet et laisse pas mal de fautes, dans mon sillage. Désolée Serge;

Un titre comme première idée qui me vient : Plongée dans la nuit ?

J'ai abandonné la poésie depuis un moment mais je veux bien ré-essayer avec toi.



  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Laisse-toi envahir"
Envoyé par Sergi0101 le 4 aout 2012 à 16:53






- - - - - - - - -

Abandonne-toi en toi-même

Ecoute ce qui vient de l'intérieur, fais-le surgir à ta bouche et mâche-le avec plaisir

Sois vigilante aux remous qui vont te bouleverser mais n'aie point peur de la faute, écorchure, écart et dévers qui tord l'écriture

Personne n'échappe à tout ce que le corps invente sous l'impulsion émotive, nous sommes des êtres fragiles et sensibles quand au commencement il y a le verbe où la faim justifie les moyens, catharsis émouvante en toute fin

Donne-moi la main Marie, déshabille-toi et enroule-toi dans la nuit des rêves drapés de mystère, ne t'inquiète pas ça commence souvent comme ça, à partir d'un mot qui prend feu dans les volutes boréales où les ombres s'enfuient

Au galop sur les chevaux de feu tu es sous l'empire d'écrire

La poésie pour tout empire, tiens !

- - - - - - - - -






serge



  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"L'amazone de feu..."
Envoyé par Erotica51 le 6 aout 2012 à 07:46

Lancé au triple galop, elle encourageait d'une voix claire, cet étalon superbe qu'elle avait découvert chez des amis...

L'animal s'ennuyait ; elle aussi. Ils s'étaient approchés l'un de l'autre, par curiosité; s'étaient flairés, observés avant de se sentir rassurés.

D'une main caressante, elle avait frôlé la robe sombre de l'animal, percevant au passage ses muscles frémissants sous ses doigts comme des vagues.

Elle l'avait apprivoisé, lentement, chaque jour, avec patience, lui chuchotant des mots tendres à l'oreille, le laissant assimiler sa présence comme l'air doux dans le vent...

Il l'observait, un peu méfiant, encore réticent, la regardant tourner autour de lui mais sa voix caressante et apaisante avait eu raison de ses tensions...

- Tout doux, mon beau ; sois sans crainte ; toi et moi allons faire longuement connaissance...

Il avait henni doucement comme pour lui répondre, les oreilles bien droites, fièrement campé sur ses pattes fines...

C'est à l'aube qu'elle était venue à sa rencontre, vêtue d'une simple tunique blanche, les jambes recouvertes du cuir de ses bottes...

La brume flottait encore sur la prairie et nul chant d'oiseau ne se faisait entendre. Il l'avait reconnu et comme depuis plusieurs jours, était venu à sa rencontre, en trottinant gracieusement.

Elle avait déposé sur son dos cette selle qu'elle lui mettait depuis quelques jours régulièrement.

Les rênes bien en main, elle lui parlait doucement en le caressant de la paume, accentuant une certaine pression.

- Doux...doux...Je vais te monter maintenant avait-elle murmuré, joignant le geste à la parole si rapidement qu'il s'était retrouvé étonné de sentir ses cuisses fermes le talonner, l'invitant à s'élancer.

Apres s'être échauffé, il avait franchi avec facilité la barrière de bois dur, étonné soudain de se retrouver en liberté...

- Cours, vole, mon bel étalon...étonne moi !




  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"On dit"
Envoyé par Sergi0101 le 8 septembre 2012 à 17:37






- - - - - - - - -

Que plus encore que la moto, le cheval offre ce l'on imagine comme liberté pure parce qu'il est aussi vivant que nous pouvons l'être sur lui

Cheval ailé

- - - - - - - - -
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"C'est vrai serge"
Envoyé par Erotica51 le 10 septembre 2012 à 09:40

Le cheval apporte une veritable evasion. Tu sens son corps vibrait, sees muscles tressaillir à chaque effort. Tu perçois le souffle du vent dans ses naseaux; Peu à peu tu ne fais plus qu'un avec lui. C'est une veritable osmose...

  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Je vais te dire"
Envoyé par Sergi0101 le 13 septembre 2012 à 02:30






- - - - - - - - -

sans honte que je ne connais du cheval que le plaisir qu'il me donne dans une assiette, cru avec du persil, de l'oignon et un jaune d'oeuf par dessus

Oui, je sais, tu cries, tu hurles !

Je ne recommencerai plus

- - - - - - - - -








serge
  
Répondre

Réponses - Liste - Message

"Non, je ne crie pas serge"
Envoyé par Erotica51 le 13 septembre 2012 à 10:56

car bien qu'aimant le cheval comme compagnon de loisirs, j'aime aussi manger sa viande, surtout celle qui est hachée, crue, avec un peu d'ail et de sel, au grand dam de mes amis.

Mais je n'en mange qu'une fois tous les 15 jours...Au Portugal, ce sont les anes que l'on mange, pas le cheval.

  
Répondre

Réponses - Liste - Message