PAQUITO LE MAITRE DES OISEAUX

par EROTICA51



Paquito, est parti, en retard, à nouveau, au travail. Le long de la route qui serpente, il sourit pourtant, ses pensées encore imprégnées de ce rêve étrange. Pourquoi faut-il toujours voir interrompre ses rêves, les plus agréables et supporter, jusqu'au bout, ses pires cauchemars.

Paquito jette un regard, dans son bureau. Il aurait besoin d'un bon coup de pinceau et de quelques beaux cadres, pour le rendre attrayant. Mais son patron est avare de son argent ! Qu'il est dur de vivre dans un tel cadre !

Excédé, Paquito s'est levé ; a ouvert sa fenêtre, respirant, profondément, l'air printanier. Les deux coudes posés sur le rebord de la fenêtre, Paquito s'est remis à rêver. Le jardin, en face de lui, a l'air vide mais l'est-il vraiment ? Il sourit, en voyant les oiseaux virevolter, joyeusement, de branche en branche.

Son regard s'adoucit, en les regardant. Ils lui rappellent tant de bons souvenirs, quand il était enfant. Les oiseaux le guettaient, dès le matin, le regardant déposer des miettes de pain, sur le rebord de la fenêtre. Puis il se reculait ; ceux ci arrivaient à tire d'ailes, happant, avec une rapidité incroyable les bouts de pain, se réfugiant dans l'arbre, d'à coté.

Paquito se souvient de cet oiseau à l'aile cassée, qu'il avait aidé. Est-il encore en vie aujourd'hui ? C'est peu probable … Longtemps, l'oiseau reconnaissant est venu lui dire bonjour, à la fenêtre, tapant du bout du bec, contre sa vitre. Longtemps, Paquito a gardé le sourire, en le voyant, ouvrant aussitôt, sa fenêtre.

Un beau matin, l'oiseau a cessé de venir et l'humeur de Paquito s'en est ressentie. Son cœur est devenu tout triste. Il a compris qu'il venait de perdre son ami. Depuis ce jour, Paquito offre toute sa baguette de pain aux oiseaux du verger, pépiant, en face de chez lui…Certains ont grossi. D'autres sont devenus encore plus gourmands. Mais Paquito a gardé le sourire depuis que les oiseaux lui présentent leurs petits, reconnaissants d'avoir, en lui, un ami.

On peut parfois, quand l'aube s'élève voir un étrange spectacle dans la campagne environnante. Un homme marche, la tête pleine de rêves, en souriant, des centaines d'oiseaux virevoltants autour de ses mains, remplies de graines, en pépiant, joyeusement…

Les habitants de la région l'ont depuis surnommé : Paquito, le Maître des Oiseaux.


OOOOOOOOOOOOO


Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés