UN CAUCHEMAR DELICIEUX

par Erotica51



Un éclair de lumière lui fit ouvrir les yeux. Yves n'avait plus sommeil. Il décida de se lever, afin de profiter, de cette magnifique journée de soleil qui s'annonçait. Il demeura, un instant, allongé, écoutant les bruits de la ville, qui revenaient à ses oreilles.

Quelque chose l'intriguait. Les bruits habituels avaient changé. On aurait dit, un léger bourdonnement. Que se passait-il ? Il décida d'aller voir à la fenêtre.

Quelle ne fut pas sa stupéfaction de voir, que tout avait changé, en une nuit ! La ville baignait dans une étrange lumière bleutée ! Les arbres avaient disparu ! Les gens paraissaient figés, tout en se déplaçant, immobiles ! Les trottoirs étaient remplacés par d'étranges bandes réfléchissantes où les gens semblaient se laisser emmener, tranquillement ! Mais où donc se trouvait-il ?

Il décida d'aller se réveiller, par une bonne douche rafraîchissante.

Quand il tendit la main, vers l'interrupteur, la lumière se déclencha d'elle-même ! Mais, elle aussi, avait changé, illuminant la pièce d'un bleu pâle surprenant ! L'interrupteur avait disparu ! Il n'y avait plus qu'un léger jet de lumière ! Les meubles habituels n'existaient plus ! Se pourrait-il qu'il rêve encore réveillé ?!

Arrivé dans la salle de bain, tout avait disparu ! Juste une cabine de douche semblait installée et un panneau indiquait en lettres rouges : appuyez ici en entrant ! Interloqué, il se déshabilla pourtant, décidé à se laver, avant de découvrir dans quel étrange univers, il était tombé ! Le porte de douche glissa sur son passage, doucement, puis se referma ! Il avait l'impression soudaine, d'être enfermé pour de bon, en entendant un léger clic. Il poussa un soupir, se demandant, ce qui l'attendait, en appuyant, sur le fameux bouton.

L'eau se mit à jaillir, en longs jets puissants ! Mais elle n'était pas translucide, mais d'un ton mordoré étonnant ! encore heureux, qu'elle ne déteigne pas, sur lui ! Il ferma les yeux et bizarrement, entendit dans son dos un léger bruit ! Il eut un léger mouvement de recul. Mais que se passait-il ? Des bras mécaniques étaient sortis des parois et commençaient à le frictionner, énergiquement !!!! les mains artificielles, étaient douces, pourtant.

Il ferma les yeux, un bref instant, quand elles commencèrent à lui laver les parties génitales. Les mains glissaient, sur ses bourses, en les soupesant, délicatement. Puis se mirent à le pétrir, en le caressant. Le résultat lui parut sublime. En trois secondes, il avait obtenu une érection superbe !

Les mains l'entreprirent, en s'attaquant, enfin, à son sexe turgescent. Elles commencèrent à le masser, vigoureusement, puis le laissèrent, deux secondes, en attente. Les mains le poussèrent ensuite, contre la paroi du mur, ou il perçut un léger glissement. Il baissa la tête.

Quelle ne fut pas sa surprise de voir une bouche artificielle aux lèvres énormes gober, soudain son sexe ! Celles-ci étaient chaudes et gourmandes. Une langue se mit à le frôler, tourner autour de son gland, dans une vertigineuse sarabande. La bouche se mit à le pomper, énergiquement, l'amenant très vite au bord de l'explosion. Il perdit pied et se laissa entraîner dans ce tourbillon d'émotions….

Soudain, le réveil se mit à lui vriller les tympans : Driiiiiiiiing !

Zut, il était déjà l'heure de se lever.

Il n'avait fait que rêver, malheureusement...

Retour


www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés