OBSESSION NOCTURNE

par Erotica51



Elle rallume la lumière. Il n'est que 2H 4O du matin. Impossible à dormir. Son visage l'obsède. Son corps aussi. Il lui a envoyé une photo de lui. Est-ce d'imaginer ses longues mains sur son chair qui l'a troublée? ou ses cuisses nerveuses enserrées contre les siennes ? Elle n'en sait rien.

Tout ce qu'elle sait, c'est ce désir qu'il a su éveiller, sans s'en douter. Elle tente de se rendormir. Impossible. Elle a envie de faire l'amour d'une manière sauvage, âpre. Mais il est trop loin d'elle. Elle tourne, se retourne à nouveau, dans son grand lit puis excédée, se relève, allume la lumière et va chercher son flacon de crème au parfum d'érable.

Elle s'assoit sur le bord du lit, écarte les cuisses, puis glisse un peu de crème au bout de ses doigts. le produit est froid. Elle attend qu'il se réchauffe. Son ventre est affamé de lui alors qu'elle le connaît à peine. Un inconnu rencontré sur le net. Elle ne sait rien de lui ou si peu. Juste quelques mots qui traînent auxquels il n'avait pas encore répondu.

Un jour, il lui a écrit. Elle lui a répondu. les mots très vite se sont mis bout à bout, lui donnant la fièvre; cette fièvre que son corps reconnaît quand il la prive de sommeil. L'homme a trouvé le tempo, par ses mots, retenant son attention, réveillant son corps de sa léthargie.

Pourquoi Lui ? Elle ne saurait le dire. Les mots ont trouvé au fond d'elle une résonance qui l'obsède. C'est sa seconde nuit que le sommeil la fuit. Elle ferme les yeux, laisse ses doigts glisser sur son visage, imaginant que c'est lui qui la caresse. Leur chaleur la trouble. Ils sont bouillants de fièvre.

Elle cale les oreillers sous sa tête, s'installe confortablement. Reprends un peu de crème, qu'elle étale sur son ventre puis glisse entre ses cuisses. Il n'y a pas un bruit dans la nuit si ce n'est sa propre respiration qui se fait plus rapide.

Les doigts glissent sur son sexe qu'elle contemple, surprise. Au travers de sa fine toison dorée, elle aperçoit ses lèvres qui se gorgent déjà sous la caresse. La chair est douce, fine et chaude. Sa main glisse sur son chatte, doucement, sans se presser, imaginant les mains de cet homme en train de la préparer à ses caresses.

Une pensée l'obsède. Comment est le sexe de cet homme ? Elle l'imagine en elle, qui se glisse, la pénètre pendant qu'elle continue de se caresser. Très vite, les lèvres rosées se gorgent de plaisir; se mouillent de cyprine. Elle a envie de lui, dans la nuit, pendant qu'il dort.

Elle hésite; va-t-elle glisser deux doigts en elle ou caresser son bouton d'amour jusqu'au vertige ? Cette nuit, elle va s'offrir des caresses lui apportant la délivrance dans la nuit. Sa respiration devient plus rapide au fur et à mesure que ses doigts s'activent de plus en plus vite.

Ses jambes se crispent, s'écartent en équerre. Son bas ventre se tend, se durcit. C'est bon ce plaisir qu'elle prend à son insu. Elle sent le plaisir sourdre entre ses chairs; la jouissance arrive, fulgurante, l'emporte, la soulève pendant qu'un cri fuse soudain de ses lèvres..

- Ahhhhhh hummmmmm

Son corps retombe, encore vibrant de ce plaisir pris la nuit. Les battements de son coeur reprennent un rythme plus lent la laissant la gorge sèche. Elle sait que le sommeil va maintenant revenir.

Elle sourit apaisée enfin...Ses paupières papillonnent, sur elle le sommeil glisse puis elle plonge dans la nuit. Sans doute rêvera-t-elle de lui. Elle tend la main puis éteint la lumière...Elle sait maintenant qu'elle va enfin dormir.



Votre avis sur cette Histoire érotique?

J'ai peu aimé -  J'ai vraiment aimé -  J'ai adoré


RETOUR sur HISTOIRES EROTIQUES D'Erotica51


www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2016 - Tous Droits Réservés