JUSQU'AU BOUT DE MES REVES

par Erotica51



Vous croyez vous réveiller, un beau matin, le coeur léger, vous disant que vous allez pouvoir enfin aller pêcher. Vous l'ignorez et pourtant il n'en est rien. Durant la nuit, votre planète a changé. Mais tout le monde continue de l'ignorer et vaque à leurs occupations sans se presser.

L'esprit à demi encore endormi, j'avais mis le café à couler puis durant ce temps, j'étais partie me doucher. Pourquoi ce que nous avons sous les yeux, chaque jour, ne frappe pas plus notre esprit quand quelque chose change ?

La douche commençait à fonctionner. L'eau à s'écouler. J'avais tendu la main pour prendre la bouteille de gel douche quand quelque chose m'avait soudain arrêtée.

Je savais que je n'étais pas somnambule. Que jamais la nuit, je ne me serai levée pour marcher. Qu'en particulier, cette nuit, rien ne m'avait réveillée et pourtant les faits étaient là, implacables dans la réalité.

Où étais-je ? Vêtue d'une courte nuisette, j'avais regardé autour de moi, incrédule. Etrange lieu en vérité. Il n'y avait plus de murs, de toit. J'étais dehors mais je n'avais pas froid. La mer se trouvait devant moi. Les vagues venaient mourir à mes pieds comme pour saluer mon arrivée.

Je humais l'air embaumé d'effluves fleuris. Le ciel était le même. Nulle trace de pas sur le sable. Affolée, je tournais mon regard cherchant un signe dans les alentours. Comment pouvais-je me trouver sur cette plage alors, qu'hier soir encore, je m'étais endormie dans mon lit, à l'abri des regards dans ma maison confortable ?

Je plongeais mes mains dans l'eau fraîche, m'aspergeant le visage, hagarde. Depuis tant de temps, je râlais contre la pression au travail, les ordres et contre ordres incohérents, la morosité d'une vie devenue monotone. Je m'étais endormie en demandant si j'avais le pouvoir de transformer ma vie.

Quelle vie voulais-je vivre maintenant ? Une question lancinante me venait à l'esprit : Etait-ce possible que mon rêve se soit réalisé durant mon sommeil ? J'avais tellement souhaité échapper au stress, de fuir toute cette folie, loin d'une civilisation devenue incompréhensible. Retrouver la nature telle qu'au moment de sa création. Faire le vide complet dans mon coeur et de mon esprit.

Mon regard se posa sur une fleur, posée sur le sable comme un premier geste dans cet endroit pour m'accueillir. J'avais souri pour la première fois depuis des lunes...Ma vie allait changer totalement.

Une chose était certaine; je ne voulais plus quitter ce lieu paradisiaque. Que m'importait d'être seule aujourd'hui.

Il me restait en mémoire que les souvenirs des hommes que j'avais aimés et la beauté de ce étrange paradis où j'allais vivre, aujourd'hui...


Erotica51
www.erotica51.com

Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés