LE MONDE DES OMBRES

par Erotica51



Chaque soir, les passants hâtent le pas, pour renter chez eux. Sont-ils simplement impatients de retrouver le calme de leur maison ou vaguement inquiets?

Il est vrai que les disparitions n'ont cessé d'augmenter dans la région, ces derniers mois. Ni les policiers mis en faction, ni les appels à témoins avec récompense n'ont réussi à percer le secret de ces disparitions.

Le boulevard est vide ce soir. Un homme marche, tenant à la main son sac de voyage. Les taxis sont devenus trop rares. Il est tard. L'homme marche sous les arbres, se retournant de temps à autre, avec l'impression bizarre d'être suivi. Personne !

Parfois c'est le bruit d'une brindille qui craque. Ou d'une branche qui gémit. Sur la ville tombe doucement un fin brouillard, donnant un aspect fantasmagorique au paysage.

L'homme accélère le pas. Tout autour de lui, tout devient gris. Il s'arrête, se retourne brusquement, sans rien dire et fixe la brume qui s'avance derrière lui. Sa masse spongieuse parait de plus en plus grandir. Nerveux, l'homme se dit qu'elle avance vers lui. Il décide d'avancer encore plus vite, pressé de rentrer à l'abri de chez lui.

Un nouveau bruit inhabituel le fait sursauter comme un animal se pourléchant les babines. Il scrute les alentours, inquiet, se disant qu'une bête le suit et s'apprête à bondir sur lui. L'impression est devenue trop forte pour qu'il ne l'imagine. Il se passe quelque chose ce soir d'inhabituel.



Il plonge la main dans sa poche, en sort un simple stylo plat, qui émet un rayon bleu. Pas question de se laisser agresser par surprise. L'homme accélère à nouveau le pas. Il avance de plus en plus vite. Il sent le danger autour de lui.

Les battements de son coeur s'accélèrent. L'homme se sent de plus en plus oppressé. Il reste tous ses sens aux aguets. Quelque chose, ce soir, va lui arriver. La formation qu'il a eu pour se défendre sera-t-elle suffisante ? En ces périodes mouvementées, tout est à l'insécurité. Sur cette planète, bien des choses ont changé. Les hommes ont quitté la Terre depuis des années et sont venus sur cette seconde planète, pour s'y installer. Mais la violence des hommes a recommencé à s'y perpétuer.

Chacun a suivi des cours pour se défendre de tous dangers. Aussi bien des rapaces aux ailes immenses et aux serres tranchantes qui sont capable de vous éventrer, quand ils sont affamés, que cette armée d'ombres mouvantes dont on ne peut cerner les traits mais qui vous surveillent sans arrêt. Seule cette arme à l'aspect insignifiant, qui ressemble presque à un jouet peut le sauver. L'homme le sait, essayant de calmer cette peur qui lui taraude le ventre, au fur et à mesure, qu'il avance.

Un nouveau bruissement le fait sursauter. Il s'arrête, indécis, terrifié. Devant lui, une ombre immense vient de s'élever, dans un étrange gargouillis inquiétant. L'homme lève les yeux, juste à temps pour voir l'ombre s'abattre sur lui, en ricanant. Ce n'est plus qu'une affaire de secondes. L'homme va-t-il succomber sous le poids de l'ombre qui vient de retomber ?

Un étrange bruit déchire le silence de la nuit pareil à un gémissement qui n'en finit pas. Des coups sourds et répétés se font entendre. Un des deux est en train de d'haleter, vidé de sa substance.

Quand la lune rousse émerge de ses nuages, un spectacle terrifiant apparaît. Sur le boulevard, une ombre se vide de son sang, la gorge tranchée laissant suinter un liquide vert qui s'étale sur le macadam.

Un peu plus loin, un homme le regarde, tenant à la main, une étrange arme aussi coupante qu'un rasoir...Pour une fois, l'homme a su vaincre ses peurs ancestrales et affronter le monde des ombres, sans plus aucune appréhension.

Quand l'ombre sera saignée à blanc, l'homme coupera un morceau de ses tentacules immenses pour le montrer aux autres humains. Ce sera la preuve qu'ils peuvent lutter contre ces ombres s'ils savent maîtriser leur frayeur.

OOOOO

Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés